Des cliniques de dépistage de la COVID-19 seront ouvertes bientôt dans le nord de Montréal et l’hôpital du Sacré-Cœur (HSCM) aura un rôle majeur à jouer si jamais il y a explosion des cas graves dus au virus qui déferle sur la planète.

C’est ce qu’a appris journaldesvoisins.com à la suite d’informations confirmées par la direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS NIM) qui englobe un vaste territoire dont les quartiers Ahuntsic, Bordeaux, Cartierville.

Plusieurs personnes s’interrogent dans le nord de la métropole dans l’hypothèse d’un pic important du nombre de personnes ayant contracté le virus. Mais les autorités socio-sanitaires de Montréal ont confirmé qu’il aura une hausse «considérable» des tests de dépistage.

Déjà, on a vu des formules «originales» comme les tests effectués alors que vous demeurez dans votre véhicule, sous un abri de type «Tempo», à l’hôpital Sainte-Justine.

« Pour l’instant il n’y a pas de clinique de dépistage sur le territoire du CIUSSS NIM, affirme la porte-parole Marie-Hélène Giguère, conseillère-cadre aux relations avec les médias et affaires publiques. Mais  plusieurs ouvertures sont prévues prochainement », a-t-elle ajouté.

Votre média, journaldesvoisins.com, transmettra ces informations dès la publication des endroits prévus par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

On trouve aussi une clinique dédiée COVID-19 dans l’ancienne urgence de l’Hôtel-Dieu. Elle est ouverte sept jours sur sept, 12 heures par jour.

Par ailleurs, on a appris que le MSSS a désigné l’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal pour recevoir les cas confirmés de COVID-19 chez les adultes, à l’instar de Hôpital général juif de Montréal (adultes) et Ste-Justine (enfants).

« L’ouverture de notre centre se fera à la demande du MSSS, en fonction des besoins, a confirmé Marie-Hélène Giguère. L’HSCM a été désigné pour son expertise en infectiologie, en pneumologie et en ventilation avancée et nous sommes fiers de la confiance qui nous est accordée. Nous avons tout ce qu’il faut pour réaliser cette mission, autant en termes d’équipements que de compétences. Nos services sont prêts, un plan de délestage de certains services a été préparé et est déjà en force afin de pouvoir traiter un plus grand nombre de patients malades, au besoin », a-t-elle précisé.

On a pu apprendre aussi que l’équipe clinique ainsi que la Prévention et le contrôle des infections (PCI) ont établi des procédures pour assurer la sécurité des patients et du personnel.

« Le personnel en contact avec les patients infectés utilisera du matériel de protection approprié et selon les meilleurs protocoles établis, a ajouté Mme Giguère. Les patients testés positifs seront installés dans des environnements appropriés à leurs besoins, dans les unités de soins dédiées à cet effet. Nous avons augmenté notre parc de chambres à pression négative (environ 70) tant sur les unités de soins pour les patients stables qu’aux soins intensifs ».

Chose certaine, le CIUSSS de notre territoire se dit «prêt» à faire face à l’urgence que l’on vit face à la pandémie.

Les gens qui ont des questions sont invités à consulter le site Web du CIUSSS NIM ainsi que sa  page Facebook.

 

Lundi dernier, la haute direction du CIUSSS  a tenu un appel téléconférence avec les élus du nord de Montréal.

«  Notre PDG a simplement souhaité prendre le temps de répondre aux questions des élus de notre territoire lors d’une conférence téléphonique », a précisé la porte-parole de notre CIUSSS.

Il ne faut pas paniquer, mais au moins un cas d’une personne infectée au coronavirus a été confirmé dans Ahuntsic-Cartierville, a appris journaldesvoisins.com. La personne est en isolement, chez elle.

Vendredi (le 20 mars), 139 personnes au Québec, dont 31 dans l’île de Montréal, étaient infectées par le COVID-19 selon le dernier bilan du  gouvernement québécois (une personne décédée et une personne guérie).

Fermeture-Services

Notons d’autre part que des centres de prélèvements en milieu hospitalier sont actuellement fermés à la clientèle externe et ce, pour une durée indéterminée, dont ceux de  Sacré-Cœur-de-Montréal, Jean-Talon et Fleury

Pour les centres de prélèvements en CLSC, les points de service suivants demeurent ouverts pour les prélèvements urgents, comme par exemple les suivis de diabète de grossesse, usagers sous anticoagulant et usagers sous antipsychotiques. Parmi ceux-ci, notons les CLSC d’Ahuntsic, de Villeray, de Montréal-Nord, de  Bordeaux-Cartieville et de Saint-Laurent. Pour toute question, il suffit d’appeler le 336-NORD (6673).

Par ailleurs, dans un communiqué émis plus tôt cette semaine, le CIUSSS du nord rappelle cet avertissement.

« Si vous avez un rendez-vous en clinique externe à l’Hôpital du Sacré-Coeur-de-Montréal, à l’Hôpital Jean-Talon ou à l’Hôpital Fleury et que vous n’avez pas reçu d’appel pour reporter votre rendez-vous, veuillez s’il vous plait vous présenter à la date et l’heure convenues.

Pour connaître les changements en lien avec les services à la population, consultez la section Services à la population : suspension et modification des horaires.

Mesures préventives

Les spécialistes rappellent que la meilleure protection contre la COVID-19 consiste à appliquer en tout temps les mesures d’hygiène des mains et l’étiquette respiratoire.

«Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez avec un papier-mouchoir. Jetez-le ensuite et lavez-vous bien les mains. Si vous n’avez pas de papier-mouchoir, toussez et éternuez dans le pli de votre coude ou dans le haut de votre bras. Lavez-vous les mains régulièrement avec du savon pendant au moins 20 secondes ou utilisez une solution antiseptique à base d’alcool.  Si vous n’êtes pas malade, le port d’un masque dans le but de vous protéger n’est pas recommandé. La Direction régionale de santé publique considère que le contexte actuel ne le justifie pas. Se laver régulièrement les mains et éviter de toucher son visage avec ses mains demeurent les meilleurs moyens de se protéger contre les infections respiratoires.»

Pour de l’information générale sur la COVID-19 ou si vous avez des symptômes comme la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires, il suffit de composer à Montréal le 514-644‑4545.

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Deux cas de COVID-19 à Sophie-Barat, mais le dossier du transport s’améliore

Le déménagement des élèves de secondaire 1 et 2 de l’école Sophie-Barat…

Manifestation pour la sécurité des piétons, rue de Lille

Après être descendue de l’autobus 121, Albertine Komenan est en invalidité depuis…

COVID-19 : Points de presse, 23 avril – 21838 cas confirmés – L’armée viendra prêter main-forte//Au QC, 9500 travailleurs du réseau de la santé, absents

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé ce matin qu’il acceptait d’envoyer…

À l’heure de la pandémie… B.D. (1ère de 4)

En ces temps de pandémies, j’ai pris le temps, entre deux projets…