Les régions de Montréal, Québec, et Chaudière-Appalaches passent au rouge dès mercredi soir à minuit. De plus nombreux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués ce week-end, et un peu moins aujourd’hui. Le premier ministre François Legault –qui sortait lui-même d’une période de quarantaine– a fait cette annonce en conférence de presse en début de soirée lundi, en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur de la Santé publique du Québec, le docteur Horacio Arruda. Québec veut faire en sorte que le nombre de cas d’éclosion de la Covid-19 n’augmente pas, et veut éviter que le système hospitalier québécois soit mis plus à mal.

Dans Ahuntsic-Cartierville, la Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Montréal précisait hier sur son site qu’il y avait 2 707 cas, pour un taux de 2016,5 cas par 100 000 habitants, comparativement à 1 606,5/100 000 habitants à Montréal. Par ailleurs, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux, il n’y aurait pas de nouveaux cas en CHSLD sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville. Toutefois, plus de cas ont été détectés dans les écoles du territoire.

Situation critique dans trois zones

D’entrée de jeu, pour annoncer le passage en zone rouge de trois secteurs du Québec, le premier ministre Legault a déclaré:

«J’ai un peu le cœur gros, aujourd’hui. (…) Il faut prendre nos responsabilités. (…) La situation est critique et on doit prendre des décisions, maintenant. (…) Ça se peut qu’il y ait des ajustements.»

Mercredi soir à minuit, trois régions vont donc passer au rouge: les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la région de la Capitale nationale– excluant Charlevoix et Portneuf–; et toute la région Chaudière-Appalaches.

On  annonce une série de mesures pour 28 jours, soit du 1er au 28 octobre.

Ainsi, Québec a annoncé que les déplacements interrégionaux qui ne sont pas  essentiels ne sont pas recommandés, sans être interdits.

Restez chez vous!

En zone rouge, les rencontres chez soi avec invités et autres rassemblements privés  que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur seront interdits à partir de mercredi soir minuit. Seules les personnes qui habitent à l’adresse en question peuvent s’y trouver.

Toutefois, des exceptions notables sont soulignées par le PM Legault: un proche aidant chez une personne âgée qui a besoin d’aide; même chose pour une gardienne chez quelqu’un qui doit travailler; et finalement une personne qui a besoin d’un plombier, par exemple. Le principe est la présence d’une personne à la fois pour un service essentiel à une autre adresse.

La même règle s’applique pour les CHSLD: un proche aidant à la fois, pas plus.

Bouffe pour emporter

En zone rouge, les restaurants, bars, brasseries, casinos, seront fermés, mais les restaurants peuvent toujours remplir les commandes pour emporter et assurer les livraisons à domicile. Le premier ministre a précisé que le gouvernement travaille à trouver des moyens de compenser les restaurateurs et autres pour leurs pertes financières.

Biblios fermés, spectacles annulés

En zones rouges, les salles de spectacles, cinémas, bibliothèques, et musées seront fermées dès mercredi soir, à minuit.

Tous les autres commerces demeurent ouverts, incluant ceux assurant les soins personnels,  esthétiques, de coiffure.

Les hôtels demeurent également ouverts.

Les rassemblements privés ou publics sont interdits.

Les manifestations sont permises avec masques obligatoires et distanciation physique de deux mètres.

Les lieux de culte pour les funérailles et célébrations peuvent accueillir un maximum de 25 personnes.

Tout en soutenant que le gouvernement doit protéger le système de santé déjà fragilisé, le premier ministre a précisé que son souhait le plus cher était de ne pas avoir à fermer les écoles.

«Notre objectif, c’est d’abord de protéger les écoles. (…) Il y a une augmentation des cas à chaque jour, mais la grande majorité des enfants peuvent continuer d’aller à l’école. C’est important pour les enfants que les écoles restent ouvertes.La grande majorité des Québécois respectent les règles. Quant aux autres, ça n’a pas de bon sens!, a poursuivi le PM Legault. On fait ça pour protéger nos enfants, nos personnes âgées, notre personnel soignant. Respectez les consignes! Pas pour moi, pas pour vous, pour les autres!»

Le premier ministre a déclaré également qu’il n’était pas impossible qu’une autre zone du Québec passe au rouge, mais le gouvernement ne le souhaite pas. Trois régions passent donc au rouge, mais on a pu constater que tout le Québec a changé de zone ce soir: du vert au jaune, du jaune à l’orange, et de l’orange au rouge.

«Là, il faut faire un effort, et moi je suis convaincu qu’on est capable d’y arriver parce que c’est comme ça qu’on veut vivre au Québec», a conclu le premier ministre, faisant sans doute référence à la suite des choses et à la «zone blanche» de l’hiver, qu’il espère sans coronavirus…

Dans l’éventualité où des citoyens ne respecteraient pas les consignes, le PM a annoncé que la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbeault, travaille au dossier.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Johanne Lefrançois
Johanne Lefrançois
6 Mois

Savoir ce qui se passe dans mon quartier

Johanne Lefrançois
Johanne Lefrançois
6 Mois

Permet de savoir ce qui se passe dans mon quartier.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Collège Regina Assumpta veut s’agrandir

L’établissement secondaire privé, le Collège Regina Assumpta, situé sur Sauriol Est non…

Un peu partout, les catalyseurs disparaissent

Le 11 novembre, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL)…

Les cas de COVID encore en hausse dans Ahuntsic-Cartierville

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 continue d’augmenter dans l’arrondissement qui…

Belles sorties dans la nature près de chez vous, malgré le confinement

Une petite sortie nature près de la maison à faire seul ou…