Les points de presse d’aujourd’hui, spécialement celui de Justin Trudeau, étaient marqués par un drame qui s’ajoute à celui de la pandémie. Le premier ministre du Canada a consacré presque l’entièreté de son discours de la journée à la tuerie qui a eu lieu en Nouvelle-Écosse hier au cours de laquelle un tireur a abattu 18 personnes. Le point de presse de François Legault a commencé 30 minutes plus tard pour laisser la place à un autre point de presse de la GRC sur la tragédie.

Point de presse du premier ministre Trudeau

Le premier ministre canadien est évidement revenu sur les événements tragiques de la veille.

« Une telle tragédie n’aurait jamais dû se produire », s’est-il désolé.

Il n’a cependant pas nommé le tireur et a demandé aux médias de faire de même et de ne pas montrer de photo de son visage non plus. L’attention devrait plutôt être portée sur les victimes.

Une agente de la GRC a notamment perdu la vie. Justin Trudeau en a profité pour remercier tous les premiers intervenants qui risquent leur vie pour celle des autres.

Une vigile virtuelle aura lieu en ligne le vendredi 24 avril à 19h.

Lors de la période de questions des journalistes qui a suivi, beaucoup de questions portaient sur le désaccord des partis sur la reprise des travaux parlementaires à Ottawa.

Rappelons que les conservateurs voudraient tenir trois sessions par semaine alors que les libéraux et les autres partis, pour respecter les règles de distanciations, voudrait limiter le plus possible leur fréquence.

Le premier ministre espère qu’un compromis pourra être trouvé d’ici la fin de la journée.

Point de presse du premier ministre Legault

Débutant son point de presse un peu plus tard, François Legault a offert ses « sympathies aux noms des Québécois à nos amis de la Nouvelle-Écosse ».

Il a ensuite enchaîné avec le bilan en chiffres de la journée : 62 nouveaux décès, pour un total de 939. On enregistre maintenant 19 319 cas confirmées (augmentation de 962), 1169 hospitalisations (augmentation de 67), 198 personnes aux soins intensifs (augmentation de 15).

Le premier ministre a eu une pensée spéciale pour une préposée aux bénéficiaires, décédée de la COVID-19, probablement infectée durant l’exercice de ses fonctions.

François Legault a réitéré qu’il y avait un besoin criant de personnel dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées.

À ce jour, 4000 personnes sont atteintes de la COVID-19 dans les résidences.

« Il nous manque plus de 2000 employés », a-t-il annoncé.

Si certains médecins se sont ajoutés dernièrement, le premier ministre affirme qu’il en faut encore beaucoup plus.

Il invite les médecins de famille à se libérer de leurs tâches moins urgentes pour venir aider.

Pour les deux prochaines semaines, les activités dans les hôpitaux seront limitées aux situations urgentes.

« Tout ce qu’il est possible de reporter va être reporté », a déclaré le premier ministre.

Cela contribuera à libérer des médecins pour aller travailler dans les CHSLD et les résidences.

M. Legault demande à ce que les médecins viennent y travailler à temps plein pour deux semaines. Il demande du temps plein pour limiter le nombre de personnes qui entrent dans les résidences et pour habituer les gens à travailler ensemble.

Il demande aux médecins de régions moins affectées, notamment de la Ville de Québec, de venir travailler pour deux semaines à Montréal. Le gouvernement compte les loger dans des hôtels.

Des étudiants en santé et du personnel de l’armée ont également commencé à travailler dans les centres d’hébergement.

Le premier ministre a aussi annoncé qu’il allait discuter avec les syndicats pour trouver un moyen d’augmenter le salaire des préposées aux bénéficiaires le plus rapidement possible.

Finalement, M. Legault s’est dit conscient que les gens n’en peuvent plus de rester à l’intérieur. Comme il fait beau aujourd’hui, il invite les gens à sortir dehors en s’assurant de respecter les deux mètres de distance et en se lavant bien les mains en rentrant à la maison.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Violence : 100 000 $ pour prévenir et pour… écouter

Pour éviter que des jeunes à risque sombrent dans la violence, trois…

Pas de poste de police après 19h dans Bordeaux/Cartierville

Alors que Montréal mène une réflexion sur l’avenir de ses postes de…

COVID-19 : les cas remontent légèrement dans Ahuntsic-Cartierville

Après avoir longtemps été parmi les arrondissements les plus touchés, Ahuntsic-Cartierville s’en…

Éclosion de COVID-19 : l’école de La Visitation fermée jusqu’au 5 novembre

Au moins 15 nouveaux cas se sont déclarés à l’école de La…