Alors que les cas de COVID-19 ont franchi la barre des 500 000 dans le monde en ce 26 mars, le premier ministre canadien Justin Trudeau veut aider les Canadiens financièrement alors qu’au Québec, François Legault a incité ses concitoyens à donner du temps aux organismes communautaires de leur voisinage.

Je Bénévole

Le gouvernement québécois a encouragé les citoyens de la province à s’inscrire sur la plateforme jebenevole.ca, portail en ligne permettant aux gens intéressés par le bénévolat de trouver un organisme ayant besoin d’aide.

Comme l’a rappelé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale,  Jean Boulet, la situation est d’autant plus critique puisque beaucoup de bénévoles étaient âgés de plus de 70 ans. Ceux-ci ont dû arrêter de donner du temps à des organismes depuis le début de la crise de la COVID-19.

Faisant justement référence au travail des bénévoles dans les banques alimentaires sollicitées beaucoup plus qu’à la normale ces jours-ci le PM Legault a martelé:

« Il n’est pas question que quelqu’un au Québec n’ait rien à manger. »

Jean Boulet a, de son côté, réitéré l’importance du bénévolat afin de maintenir le filet social de la province.

Le message semble avoir été entendu: seulement quelques minutes après le point de presse, le site web ne fonctionnait pas, étant submergé de visiteurs!

Des chiffres qui grimpent… mais plus lentement

La courbe du Québec s’est fortement accentuée dans les derniers jours.

Bien que la courbe québécoise ne soit pas encore arrivée à un pic, le nombre de nouveaux cas (290) était moindre que la veille et l’avant-veille. Même s’il s’agit d’un bon signe, la partie n’est pas gagnée. Comme le rappelle immanquablement le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, «la chose la plus importante, c’est de se laver les mains. »

Malheureusement, deux nouveaux décès liés à la COVID-19 sont survenus au Québec depuis hier, portant à huit le total de la province. Aucun détail n’a été mentionné sur les personnes décédées.

La prestation canadienne d’urgence se précise

Lors de sa conférence de presse matinale, Justin Trudeau est revenu sur les mesures économiques annoncées la veille. Au total, 107 milliards de dollars seront dépensés afin d’aider les Canadiens ayant été mis à pied. À compter du 6 avril au plus tard, ceux-ci pourront déposer une demande pour obtenir la prestation canadienne d’urgence, qui compte une somme de 2000 $ par mois pour une durée de quatre mois.

Le premier ministre se voulait rassurant, mentionnant que son gouvernement « fait tout ce qu’on peut pour raccourcir les délais. » Il a également mentionné que son ministre des Finances, Bill Morneau, est en discussion avec les banques canadiennes pour tenter d’assouplir les taux d’intérêt subis par les Canadiens.

Pas de manque de masques, selon Legault

Le premier ministre québécois a réitéré aujourd’hui que la situation des masques pour le personnel soignant était loin d’être critique. Il a cependant soulevé des inquiétudes comme quoi le système de santé pourrait vivre une pénurie de masques au cours des prochaines semaines.

Horacio Arruda a toutefois tenu à rappeler que la province avait déjà commandé une grande quantité de masques.

Quelques heures plus tôt, Justin Trudeau avait justement mentionné que plusieurs compagnies canadiennes en sont actuellement à travailler à la production de divers équipements médicaux.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Serez-vous des nôtres jeudi soir?

De nombreux citoyens d’Ahuntsic-Cartierville – dont vous êtes, du moins nous l’espérons!…

Les Brèves – Semaine du 10 mai 2019

L’Institut Pacifique honoré par le lieutenant-gouverneur du Québec Le 5 mai dernier,…

Marché public: rendez-vous le 28 septembre pendant que l’arrondissement évalue ses options

Un marché public extérieur dans Ahuntsic-Cartierville, ça vous dit? L’arrondissement évalue différentes…

Le Bruant à joues marron : un visiteur de l’Ouest

L’hiver nous amène parfois des surprises, je crois l’avoir dit dans une…