eglise-vie-abondante-rue-meilleur
Édifice où est situé l’église Vie Abondante au 9780 rue Meilleur (Crédit photo : Google Maps)

Journaldesvoisins.com a découvert qu’un lieu de culte sur la rue Meilleur, à quelques pas d’un autre lieu de culte qui est à l’étude pour une demande de changement de zonage, n’est pas enregistré auprès de l’arrondissement.

Une petite église située au 9780 rue Meilleur n’a jamais été enregistrée auprès de l’arrondissement, confirme Michèle Blais, aux communications d’Ahuntsic-Cartierville. Pourtant, de grandes affiches sont visibles sur la porte à l’entrée et l’Église évangélique vie abondante a un compte Facebook très actif, démontrant que de nombreuses activités spirituelles sont tenus dans ce local.

Les inspecteurs doivent procéder à une inspection au cours des prochains jours. « Si un lieu de culte occupe ce local, les responsables devront faire une demande de projet particulier de construction, modification ou occupation d’un immeuble (PPCMOI) », précise Mme Blais.

Un inventaire ? Quel inventaire ?

Si ce lieu de culte est passé sous le radar à l’arrondissement, combien d’autres n’ont pas de permis?

Difficile de dire, dit l’arrondissement qui avait pourtant affirmé avoir récemment procédé à un inventaire des lieux de culte. « Un inventaire est un état des lieux pris à un moment précis avec les informations dont nous disposons. Ce nouveau lieu de culte n’a jamais été rapporté dans le passé et ne figure pas dans nos listes.  Il n’était donc pas dans le dernier inventaire », précise Mme Blais.

Il n’y a pas eu un recensement global et pas de blitz pour dénicher des lieux de culte non autorisé, précise le conseiller Pierre Desrochers. En fait, il y a deux façons de découvrir si un local est utilisé sans permis, précise-t-il. « Nos inspecteurs vont constater une situation illégale ou une plainte qui nous aide à identifier des cas litigieux. » Pierre Desrochers ajoute qu’il ne serait pas efficace de faire inspecter un à un les milliers de locaux à travers l’arrondissement.

Pas une chasse aux sorcières

Il serait donc possible au cours des prochains mois de voir d’autres demandes pour changer l’usage d’un local pour des fins de lieu de culte. « C’est possible et chaque demande serait traitée à son mérite », dit M. Desrochers.

Il rappelle que l’arrondissement n’a pas entrepris « une chasse aux sorcières » contre les lieux de cultes. « Nos inspecteurs font les vérifications pour que la règlementation et les zonages soient respectés. Que ce soit pour un lieu de culte ou une personne qui opère un restaurant dans un lieu qui n’est pas autorisé…Il n’y a pas de laissez-faire, pas de tolérance. Sinon, ça devient inéquitable et injuste par rapport à ceux qui ont leur permis. »

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Haroun Bouazzi représentera QS à Ahuntsic

Ce sera Haroun Bouazzi qui portera les couleurs de Québec solidaire dans…

Un bâtiment sur Gouin Ouest soulève les passions au conseil d’arrondissement

Dans la plus longue séance du conseil d’arrondissement depuis que celles-ci se…
Spikevax de Moderna, fiole de 10 doses

COVID-19 : une septième vague sous contrôle… pour le moment

La septième vague de COVID-19 voit le nombre de décès et d’hospitalisations…

Le JDV, plus important et pertinent que jamais aux yeux de son lectorat!

Vous avez été près de 200 personnes à répondre à notre récent…