Un îlot de chaleur sur le boulevard Saint-Laurent entre les rues Sauriol et Fleury. (Photo : François Robert-Durand, JdV).

Des îlots de chaleur ont été repérés dans une zone de condos entre la rue Fleury et le boulevard Saint-Laurent. Le manque de végétation dans les environs causerait une hausse de la température ambiante.

La proportion de verdure recommandée n’est pas atteinte sur Saint-Laurent, selon certains citoyens.

« En règle générale, on doit respecter un certain pourcentage de verdure qui est d’environ 20 % sur tout le territoire. Actuellement, dans le coin de Saint-Laurent, nous n’avons pas eu de soumissions encore. Pour évaluer la proportion de verdure, il faut dans tous les cas obtenir une telle demande avant d’entamer une évaluation. Excepté les cas des foyers chauffés au bois où la réglementation n’est pas la même, nous devons attendre une soumission », explique Emilie Thuillier, mairesse d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Des développements en cours

Dans ce dossier, les îlots de chaleur sont causés par la construction de bâtiments autour desquels les trottoirs et les terrains n’ont aucune surface de verdure. C’est le cas d’un édifice fraîchement construit sur Saint-Laurent, acheté par la compagnie immobilière Corev d’un entrepreneur privé. Ce dernier, qui n’a pas voulu s’identifier, a affirmé avoir rencontré l’administration de l’arrondissement et que la proportion de verdure était respectée. La Ville confirme que la situation est bel et bien en règle, bien que l’édifice de Corev ne possède aucune végétation dans ses environs, entre autres sur le devant de l’entrée.

« Le boulevard Saint-Laurent est une zone mixte commerciale ou résidentielle, répondait Annie Brouillette, chargée des communications de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. De plus, le taux d’implantation est permis de 30 % à 85 %. Le bâtiment est conforme à notre réglementation d’urbanisme ».

La règle est donc différente lorsque le terrain est dans un milieu plus industriel que résidentiel. Malgré cela, Nathalie Goulet, conseillère municipale et responsable du quartier Ahuntsic, affirme qu’un projet de verdissement est déjà en cours pour contrer ces îlots de chaleur.

« On a un contrat avec Ville en vert, une organisation dont le but est la protection de la planète à travers des projets durables, disait-elle. C’est un projet qui durera de 2022 à 2025 et qui va permettre de s’attaquer aux arrondissements de Saint-Laurent, d’Ahuntsic-Cartierville et de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. On va planter des arbres avec plus de verdure, car c’est ce qui fait diminuer l’importance de ces îlots de chaleur. »

Dans le plan de verdissement de Ville en vert, on note l’aménagement de la ruelle verte Durham-Millen, une bordure dans la ruelle Legendre, au coin de Foucher, et un terrain complet dans la rue Gagnon.

De nouveaux projets d’aménagement en attente

Le projet de déminéralisation et de verdissement a été évalué par l’arrondissement à un million de dollars. Par ailleurs, un autre projet de condos au coin de Saint-Laurent et Fleury est en chantier depuis 2017, mais la construction semble arrêtée. Cet immeuble de condominiums qui s’appellera le Fleuri devrait offrir des studios et des appartements jusqu’à des 5 et demi. Voyant le projet ne pas bouger, des citoyens se questionnent à savoir si la Ville compte faire quelque chose de ce terrain, qui pourrait, selon eux, être utilisé pour ajouter de la verdure.

Au dernier conseil d’arrondissement, le 7 juin, la Ville a adopté un projet d’occupation d’immeuble, en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, pour en faire une pharmacie, au coin de la rue Fleury et du boulevard Saint-Laurent. Ce bâtiment sera d’une superficie maximale de 1900 mètres carrés. La Ville assure qu’il y aura un travail de verdissement inclus dans ce projet, selon un budget qui n’est toujours pas chiffré.

Dans Ahuntsic-Cartierville, les objectifs sont d’aménager une voie réservée aux autobus et un réseau express vélo (REV) en plus de bonifier le verdissement pour atteindre le 20 % de verdure. La mairesse d’arrondissement a ajouté que l’échéancier annoncé pour le projet se termine en 2025, mais que ce n’est pas « coulé dans le béton ».

Ville en vert offre aussi de nombreuses autres activités dans les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, comme de l’agriculture urbaine, des projets de biodiversité, le programme Éco-quartier et des projets en collaboration avec les écoles et les entreprises du quartier.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un projet de REV en tête

Le boulevard Henri-Bourassa se fait construire, entre le boulevard Pitfield et l’avenue…
La carte du quartier culturel Fleury/Lajeunesse

Votre avis sur le quartier culturel Fleury/Lajeunesse intéresse l’arrondissement

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville veut connaître l’opinion des citoyens en vue d’élaborer un plan…

Quelle est l’intersection la plus dangereuse de l’arrondissement?

Pas facile de traverser certaines rues d’Ahuntsic-Cartierville? Justement, le JDV lance son…

Plan vélo mollo dans Ahuntsic-Cartierville en 2022

La programmation cyclable 2022 a été dévoilée par la Ville de Montréal…