Magasinage en ligne pour acheter des cadeaux… ou vendre ceux qu’on a reçus! (Combinaisons de deux images libres de droits du site Pixabay, dont les dessins, à droite, par Jozef Mikulcik)

 On essaie de vivre de façon écoresponsable le plus possible toute l’année, de remettre en question nos choix par rapport à nos besoins, et voilà qu’arrive le temps des Fêtes… des cadeaux… et des dépenses! 

NDLR : cet article de notre chroniqueuse Julie Dupont a été publié avant Noël dans le Journaldesvoisins.com (JDV), version imprimée, en décembre. Nous avons pensé que ses bons conseils pourraient vous servir si vous avez reçu trop de cadeaux ou que certains ne vous convenaient pas… Les sites de ventes et d’achats en ligne sont tout aussi pratiques après les Fêtes!

J’ai beau remettre en question mes propres choix régulièrement, je n’échappe pas à la frénésie du temps des Fêtes; j’ai moi aussi bien du mal à résister à toutes ces tentations. Mais je pense qu’on peut quand même se faire plaisir et faire plaisir à ses proches tout en demeurant assez fidèle à nos valeurs. 

Un Noël écoresponsable peut se vivre de bien des manières et j’ai écrit plusieurs chroniques là-dessus au cours des ans… Limiter le nombre de cadeaux, offrir des trucs d’occasion, fabriquer ses cadeaux, offrir des sorties, planifier des activités en famille… Voilà déjà quelques idées pour y parvenir.

Cette année s’ajoute l’importante hausse de l’inflation des derniers mois, qui fait réfléchir beaucoup d’entre nous. Plusieurs dépenses étant incontournables (loyer, hypothèque, frais d’électricité et chauffage, Internet, téléphone), il faut penser à réduire celles qui peuvent l’être, donc à réduire notre consommation de certains biens. Ce qui en prime est bien pour l’environnement.

À part réduire notre consommation et travailler plus pour gagner plus, un autre moyen d’améliorer notre situation avec le temps des Fêtes qui approche est d’augmenter nos entrées d’argent. Comment? En se défaisant de certains objets peu ou pas utilisés. Ils pourraient devenir le cadeau de Noël de quelqu’un d’autre, ou la nouvelle décoration de cet acheteur. 

Et, de notre côté, on diminue le contenu de notre foyer (un objet de moins à ranger, épousseter, assurer, trier). On utilise ainsi ces fonds pour augmenter notre coussin d’urgence, gâter (raisonnablement!) nos proches, faire une sortie en famille. Mieux : si notre situation financière est bonne, pourquoi ne pas offrir l’argent recueilli à un organisme communautaire du quartier qui aide les personnes en difficulté?

Commerce en ligne. (Photo : courtoisie PixaBay)

Petites annonces, Kijiji, Marketplace…

J’achète depuis longtemps des articles d’occasion, de toutes sortes, même parfois pour les offrir en cadeau, dans les friperies, les ventes-débarras, les bazars, mais aussi beaucoup sur Internet. Je suis maintenant très efficace pour trouver ce que je cherche sur différentes plateformes et des sites d’annonces!

Mais vendre? Je ne le faisais pas jusqu’à l’an dernier : je trouvais plus facile de donner (au bazar de la paroisse, à Renaissance, etc.). Après que les vêtements, jouets et autres articles aient fait le tour de quelques enfants, j’étais plus à l’aise de les donner. Et je trouvais que ça prenait trop de temps pour ce que ça pouvait rapporter.

Et puis ma belle-maman m’a demandé d’essayer de vendre pour elle une collection de films de Danielle Steel sur VHS, en excellent état. Oui, oui des VHS (de grosses cassettes noires, pour les plus jeunes d’entre vous). Sceptique, je les ai annoncées. Surprise : des personnes intéressées se sont rapidement manifestées! Les VHS ont donc été vendus, à un prix très raisonnable. Cela m’a permis de briser la glace avec la position de vendeuse. Ensuite, il y a eu un article de cuisine reçu en cadeau (neuf), mais que je n’allais pas utiliser (mes enfants n’en voulaient pas non plus) et une série de livres récents lus et aimés, mais que je n’allais pas relire. 

Avec l’expérience je me suis fixé quelques critères de réussite :

  • Choisir des articles en bon état que je n’ai pas honte de vendre;
  • S’il y a des taches ou de la poussière, bien nettoyer l’article;
  • Vendre des articles dont la valeur est suffisante pour compenser mon temps (sinon, je les accumule pour les donner);
  • Prendre une photo avantageuse, mais honnête de l’article;
  • Fixer un prix raisonnable par rapport à la valeur de l’article et à sa rareté (je vérifie avant si Internet est plein d’annonces d’articles similaires!);
  • Choisir sa plateforme d’annonces pour maximiser les acheteurs potentiels (il y a de nombreuses pages Facebook spécialisées, par exemple pour l’achat/vente de meubles, de livres, de vêtements, de trucs rétro, etc.).
  • Être ouverte au marchandage (raisonnable, sinon j’aime autant le donner à un organisme qui le vendra à son profit!);
  • Être disponible pour répondre rapidement aux questions et aux offres, et aux visites des acheteurs (ce n’est pas le temps de partir pour la fin de semaine!).

Quant aux endroits où annoncer, il y a bien sûr les sites comme Kijiji, LesPac, EBay, Etsy et sûrement d’autres, des pages Facebook généralistes (ex. Le Bazar d’Ahuntsic) ou spécialisées, sans oublier Marketplace, et même des tableaux d’affichage dans certains commerces.

Alors faites le tour de votre chez-vous et repérez les objets que vous n’utilisez pas, peu ou plus du tout et lancez-vous! Et si ce petit surplus n’est pas pour bonifier ce rassemblement des Fêtes attendu depuis plus de deux ans, il vous permettra peut-être de vous payer un peu de laitue cet hiver!

Cet article est paru dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag papier de décembre 2022, à la page 29.

Faire un don au JDV

Tout don fait au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

Faire un don au Journaldesvoisins.com, c'est investir dans un journalisme de qualité et de proximité. Votre média contribue ainsi à nourrir le sentiment d'appartenance à la communauté d'Ahuntsic-Cartierville! Merci de nous lire et de nous soutenir!


$
Montant total
 
Nom et adresse
Informations sur le don
 
  

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Pas de poste de police après 19h dans Bordeaux/Cartierville

Alors que Montréal mène une réflexion sur l’avenir de ses postes de…

De la verdure en souvenir du tramway

Et si on transformait des voies de circulation en parc linéaire? C’est…

La fête nationale de l’Égypte dans Ahuntsic-Cartierville

Dans le but de souligner la diversité présente dans l’arrondissement, le journaldesvoisins.com…

Inauguration de la rue ludique sur Sacré-Cœur

Sur le thème du cirque, plusieurs dizaines de personnes étaient présentes pour…