Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

ÉLECTIONS 2018 – communiqués des formations politiques

Publié le 29/08/2018
par Rédaction

Journaldesvoisins.com présente ici des communiqués de presse en provenance des différentes formations politiques et/ou bureaux gouvernementaux à l’occasion des élections du 1er octobre prochain. Pour les citoyens de l’arrondissement Ahuntsic-



Hier se tenait le deuxième débat entre les candidats de Saint-Laurent et madame Rizqy brillait toujours par son absence

(Saint-Laurent, le 28 septembre 2018 )– Dans le cadre d’un deuxième débat qui réunissait hier plusieurs candidats de la circonscription de Saint-Laurent dans les locaux du Comité des Organismes sociaux de Saint-Laurent (COSSL), la directrice, madame Maria Ximena Florez, animait la soirée.

Monsieur Elias Dib Nicolas, candidat du Parti Québécois dans Saint-Laurent a répondu à un ensemble de questions qui touchaient les préoccupations des Laurentiens et Laurentiennes présents. Et notamment en éducation, où il a affirmé « qu’un gouvernement du Parti Québécois réglera le problème de ségrégation scolaire et allouera les ressources nécessaires à l’édification d’écoles publiques attrayantes et au soutien des élèves à besoins particuliers. »

Monsieur Nicolas a ajouté « que contrairement au député actuel du Parti libéral, que si les électeurs me font confiance, je serai toujours présent pour les citoyens de la circonscription de Saint-Laurent pour les représenter fièrement à l’Assemblée Nationale ».

Une semaine plus tôt, la plupart des candidats qui assistaient à cette rencontre étaient présents au débat organisé par le Comité des citoyens de Saint-Laurent (CCSL) en collaboration avec COCLA. Mais, madame Marwah Rizqy du Parti Libéral n’y était toujours pas présente, étant sans doute persuadée que la circonscription lui est acquise.

Les électeurs et électrices en jugeront le 1er octobre prochain.


ASSEMBLÉE CITOYENNE – Les citoyens de Maurice-Richard au centre des préoccupations du candidat solidaire Raphaël Rebelo

(Montréal, 20 septembre 2018) La course s’annonce serrée dans Maurice-Richard, circonscription qui a élu des députés de différentes allégeances au fil du temps et qui pourrait maintenant devenir solidaire le 1er Octobre prochain. Pour concrétiser ce changement, le candidat Raphaël Rebelo mise sur un engagement assez audacieux : Instaurer des assemblées citoyennes. Le tout consisterait à fixer des lieux et des moments à intervalles régulières où les citoyens de sa circonscription pourraient le rencontrer et être impliqués dans son travail de député s’il est élu.

« Ce n’est pas normal d’élire quelqu’un une fois au quatre en fonction de promesses quelconques puis de n’avoir aucun moyen par la suite pour s’assurer que les personnes élues soient au service de la population et non l’inverse », dénonce Raphaël Rebelo.   Ainsi, son projet d’assemblées citoyennes servirait à rendre des comptes à ses électeurs et d’être à l’écoute de leurs préoccupations. De plus, il prévoit y inclure des mécanismes participatifs comme une gestion collective du budget discrétionnaire du député ou encore la consultation des citoyens quant aux décisions à prendre en Chambre.

 Une revendication de plus?

S’agit-il d’une nouvelle revendication? Pour Raphaël et son équipe, cet engagement qu’ils mettent de l’avant depuis plusieurs mois est en fait complémentaire aux autres propositions du parti. « Nous avons à Québec solidaire des mesures tant locales que nationales pour répondre aux impératifs sociaux et environnementaux. Les assemblées citoyennes sont un moyen concret pour ajouter à cela la participation du plus grand nombre. C’est ensemble que l’on doit travailler. C’est une question de démocratie et de transparence », explique le candidat solidaire.

 Un exemple d’assemblée avant même l’élection

L’engagement de Raphaël Rebelo prendra même forme avant l’élection. Avec son équipe, il convie la population à une assemblée citoyenne qui se tiendra au Centre communautaire Solidarité Ahuntsic (10780 Rue Laverdure) ce Vendredi 21 septembre dès 17h. L’objectif? Présenter publiquement le projet d’assemblées citoyennes et inviter les citoyens de Maurice-Richard à se faire entendre dès maintenant. Médias et organisations communautaires sont également les bienvenus à cette première assemblée où des breuvages et de la nourriture seront servis sur place.


Frédéric Lapointe annonce des mesures d’atténuation du bruit des avions

Montréal, le 16 septembre 2018 – 18 h 08 – Dans le cadre de sa campagne électorale dans la circonscription de Maurice-Richard, M. Frédéric Lapointe, candidat du Parti Québécois, propose un plan en trois points afin d’atténuer le bruit des avions et d’améliorer la qualité de vie des habitants d’Ahuntsic et de Montréal.

« Je propose dans un premier temps de faire financer l’installation de stations de mesures du bruit dans les quartiers de Montréal; ensuite d’obtenir la diffusion publique et continue des données; enfin de soutenir la vigilance des autorités de la santé publique », explique le candidat qui habite le comté depuis plus de 15 ans.

« Aéroport de Montréal peut prendre des décisions pour atténuer ses nuisances, mais n’est pas incité à le faire! La publication des mesures sur le bruit et l’utilisation des mesures par les spécialistes va au contraire les mettre constamment sur la sellette. »

Monsieur Lapointe considère en outre qu’il s’agit d’un enjeu local dont on entend trop peu parler et qui a pourtant grandement mobilisé les citoyens de l’arrondissement au cours des dernières années, notamment grâce aux efforts du groupe citoyen Les pollués de Montréal-Trudeau.

Les trois engagements de Frédéric Lapointe en rappel:

o Faire financer l’installation de stations de mesures du bruit dans les quartiers de Montréal;

o Obtenir la diffusion publique et continue des données;

o Soutenir la vigilance des autorités de la santé publique.


Un mot de Jean RÉMILLARD, candidat du NPD-Québec dans Maurice-Richard

(Montréal, le 16 septembre 2018) — Ceux qui me connaissent se demanderont ce que je viens faire dans cette galère… Car le Nouveau Parti démocratique du Québec se dit fédéraliste. Oui, mais «assymétrique», ce qui veut dire, par exemple, que c’est Québec qui percevra les impôts fédéraux, comme l’a voté notre Assemblée nationale sur motion du Parti Québécois. Mais 7 mois après que le NPD fédéral eut mis cette proposition dans son programme en février dernier !

L’assymétrie, c’est aussi que le Fédéral confie à Québec l’administration de ses lois comme actuellement pour la TPS et le Code criminel canadien (appliqué par les polices du Québec) et cesse de faire payer le Québec pour les dédoublements de ministères. Ce sera aussi plus simple pour les citoyens de transiger avec des « guichets uniques ». (Voir mon article «Une approche graduée du référendum», Le Devoir, 24 août 1978, p.4.)

Acceptant cette approche, le Canada s’inspirera du modèle administratif de l’Union européenne (Voir:  (Un Canada) «À l’instar de l’Europe des Douze», Le DEVOIR, p. 9, 26 avril 1990). Sinon, le Québec sera mûr pour un référendum sur sa souveraineté…

Ceci dit, le Nouveau Parti démocratique du Québec est « souverainiste » à sa façon, au sens de la Constitution française qui dit que «La souveraineté appartient au peuple». Car le NPD-Québec est soutenu principalement par des organismes communautaires qui veulent agir directement sur le politique sans être obligés de toujours « quémander »…

Notons que le NPDQ est si nouveau qu’il ne reçoit aucune aide ($) de l’État québécois!

Le NPD-Q propose aussi une mesure extrêmement importante: le revenu minimum garanti à tout Québécois, qui remplacera l’Aide sociale et l’Assurance chômage, après entente avec le Fédéral pour qu’il remette à Québec l’équivalent des prestations de chômage. Cela deviendra de plus en plus nécessaire dans un monde où la production industrielle s’informatise rapidement: il faut alors garantir à tout citoyen les moyens de vivre décemment en notre société, donc d’acheter les produits de nos industries…

Le NPD-Québec, plus complètement que les autres partis, prévoit une électrification généralisée des transports et les moyens d’y parvenir. Et afin d’éliminer en 10 ans la pollution et la congestion routière, laquelle coûte quelque $3 milliards annuellement aux Montréalais, je propose d’ajouter un volet de transport collectif utilisant des monorails  urbains suspendus, conçus et fabriqués au Québec, plus performants et élégants que ceux en service au Japon et en Allemagne (voir: http://www.trensquebec.qc.ca/monde ), et 2 fois moins chers que des tramways, 4 fois moins que le RÉM, 7 à 12 fois moins que des métros, voire 30 fois moins que le prolongement de la ligne Bleue!  Qui dit mieux ?

Jean RÉMILLARD, bachelier en science politique, UQAM; Maître en droit français et européen, univ.Paris2


 

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET EFFORTS DE REVITALISATION COMMERCIALE DANS MONTRÉAL-CENTRE

Montréal, le 14 septembre 2018. — Les candidat-e-s du Parti libéral du Québec (PLQ) Christine St-Pierre (Acadie), Alessandra Lubrina (Gouin), George Tsantrizos (Laurier-Dorion), Marie Montpetit (Maurice-Richard), Gabrielle Collu (Mercier), Pierre Arcand (Mont-Royal-Outremont), Dominique Anglade (Saint-Henri-Sainte-Anne), Louis Charron (Sainte-Marie-Saint-Jacques), Isabelle Melançon (Verdun) et Jennifer Maccarone (Westmount-Saint-Louis), sont heureux d’annoncer deux gestes concrets pour faire reculer la pauvreté et insuffler une nouvelle vie aux artères commerciales de la région.

Ces mesures, qui touchent le développement social et économique de Montréal-Centre, auront un impact direct sur la qualité et le milieu de vie de tous les résidents, contribuant ainsi à leur faciliter la vie.

 Dans le prochain mandat, les 10 candidats s’engagent à :

  • Améliorer la coordination entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal en matière de lutte contre l’itinérance et maximiser l’impact des actions.
  • Tenir un forum sur la revitalisation des commerces et des artères commerciales avec les différentes instances locales.

 

Parti nul présent dans Maurice-Richard

(Montréal, le 12 septembre 2018, 16 h 46) – Manon Dupuis annonce qu’elle est candidate pour le Parti nul dans la circonscription Maurice-Richard.

Le Parti nul a pour mission de permettre à l’électeur-trice qui souhaite annuler son vote, de recevoir toute l’attention qu’il-elle mérite. À l’heure actuelle, le bulletin de vote délibérément annulé sera assimilé à la catégorie des «votes rejetés», non considérés dans le résultat général de l’élection. Le Parti nul croit qu’il s’agit d’une lacune qu’il se propose de combler en présentant des candidat-e-s «nul».

Manon Dupuis invite les électeurs-trices de la circonscription Maurice-Richard ayant l’intention d’annuler leur vote, à se manifester en votant «Nul» lors des prochaines élections provinciales et tous les autres à aller voter pour leur candidat-e préféré-e.

Pour en savoir plus sur le Parti nul:

http://www.partinul.org/fr/mission/ ou https://www.facebook.com/groups/partinul/


Québec solidaire propose de financer trois fois plus de logements sociaux

(Montréal, le 11 septembre 2018 – 12 h 25) – Demain, mercredi 12 septembre, des marcheuses et marcheurs de Villes en villages pour le droit au logement passeront dans le quartier Ahuntsic. Raphaël Rebelo, candidat de Québec solidaire dans Maurice-Richard, sera présent au Parcours Gouin pour appuyer leur revendication sur le droit au logement qui trouve écho au sein de notre quartier.
“J’appuie la marche de Villes en villages pour le droit au logement et salue la détermination des marcheuses et marcheurs du quartier mobilisés pour que plus de logements sociaux de qualité dans notre quartier se réalisent prochainement.” indique Raphaël Rebelo.
Dans son plan stratégique 2009-2019, Solidarité Ahuntsic établissait à 1000 le nombre de logements sociaux nécessaires dans Ahuntsic. Près de 600 unités qui ont été créées ou sont en voie de réalisation. Et malgré, les annonces récentes de la Ville centre et de l’arrondissement sur l’ajout d’une soixantaine de logements sociaux dans notre secteur, ce n’est pas suffisant pour atteindre la cible dans Maurice-Richard. Il faudrait ajouter plus de 300 unités supplémentaires prochainement. Le projet de développement sur le site Louvain Est ouvre la porte à une telle réalisation.
“Le projet de développement du site Louvain Est est un incontournable. Il doit répondre à la fois aux besoins des aînés, à ceux des familles en quête de grands logements, aux personnes en situation de handicap et à celles qui souhaitent un milieu de vie sécuritaire. Nous avons la chance de pouvoir développer un quartier où les besoins de logements sociaux abordables, dans un environnement communautaire, où se côtoient des personnes de tous âges et dans un emplacement aux multiples usages, pourront être répondus.” explique Raphaël Rebelo.
Québec solidaire propose la création de 9 000 logements sociaux par année à travers le programme Accès Logis. C’est trois fois plus que les 3000 nouveaux logements créés annuellement par les derniers gouvernements. Le logement social est une priorité non seulement pour offrir des logements abordables à ceux et celles qui en ont besoin, mais aussi pour maintenir bas le prix du marché locatif.
De plus, il est important d’opter pour une nouvelle approche du logement axée sur l’écoresponsabilité, la sécurité, une vie sociale active et agréable. Cette politique vise notamment la mixité des usages et des services, la mixité sociale, l’agriculture de proximité et le respect du droit qu’ont les gens de participer aux décisions concernant leur milieu de vie.

Grand Montréal Express

Québec solidaire financera la ligne rose pour désengorger la ligne orange

(Montréal, le 7 septembre 2018, 15 h 13) – Raphaël Rebelo était présent hier au dévoilement du Grand Montréal Express, le plan de transport collectif de Québec solidaire, comprenant 21 projets, dont le prolongement de toutes les lignes du métro, une nouvelle ligne rose et un tramway. Un projet ambitieux pour soulager la congestion automobile et réduire substantiellement les émissions de de gaz à effet de serre (GES) du secteur des transports dans le Grand-Montréal.

“Pour Ahuntsic, le financement de la ligne rose va permettre de désengorger la ligne orange dans nos stations Henri-Bourassa, Sauvé et Crémazie et de soulager l’achalandage dans les bus qui mènent à Montréal-Nord. Dans notre plan, la construction de la ligne rose du métro est prévue pour 2026.” explique Raphaël Rebelo, candidat de Québec solidaire dans Maurice-Richard.

Rappelons qu’au Québec, 43% des émissions de GES proviennent du transport. En 2018, nous ne pouvons plus faire fi de cette statistique, il faut offrir des alternatives à l’auto-solo pour les résidents du Grand-Montréal et avoir une vision davantage à long terme. Aujourd’hui, le message qu’on envoie aux Québécoises et aux Québécois est clair et limpide: le parti du transport collectif, c’est Québec solidaire. Le parti de l’environnement, c’est Québec solidaire.


Faciliter la vie des Québécois

Des CHSLD mieux adaptés, des aînés mieux accompagnés 

 (Montréal, le 7 septembre 2018, 14 h 59) – La candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Acadie, Christine St-Pierre, est fière de l’engagement du chef du PLQ, Philippe Couillard, qui veut mieux répondre aux besoins des personnes requérant un hébergement en CHSLD, offrir une écoute et briser l’isolement des aînés et s’assurer que l’action gouvernementale prend compte de leur réalité.

Pour ce faire, dans un deuxième mandat, un gouvernement du PLQ s’engage à :

Développer 1 500 nouvelles places d’hébergement en CHSLD

  • Ces places seront développées avec une attention particulière pour adapter les milieux de vie aux personnes souffrant de troubles cognitifs tels que l’Alzheimer. Ainsi, des unités spécifiques leur seront réservées et leur aménagement adapté pour répondre à leurs besoins particuliers.
  • 500 de ces places seront réservées pour les personnes de moins de 65 ans qui doivent vivre en CHSLD. Autant que possible, ces personnes seront regroupées afin qu’elles puissent vivre dans des milieux qui répondent à leurs besoins spécifiques et avec des gens qui vivent des réalités communes.

Soutenir le déploiement à travers le Québec d’une ligne d’écoute pour les aînés

  • Le système d’écoute TEL-AÎNÉS permettra aux aînés d’échanger anonymement sur les enjeux de leur vie quotidienne, aidant à briser leur isolement.

Tenir compte du vieillissement de la population dans l’élaboration des actions gouvernementales

  • Une étude d’impact sur les personnes aînées sera systématiquement incluse au processus d’élaboration de chaque politique, loi ou action gouvernementale.

Cet engagement nécessitera des investissements de 525 M$ pour la construction des places en CHSLD et 132 M$ annuellement à terme pour les opérer ainsi que 1,5 M$ pour le déploiement de la ligne d’écoute pour les aînés.

Ces investissements s’inscrivent en complémentarité avec les engagements pris afin d’améliorer les soins à domicile, notamment les investissements supplémentaires annuels de 200 M$ pour embaucher plus de personnel et la valorisation du métier de préposé aux bénéficiaires. Ils s’ajoutent aux efforts en cours pour rénover les places de CHSLD existantes.


Maintenant. C’est le temps du changement avec  Sophie Chiasson

À la rencontre des citoyens de l’Acadie

 (Montréal, le 31 août 2018- 12 h 57) – François Legault, le chef de la Coalition Avenir Québec, sillonne la province pour présenter nos propositions pour améliorer la vie des familles, des enfants et des aînés.

À Montréal, les électeurs de l’Acadie ont l’occasion d’envoyer un message fort au Parti libéral du Québec en votant pour Sophie Chiasson, une candidate qui souhaite parler en leur nom à l’Assemblée nationale.

Sophie Chiasson est présente sur le terrain et écoute ce que les citoyens ont à dire concernant l’amélioration de leurs conditions de vie. Selon elle, les libéraux ont longtemps tenu pour acquis l’appui de la population et il est temps que les électeurs votent pour un parti qui est au diapason de leurs préoccupations. « La CAQ prend parti pour les familles, les enfants et les aînés. Je suis fière de faire partie d’une équipe qui saura faire avancer les dossiers importants de l’heure», a souligné la candidate. Si elle a choisi de faire le saut en politique, c’est parce que cela constitue la suite logique de son implication sociale. « Au cours de ma carrière, j’ai été ambassadrice de plusieurs causes, dont l’Opération Enfant Soleil. J’ai aussi travaillé avec les aînés et en soins palliatifs. J’ai toujours eu à cœur le bien-être des gens et mon saut en politique s’inspire des mêmes principes », a-t-elle conclu.

La Coalition Avenir Québec a déjà fait connaître certaines propositions et engagements qui répondent aux besoins des citoyens de l’Acadie, dont:

  • Offrir plus de soutien aux enfants en difficulté d’apprentissage.
  • Travailler au développement du Québec à l’intérieur du Canada.
  • Baisser le taux de taxe scolaire de 41 %.
  • Investir dans le maintien à domicile et assurer une meilleure qualité de vie dans les CHSLD.
  • Bonifier le soutien financier aux familles et offrir davantage de services pour les enfants.

Sophie Chiasson a l’intention de faire une campagne positive et de convaincre les électeurs de mettre fin à 15 ans de régime presque exclusivement libéral.

Les gens de l’Acadie ont un véritable choix: la CAQ – un parti qui met fin au sempiternel débat entre souverainistes et fédéralistes, un parti économique, intègre, qui met les familles, les enfants et les aînés au cœur de son programme.

Faire plus. Faire mieux. Maintenant.


Événement « Crée ton affiche solidaire »

(Montréal, 30 août, 15 h 59) Crée ton affiche solidaire!,  se tiendra mercredi le 5 septembre 18h au Parc Tolhurst. Profitant des Mercredis Pique-Nique du Parc, les citoyen.nes,  militant.es et sympathisant.es du quartier seront invitées à peindre slogans et logos par dessus d’anciennes pancartes de Québec Solidaire et Option Nationale. Affiches et peinture seront fournis sur place et les participant.es seront invités à emmener leurs propres affiches à recycler! Le lien suivant fournit plus de détail:

https://www.facebook.com/events/409840439551365/


Affichage électoral

 Marie Montpetit déplore des actes de vandalisme et de vols

 Montréal, 29 août (23 h 45)- Marie Montpetit, députée sortante et candidate du Parti libéral du Québec pour Maurice-Richard, a déposé une plainte à la police concernant le vol et le vandalisme d’environ 100 affiches électorales dans la nuit du 28 août.

« Chaque campagne comporte son lot d’affiches électorales vandalisées par des individus mal avisés. Par contre, la disparition ou le vandalisme en une nuit d’une centaine de mes pancartes électorales, incluant une enseigne de 4 pieds par 8 pieds et sa structure de bois, laisse supposer une action organisée et délibérée. C’est troublant et certainement pas à l’image de notre quartier. J’ose espérer que tous les candidats dans Maurice-Richard, même si leurs affiches sont restées intactes, condamneront ces actes non seulement antidémocratiques, mais aussi criminels. Le vol et le vandalisme ne sont pas une façon d’exprimer une opinion politique, c’est plutôt l’apanage des lâches » a affirmé Marie Montpetit.


Maintenant. C’est le temps du changement avec Marc Baaklini.

 À la rencontre des citoyens de Saint-Laurent

 (Montréal, le 28 août 2018 – 14 h 32) – Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, vient de donner le coup d’envoi de la campagne électorale 2018 de la CAQ. Au cours des prochaines semaines, il sillonnera la province pour exposer les idées mises de l’avant par notre formation politique pour améliorer la vie des familles, créer des emplois payants et contribuer au rayonnement du Québec et de Montréal.

Pour la première fois depuis très longtemps, les électeurs de Saint-Laurent ont l’occasion d’envoyer un message fort au Parti libéral du Québec en votant pour Marc Baaklini, un candidat qui souhaite parler en leur nom à l’Assemblée nationale.

Marc Baaklini est déjà sur le terrain et rencontre les citoyens pour écouter ce qu’ils ont à dire pour améliorer leur milieu de vie. Les libéraux ont tenu pour acquis l’appui de la population et cette attitude ne s’est pas traduite par une véritable amélioration de leurs conditions de vie. « La question que je pause à mes concitoyens Laurentiens: qu’est-ce que les libéraux ont fait en 15 ans pour améliorer leur qualité de vie, comme prétend leur slogan ? », a demandé le candidat. Monsieur Baaklini est convaincu que la CAQ propose des solutions qui sont au diapason avec les préoccupations des électeurs. De plus, il affirme que seule une personne enracinée dans le comté peut mener à bien une action constructive à l’Assemblée nationale. « Les Laurentiens veulent une personne proche d’eux qui saura être présent sur le terrain et qui ne les prennent pas pour acquis. J’invite mes concitoyens à consulter notre programme électoral et de découvrir que nous sommes pour le soutien des familles et les aînés », a-t-il conclu.

Par ailleurs, la Coalition Avenir Québec a déjà fait connaître certaines propositions et engagements qui concernent les citoyens de Saint-Laurent, dont :

  • Baisser le taux de la taxe scolaire de 41% et bonifier le soutien financier aux familles.
  • Investir dans le maintien à domicile des aînés et améliorer leur qualité de vie en CHSLD.
  • Fournir davantage de services professionnels spécialisés aux enfants.
  • Offrir la prématernelle gratuite, non-obligatoire, dès 4 ans.
  • Favoriser l’ouverture des groupes de médecine familiale le soir et les fins de semaine

Marc Baaklini a l’intention de faire une campagne positive et de convaincre les électeurs de mettre fin à 15 ans de régime presque exclusivement libéral.

Pour une fois, les gens de Saint-Laurent ont un véritable choix : la CAQ – un parti qui met fin au sempiternel débat entre souverainistes et fédéralistes, un parti économique, intègre, qui met les familles, l’éducation et les aînés au cœur de son programme.

Faire plus. Faire mieux. Maintenant.


Marie Montpetit pour Maurice-Richard

Montréal, 24 août 2018 (26 août, 22 h 47) – Marie Montpetit, actuelle députée provinciale et candidate du Parti libéral du Québec dans Maurice-Richard, lançait aujourd’hui officiellement sa campagne devant plus d’une centaine de partisans dans son local électoral situé au 1577 rue Fleury Est.

« Depuis le début de mon mandat, mes priorités ont toujours été l’éducation, la santé et la valorisation de notre patrimoine. Toutes nos actions et réalisations ont été en faveur de la qualité de vie de notre communauté. Au cours de mes 4 années de mandat, nous avons obtenu des gains substantiels pour le quartier, pensons notamment au changement de nom de la circonscription afin d’honorer Maurice-Richard, aux rénovations et agrandissements des écoles du quartier, incluant le futur projet de l’école Sophie-Barat, à la restauration de l’église de la Visitation ou à la création d’une maison des naissances. Les habitants de ma circonscription me connaissent bien et savent qu’ils peuvent compter sur moi. Je suis une élue de proximité et d’action et je suis fière de mon bilan » a déclaré Marie Montpetit.

« Le changement c’est nous! La situation économique du Québec est à son mieux. La croissance économique est la plus forte en 20 ans et le taux de chômage est à un seuil historiquement bas. Grâce aux actions de notre gouvernement, nous avons retrouvé les moyens de nos ambitions. Au cours des prochaines semaines, nous prendrons des engagements concrets pour faciliter la vie de tous les Québécoises et les Québécois, des plus petits à nos aînés; et si les quatre dernières années nous ont montré une chose, c’est que le Parti libéral du Québec respecte ses engagements » a conclu Marie Montpetit.


Vers une victoire solidaire dans Maurice-Richard / Lancement de la campagne avec Raphaël et Amir.

Montréal, le 23 août 2018 (16 h 43) – Maintenant que les élections sont enclenchées, Raphaël Rebelo vous convie au lancement de sa campagne électorale qui aura lieu au Broue Pub Brouhaha Ahuntsic, au 10295 avenue Papineau, le samedi 25 août de 17 h à 20 h dans la circonscription de Maurice-Richard. L’événement, auquel participera le député Amir Khadir, marquera le début d’une campagne axée sur des propositions populaires auprès des gens, comme d’instaurer la gratuité scolaire du CPE au doctorat.

« Implanter la gratuité scolaire est un choix politique. C’est une question de priorité. Cette mesure équivaut à moins d’1% des dépenses totales de l’État. Lors de mon lancement de campagne, je vous expliquerai les mesures concrètes que prévoit Québec solidaire pour une réforme du système d’éducation au Québec vers la vraie gratuité scolaire du CPE au doctorat. » explique Raphaël Rebelo qui portera, pendant la campagne, le dossier de l’éducation primaire et secondaire.

Lors du lancement et tout au long de la campagne, Raphaël rappellera aussi les enjeux importants pour la circonscription, comme l’amélioration de l’offre de transport collectif et actif et la création d’un boulevard urbain sur Papineau en lieu et place du prolongement de l’autoroute 19, dossier qu’Amir Khadir a défendu à l’Assemblée nationale. Raphaël luttera aussi pour la refonte du système de santé afin de redonner des services de première ligne au CLSC Ahuntsic et il plaidera pour la création d’une assurance dentaire publique. Il défendra également son projet de création d’une assemblée citoyenne pour la circonscription et la mise en place d’un mode de scrutin mixte proportionnel avec compensation par région.

« Populaire » : c’est le slogan choisi par Québec solidaire pour mener la prochaine campagne électorale, décisive dans l’histoire du parti. Plus qu’une simple formule, « populaire » résume bien le projet solidaire. Pour que les choses bougent au Québec, il faut choisir son camp. On a choisi notre camp: Québec solidaire est du bord du peuple, pas des privilégiés. Notre projet pour le Québec, c’est d’améliorer qualitativement la vie de la majorité des gens. Les propositions de Québec solidaire sont les plus populaires auprès des Québécoises et des Québécois: une assurance dentaire pour tout le monde, les transports collectifs deux fois moins chers, le salaire minimum à 15$/h et la gratuité scolaire du CPE au doctorat.

Si ces idées vous inspirent, n’hésitez pas à venir rencontrer Raphaël, notre dynamique équipe et ceux qui la soutiennent ce samedi, à l’occasion de notre lancement! Les familles sont aussi invitées à notre local électoral au 1427 -1429 rue Fleury Est de 12 h à 16 h pour une épluchette de blé d’inde.


Frédéric Lapointe invite à parler de “nous’’ dans Maurice-Richard  

Montréal, le 12 août 2018 (22:35) – Dans le cadre de sa campagne électorale, le candidat du Parti
Québécois, Frédéric Lapointe, donne rendez-vous à l’ensemble de la population de la circonscription de Maurice-Richard qui désire réconcilier les solitudes et parler d’un véritable « nous », lors de rencontres citoyennes qui auront lieu entre le 19 août et le 29 septembre prochains. Les enjeux d’immigration, d’intégration et de vivre ensemble sont
particulièrement importants dans cette circonscription unique par sa démographie, l’une des plus diversifiées de Montréal. Terre de Québécois de naissance et d’adoption qui vivent en symbiose, Maurice-Richard a vocation à faire éclore de nouvelles idées et actions en faveur du vivre ensemble, et à devenir un exemple pour tout le Québec sur cette question.

Par sa volonté d’entendre les citoyens sur ces enjeux, Frédéric Lapointe marque sa campagne par un ton résolument engagé sur la voie du dialogue et d’un réel partage d’idées et de solidarité entre les différentes composantes de la société québécoise. « La clé d’une communauté soudée est le partage. La clé d’une bonne politique publique en
matière d’immigration et d’intégration est la consultation. Je vais au-devant de cette consultation considérant que la circonscription de Maurice-Richard est un laboratoire unique au Québec de vivre ensemble entre résidents de longue date et nouveaux arrivants », selon Frédéric Lapointe.

Six rencontres ‘Parlons « nous »!’ sont prévues à l’horaire jusqu’à l’élection du 1er octobre. La première se tiendra le 19 août au salon Le Rendez-vous du thé, 1348 Rue Fleury Est, à 14h . Les inscriptions sont ouvertes dès aujourd’hui par courriel: tatiana.comitefred@gmail.com ou par téléphone au (514) 583-5973 ou au (438) 885-8828.
Rappel
19 août, 14 h
Le Rendez-vous du thé
1348 Rue Fleury Est

Le prochain rassemblement aura lieu samedi le 25 août. Le lieu est à déterminer, mais les participants sont invités à s’inscrire dès maintenant.


Le 12 août, j’achète un livre québécois – La ministre Marie Montpetit désigne la parution du roman Le Survenant comme événement historique

 Québec, le 12 août 2018 (12:00) – À l’occasion de la journée thématique Le 12 août, j’achète un livre québécois, la députée de Crémazie, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit, est heureuse d’annoncer la désignation de la parution du roman Le Survenant de Germaine Guèvremont en tant qu’événement historique, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Ultime chef-d’œuvre de la littérature du terroir, Le Survenant a permis à son auteure de remporter de nombreux prix, dont le prix Ludger-Duvernay, de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal; le prix David, du gouvernement du Québec; et le prix Sully-Olivier de Serres, du ministère français de l’Agriculture, qui récompense les écrivains s’inspirant des réalités rurales. Au fil des ans, le roman a été traduit en langue anglaise et adapté pour la radio, la télévision et le cinéma.

Par ailleurs, pour souligner la thématique du 12 août, Mme Montpetit s’est rendu le 12 août à la librairie Fleury, à Montréal, pour se procurer des livres québécois.

Citation :

« Par cette désignation, notre gouvernement réitère son engagement à mettre en valeur les jalons littéraires marquants de notre culture. Le Survenant est un roman qui dépeint avec verve la réalité rurale d’une certaine époque. Mme Guèvremont a su s’imposer comme femme de lettres, posant un regard plein d’humanité sur la société. Je suis donc très heureuse de désigner la parution de son premier roman comme événement historique, persuadée que cela contribuera à conserver dans nos mémoires cette œuvre phare de la littérature québécoise. Je profite de l’occasion pour inviter la population à prendre part à la journée j’achète un livre québécois pour soutenir nos auteurs et découvrir l’immensité de leur talent. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Lien connexe :

L’information sur la parution du roman Le Survenant, ainsi que celle sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec, est disponible sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).


Frédéric Lapointe met la souveraineté à l’ordre du jour avec des gens prêts à mener de front ce débat nécessaire

Montréal, le 11 août 2018 (23:07) – Le candidat pour le Parti Québécois dans la circonscription de Maurice-Richard, Frédéric Lapointe, tenait aujourd’hui une rencontre sur le thème de La souveraineté à l’ordre du jour. Près de 100 personnes étaient unies pour entendre Frédéric Lapointe qui parlait de « conquérir ». « Nous avons conquis, exercé, la liberté de rester dans le Canada ou de le quitter ; ce n’est pas pour laisser ensuite à François Legault décider » s’exprimait Frédéric Lapointe sur la déclaration du chef de la CAQ, un pur et dur de l’indépendance du temps ou il était au PQ, disant que l’indépendance était hors de question tant qu’il serait concerné.

Maxime Laporte, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a également pris la parole sur la Loi 99 et le statut du peuple québécois, rappelant le combat qu’il mène pour maintenir devant les tribunaux canadien la célèbre loi voter à l’unanimité à l’Assemblée nationale du Québec.

Quant à Gabrielle Lemieux, présidente du Parti Québécois est venu discuter de l’importance d’avoir un État fort au service des gens pour faire la souveraineté. « Le Parti Québécois propose une vision claire d’un État national fort auquel la population pourra faire confiance et dont elle pourra être fière. La marche vers l’indépendance passera par cette victoire du Parti Québécois ainsi que par l’instauration d’un secrétariat à l’indépendance et la mise à jour des études sur l’indépendance, et enfin par un référendum lors du mandat de 2022. »

Frédéric Bastien, auteur du livre La bataille de Londres, s’est entretenue de l’importance de rouvrir le débat constitutionnel. « Après avoir noté dans son discours que Justin Trudeau aimait s’excuser pour des fautes commises par d’autres à d’autres époques, l’auteur a réclamé des excuses du premier ministre pour les propos tenus lorsqu’il avait comparé le débat sur la laïcité québécoise avec la ségrégation américaine ». Frédéric entend poursuivre la discussion sur la souveraineté tout au long de sa campagne au poste de député de Maurice-Richard.

Pour Frédéric Lapointe, il est possible de mener le combat national de front tout en proposant un gouvernement honnête et transparent aux québécois. « Si Philippe Couillard et Marie Monpetit peuvent à la fois défendre le Canada et ne rien faire pour le Québec, je crois qu’il est possible de laisser le Canada défendre l’indéfendable et proposer un véritable projet pour le peuple québécois » a conclu Frédéric Lapointe.