Malgré l’état avancé de la saison, il n’est pas trop tard pour faire pousser des légumes.

Bien sûr, les disponibilités varient selon le type de légumes et l’endroit où vous allez pour acheter vos plants. Les plants sont plus matures et ils comptent même parfois des fruits. On prendra alors soin d’en retirer quelques-uns lors de la transplantation au jardin afin de donner une chance au plant de se faire une bonne racine.

À la mi-juillet, il est encore possible de faire des semis, mais il faut se méfier de la chaleur. Certaines variétés de laitues et de radis ont tendance à monter en graine tout de suite à cette étape de la saison. Il faut choisir des variétés qui résistent mieux à la chaleur. 

Vous pouvez démarrer des semis à l’ombre et les planter lorsque les nuits seront plus fraîches, ou attendre et planter directement. On peut planter des petits pois, de la laitue, du chou kale, des épinards ou de la bette à carde.

Les sécheresses au jardin

Les canicules à répétition et sécheresses semblent devenir la norme climatique ces dernières années. 

Tel que mentionné dans les dernières semaines, assurez-vous de sentir la terre avec vos doigts pour bien porter attention à son niveau d’humidité.

Le binage : une opération importante!

« Un bon binage vaut deux arrosages », dit le vieil adage. Si votre sol n’est pas biné régulièrement, il devient vite compact et absorbe moins bien l’eau. Celle-ci a tendance à s’écouler en surface. Binez avant d’arroser, et faites attention autour de la tige du plant pour ne pas abîmer le système racinaire de la plante.

« Oui, mais, il va pleuvoir » ou « oui, mais il a plu hier! »

Attention! Bien souvent, l’apport en eau d’une averse ou même d’un orage d’une heure est négligeable. Il faut faire le test. Un potager exige de 3 à 6 cm d’eau par semaine selon ce que vous y cultivez.

Lorsque vous arrosez, évitez le plus possible d’asperger le feuillage, car cela demeure un vecteur de maladie important.

En période de sécheresse, les mauvaises herbes méritent une attention toute particulière. Elles sont en compétition pour l’eau avec nos plantes cultivées. Il faut donc les éliminer systématiquement. La santé et l’aspect du jardin s’en porteront mieux.

Les récoltes

Continuez de récolter vos fines herbes régulièrement pour favoriser la production de vos plants. Même principe pour les courgettes, les concombres et les haricots. Ne laissez pas trop grossir les fruits sur le plant avant de récolter. Plus vous récoltez, plus vous en aurez.

N’oubliez pas, si vous prenez des vacances, votre jardin n’en prend pas et il continue à pousser! Demandez à quelqu’un de votre entourage ou à un voisin de vous donner un coup de main si possible. 

 

 

 

 

 

Rappel : Les légumes de la Ferme de Rue sont en kiosque chez Rona Major et Major!

Profitez bien de vos potagers!

________
S’il y a une question qui vous intéresse, écrivez-nous à : lafermederue@journaldesvoisins.com

D’ici là, suivez la Ferme de Rue Montréal :
@fermederuemontreal
https://lafermederuemontreal.org/

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
vaccination_frobertdurand_26022021-081719

Couverture vaccinale : Ahuntsic-Cartierville encore en rattrapage

Ahuntsic-Cartierville est en passe de rattraper son retard en matière de couverture…

AG du journaldesvoisins.com : des nouveaux venus, et Cartierville à l’honneur

Journaldesvoisins.com tenait mardi 18 mai, en soirée, et par visioconférence encore une…

Rue Jeanne-Mance: à circulation problématique, solutions envisagées

Une trentaine de citoyens ont rencontré Nathalie Goulet, conseillère de ville du…

Pas de recyclage des masques dans Ahuntsic-Cartierville

Depuis l’an dernier, des masques jonchent le sol un peu partout dans…