La vente et l’échange de biens en ligne entre individus est d’une grande popularité et gagneraient à être encore plus populaires étant donné leurs avantages : éviter de débourser le plein prix pour un produit neuf vendu en magasin, encourager la réutilisation et réduire la surconsommation. Or, la rencontre avec un inconnu pour procéder à l’échange dudit bien peut parfois causer un stress. Afin d’assurer que ces transactions se déroulent sans problème, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a récemment mis en place une zone d’échanges sécurisée pour les personnes qui effectuent des transactions en ligne sur des sites de vente et d’échange.

Cette zone sera installée au poste de quartier 20 du SPVM, situé au 1432 rue Sainte-Catherine Ouest, tout près de l’intersection de la rue Bishop.

Son objectif est d’offrir un endroit sécuritaire d’échange de biens, 24 h/24 h, sous surveillance vidéo et ainsi aider à préserver le sentiment de sécurité des citoyens.

Pour éviter d’autres drames

Certains récents et malheureux événements au cours desquels des Montréalais ont été victimes de vol ou d’agression lors de ce genre de transaction plaident en faveur de la nécessité d’un tel endroit.

On peut notamment penser à l’agression d’un jeune homme en août dernier près de la station de Métro Jarry dans Villeray alors qu’il allait y vendre un vieux cellulaire. Le jeune homme a été coupé au cou par une lame et s’est fait voler le cellulaire. Il a dû être transporté aux urgences pour y recevoir 13 points de suture.

Grand engouement dans Ahuntsic-Cartierville

Si l’instauration d’une seule zone d’échanges sécurisée a été annoncée pour l’instant, le SPVM assure que d’autres lieux d’échanges sécurisés seront mis en place en 2020 afin de couvrir les différents secteurs de Montréal.

Journaldesvoisins.com a découvert qu’il y a un grand engouement pour ce genre d’endroit dans Ahuntsic-Cartierville. Le jdv a interrogé les utilisateurs du groupe Facebook Le bazar d’Ahuntsic, un populaire lieu de vente d’objets d’occasion («usagés») entre voisins d’Ahuntsic-Cartierville, quant à leur intérêt pour la création d’une zone d’échanges sécurisée dans leur arrondissement. C’est plus d’une centaine de résidants qui ont manifesté leur intérêt, témoignant d’un enthousiasme évident.

« Absolument! », « 100% d’accord! », « Oui, tout à fait! », « Bonne idée! », « Oui!!!! », « Totalement!! », « Quelle bonne idée! OUI! », « Bien sûr », « Tellement! », « Oui, ce serait plus sécuritaire », « C’est parfait », « Oui, ça semble être une très bonne idée! », « Excellente idée! » sont autant d’exemples de réponses reçues de la part des utilisateurs du groupe Facebook à la question de savoir si l’instauration d’une zone d’échanges sécurisée dans l’arrondissement les intéressait.

D’autres moins excités

Certains autres utilisateurs, beaucoup plus rares, étaient moins enthousiastes.

« 1- Je me sens en sécurité. 2- Si quelqu’un m’achète quelque chose je préfère qu’elle vienne le chercher chez moi plutôt que de me déplacer. 3- Il arrive parfois que des gens ne viennent pas au rendez-vous alors je me vois mal attendre à l’extérieur. 4- Deux personnes se déplaçant en voiture = plus d’impact au plan de la mobilité et de l’environnement. », écrivait une résidante.

L’une d’entre eux écrivait pour sa part :

« Je pars du principe que si on ne peut pas faire confiance à son voisin, à la vie, on n’ira pas loin… Donc non, parce que le danger, il est partout! ».

Quant à une autre, elle pensait à ses plus jeunes :

« Personnellement, je me suis toujours sentie en sécurité lors de mes achats, mais je pense aux jeunes adolescents qui utilisent de plus en plus les bazars. Je ne suis jamais à l’aise lorsque mes filles vont à la rencontre d’étrangers dans le métro pour faire leurs échanges et j’insiste toujours pour y aller avec elles, même si elles me trouve lourde… Alors OUI. »

Dossier à suivre

Le SPVM n’a pour le moment pas d’autres informations à partager à ce sujet, notamment sur où et quand précisément seront instaurées les prochaines zones d’échanges sécurisées.

Ni le poste de quartier 10 à Cartierville, ni le 27 à Ahuntsic, ne pouvaient confirmer si ces zones allaient être instaurées dans leur secteur. Aucun n’avait entendu parler de cette possibilité.

À suivre.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le parc Ahuntsic: une halte routière?

Le parc Ahuntsic est un lieu de repos et de loisirs pour…

C’est dans le temps du jour de l’An!

            Bonne année 2020 à tous nos…

Automobiliste ciblé par des coups de feu dans Ahuntsic-Cartierville – Trois suspects arrêtés

Plusieurs résidants de la Place de la Colombière, près de l’angle des…

Meurtre à Ahuntsic, mardi soir

Une jeune femme de 24 ans est décédée des suites de blessures…