Cuisine ton quartier
Cuisine ton quartier est un circuit de balados qui permet de découvrir la gastronomie pratiquée dans les quartiers de Montréal. (Photo : Courtoisie, Journées de la Culture)

Il n’est pas un lieu, un quartier ou un village du Québec qui ne mettra pas à l’honneur les arts durant trois jours. Du 30 septembre au 2 octobre, c’est le grand rendez-vous des Journées de la culture. Ahuntsic-Cartierville ne sera pas absent.

Il faut souligner que les spectacles sont peu nombreux, mais malgré tout, plusieurs Ahuntsicois, présents au parc Saint-Paul-de-la-Croix ont eu droit à une prestation musicale pour lancer les festivités le 30 septembre.

Dans le cadre d’Une chanson à l’école, les élèves du Collège Regina Assumpta, en concentration danse et musique, ainsi qu’une chorale des Petits Chanteurs de Laval ont chanté, en compagnie de Louis-Jean Cormier, « Les doigts en cœur », la chanson originale qu’il a composée pour l’événement.

La foule réunie au parc Saint-Paul-de-la-Croix (Photo: JDV)

En revanche, la programmation a mis le paquet sur les démonstrations ainsi que les activités ludiques et éducatives.

Fantaisie romanesque au Sault-au-Récollet est organisée les 1er et 2 octobre par la Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville (SHAC).

Ce spectacle de chant et musique se tient au musée la maison du Pressoir. Il raconte comment Marie-Louise Juteau et le meunier Didier Joubert sont tombés amoureux dans les années 1820 au Sault-au-Récollet.

Les poèmes récités sont tirés de l’œuvre de René Chopin, poète du Sault-au-Récollet. De courts morceaux chantés sont pris de la série La Belle Meunière (Die schöne Müllerin) de Franz Schubert.

Les soirs du 1er et 2 octobre à la maison du Pressoir, 10865, rue du Pressoir. Sur réservation à : pressoir.shac@gmail.com, au 514-280-6783 ou sur Facebook.

Une initiation à la danse traditionnelle québécoise est présentée par des professeurs de danse et de musique de l’École des arts de la Veillée. Pour le set carré, le câlleur Érick Tarte et son groupe de musique sont de la partie.

L’après-midi du 2 octobre au Parcours Gouin, 10905 rue Basile-Routhier

Alors que se tient jusqu’au 20 novembre l’exposition Initaw : Kwató:ken tsi ní:ioht tsi ahshe’nikonhraièn:ta’ne, les visiteurs auront droit à un guide durant deux journées.

Les œuvres de Hannah Claus, Eruoma Awashish, Jobena Petonoquot et Kaia’tanoron Dumoulin Bush, des artistes autochtones, explorent les rapports à la terre, les récits familiaux ou historiques, la culture, la communauté et la mémoire. Elles seront présentées sous un éclairage particulier pour les journées de la culture.

Les 1er et 2 octobre, à la maison de la culture Ahuntsic, au 10300, rue Lajeunesse.

De la bouffe

Le circuit de balados Cuisine ton quartier sera proposé aussi à Ahuntsic-Cartierville. Ce parcours éducatif et gastronomique permet de découvrir à travers des témoignages, la cuisine de réfugiés et immigrants, par les récits des personnes elles-mêmes, mais aussi d’intervenants sociaux, de Québécois qui apprécient cette cuisine ainsi que d’artistes engagés.

Au parc Marcelin-Wilson, 11301, boulevard de l’Acadie.

Du tissu

Le Cercle de Fermières Ahuntsic, cette institution discrète pourtant séculaire, sera un point de rendez-vous pour découvrir des savoir-faire anciens liés aux arts textiles.

Utilisation du métier à tisser, du métier à repriser, création d’une pièce de rapiéçage, etc. sont au programme. Le cercle offre aussi aux enfants la possibilité de s’initier à la machine à coudre et repartir avec un nouvel étui qu’ils auront fait eux-mêmes.

Les 1er et 2 octobre au 2574, rue Fleury Est.

Du verre

L’atelier St-Marc ouvre ses portes au public pour mieux apprécier le façonnage de cette matière, à la fois dure, fragile et malléable.

Par ailleurs, Marie-Odile Lépine fera découvrir son atelier, ses créations et sa passion pour le recyclage du verre.

Les 1er et 2 octobre, Atelier St-Marc, au 270 rue Gouin Est. Atelier Verre Vert au 10115, avenue du Sacré-Cœur.

Du bois

Des ateliers de démonstration de l’utilisation des machines-outils d’ébénisterie et du ciseau à bois sont proposés à l’École d’ébénisterie d’art de Montréal

C’est au 301, 99 rue Chabanel Ouest.

Pour rester dans le 21e siècle, comment faire la meilleure photo avec un cellulaire? C’est l’atelier offert à la Bibliothèque de Cartierville.

Le 2 octobre, au 5900, rue Salaberry.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
BruceL EE
BruceL EE
1 Année
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les jeunes de Bordeaux-Cartierville prennent le micro au Studio 12-17

En juillet dernier, la maison des jeunes de Bordeaux-Cartierville inaugurait le Studio 12-17,…

Sept événements à ne pas rater en décembre

Comme chaque mois, Le Journal des voisins propose une sélection des événements…

EISODE: plongez dans le sommeil à Youville

L’exposition La résurgence du bois dormant vous invite à une réflexion sur…
train-balade Île-de-la-Visitation

Le p’tit char d’histoires n’est pas revenu au parc de l’Île-de-la-Visitation

Le train-balade entreposé aux ateliers de la Ville n’est pas de retour…