Photo : Samuel Lapierre, jdv

La nouvelle annexe de l’école François-de-Laval, située au 12 020, avenue de Bois-de-Boulogne, dans Bordeaux-Cartierville, a été inaugurée jeudi le 28 novembre dernier.

« C’est le plus grand projet d’agrandissement de la CDSM de la décennie », a déclaré Catherine Harel-Bourdon, présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), présente pour l’événement.

Ce sont 4 100 mètres carrés qui s’ajoutent à la superficie de l’école dont le nouvel espace comprend 21 salles de classe sur deux étages, un espace polyvalent, des locaux pour les cours d’arts et le service de garde, une bibliothèque ainsi qu’un gymnase double.

L’école, qui détenait une capacité d’accueil initiale de 471 élèves, en accueille aujourd’hui près de 1 000. Le budget des travaux était de 13,2 millions de dollars.

Avec ses nombreuses baies vitrées, la nouvelle école François-de-Laval est très lumineuse et davantage adaptée aux besoins des élèves, selon Catherine Harel-Bourdon.

« Je l’adore! C’est plus grand et on a plus de classes! », s’exclame Aya, élève de deuxième année.

Photo officielle avec trois jeunes élèves! La mairesse D’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, la directrice de l’école, Lucie Charette, la présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon, la commissaire scolaire Chantal Jorg, la conseillère de ville du district Ahuntsic, Nathalie Goulet, des représentants des élus du territoire et des personnes qui ont été partie prenante au projet d’agrandissement étaient présentes lors de l’inauguration. Photo : Samuel Lapierre, jdv

Des délais importants

« Lorsque vient le temps d’agrandir une école, le principal défi c’est souvent les délais requis pour de tels projets. La réalisation d’un agrandissement prend normalement de trois à quatre années. Les élèves doivent souvent être déplacés durant les travaux, ce qui n’est jamais agréable pour les familles », explique la présidente de la CSDM.

Le projet d’agrandissement de l’annexe François-de-Laval a, pour sa part, pris plus de cinq ans à se conclure et plusieurs élèves ont dû être délocalisés.

Des agrandissements essentiels

Bordeaux-Cartierville est le deuxième quartier le plus préoccupant pour la CSDM en termes de capacité d’accueil d’élèves et donc l’un de ceux sollicitant le plus de projets d’agrandissement. La Commission scolaire de Montréal compte entre 1 500 et 2 000 nouveaux élèves par année. Il est donc essentiel, pour sa présidente, d’agrandir les écoles.

La CSDM a d’ailleurs récemment déposé un projet d’agrandissement pour l’école secondaire La Dauversière sur le boulevard L’Acadie en prévision de l’arrivée des nombreux jeunes des écoles primaires au secondaire.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Partie de la nouvelle aile de l'école St-Benoît, (Photo : jdv - Philippe Rachiele) csdm ahuntsic cartierville montréal

Agrandissement: l’école St-Benoît déploie sa nouvelle aile

Pour Stéphane Rochefort, directeur de l’école St-Benoît, l’inauguration officielle de l’agrandissement de…

Une Ahuntsicoise s’inscrit au Grand défi Pierre Lavoie

Gabrielle Ypperciel était une adolescente très sportive jusqu’à ce qu’on lui diagnostique une…
Afficheur de vitesse sur St-Laurent à l'école Ahuntsic. (Photo : Nicolas Brasseur) Ahuntsic-Cartierville Montréal

La limite de 30 km/h n’est pas souvent respectée

Des citoyens d’Ahuntsic-Cartierville se plaignent de la vitesse des voitures dans les…
Entrée principale de l'école Sophie-Barat (Photo : Archives jdv)

Surpopulation à l’école Sophie-Barat : que faire?

L’école Sophie-Barat est surpeuplée. C’est un problème. Les élèves et la présidente…