vigneault 158

 

Gilles Vigneault examine les dessins que les élèves ont fait de lui, en compagnie de la directrice adjointe de l’école, France Rolland. (Photo: jdv P. Rachiele)

«M. Vigneault, c’est votre tour de vous laisser parler d’amour!», ont chanté les élèves de l’école Gilles-Vigneault au grand poète et chansonnier québécois venu les rencontrer alors qu’il inaugurait les nouveaux locaux de l’établissement scolaire dans Bordeaux-Cartierville lundi 27 mars.

C’était donc jour d’inauguration des nouveaux locaux de l’école qui avait revêtu ses beaux habits neufs pour l’occasion…en présence des dignitaires de la CSDM, des élus du territoire, et de Gilles Vigneault, lui-même.

L’artiste québécois bien connu qui n’est plus de prime jeunesse mais qui a encore le verbe haut a offert un inestimable cadeau aux quelque 500 jeunes de l’école: sa présence, malgré ses engagements sûrement encore nombreux et son grand âge.

Toujours à l’aise avec les foules –et les enfants–, Gilles Vigneault qui a eu la parole à la toute fin des présentations, en tant qu’invité le plus important comme le veut le protocole, a remercié les enfants de leur grande patience… Puis, il leur a fait pousser un grand cri pour qu’ils puissent se défouler…avant de réclamer le silence pour leur dire quelques mots et remercier tous les acteurs de cette formidable aventure.

Des arbres et des fenêtres

M. Vigneault a apprécié que les enfants puissent voir les arbres depuis les grandes fenêtres. (Photo : jdv P. Rachiele).

Avant l’inauguration, lors de sa visite de l’école, Gilles Vigneault a commenté sa tournée des lieux. Il était content, notamment, de voir que les jeunes de l’école pourraient voir des arbres depuis les fenêtres de l’établissement. Un établissement plus lumineux qu’auparavant, a d’ailleurs fait remarquer le directeur général de la CSDM également présent.

Se promenant dans les couloirs de l’école, Gilles Vigneault a pu constater qu’il y avait des dizaines et des dizaines de «portraits» de lui, tels que dessinés par les élèves de l’établissement.

Investissement majeur

L’établissement peut accueillir jusqu’à 540 élèves, soit le double de population scolaire d’avant. Actuellement, l’école en compte un peu moins.

Les travaux qui ont nécessité un investissement de 7,9 M $ du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) ont permis l’ajout de 15 nouvelles classes, deux locaux au service de garde et un gymnase double, celui dans lequel a justement eu lieu la petite fête soulignant l’inauguration.

Jeunes de 39 pays… et peut-être un futur artiste?!

La présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon, était très fière d’inaugurer la nouvelle école. Elle a souligné que les élèves qui fréquentaient l’école Gilles-Vigneault étaient originaires de 39 pays différents et parlaient autant de langues.

La députée de l’Acadie, Christine St-Pierre, a déclaré pour sa part qu’elle était heureuse d’avoir été présente lors de l’annonce de la construction (NDLR: en 2012) et de pouvoir constater maintenant le résultat. La construction a commencé en 2015 et s’est terminée en 2016.

La députée d’Ahuntsic-Cartierville et ministre Mélanie Joly a demandé aux élèves lesquels d’entre eux aimaient les arts et la culture et lesquels voudraient être artistes plus tard. Poursuivant, elle a aussi mentionné aux jeunes que ceux et celles qui avaient le désir de réaliser ce rêve pourraient suivre l’exemple de M. Vigneault…

Quant à la commissaire scolaire du quartier, Chantal Jorg, elle a souligné le fait qu’elle était commissaire d’un quartier dans lequel plusieurs écoles bénéficient et vont profiter d’agrandissements, plus de 12 projets d’agrandissement, a-t-elle précisé.

Le conseiller de ville du district de Bordeaux-Cartierville et vice-président du comité exécutif, Harout Chitilian, a remercié l’artiste québécois d’avoir accepté de donner son nom à l’école. M. Chitilian a ajouté qu’il y avait plusieurs projets de construction ou de rénovation d’écoles dans son district.

Historique et changement de nom

Rappelons que l’école Gilles-Vigneault, située au 11400 de Poutrincourt, était auparavant un établissement appartenant au Protestant School Board of Greater Montreal (PSBGM) avant de devenir une école de la CSDM. Elle portait le nom de «Glencoe» avant que le nom soit modifié pour porter celui de Gilles Vigneault, en l’an 2000.

Le poète et chansonnier québécois avait été présent lors de l’annonce officielle du changement de nom en 2000, selon un reportage de TVA qui se concluait ainsi: «Gilles Vigneault s’est bien évidemment dit heureux de cette initiative, et s’est réjoui d’avoir comme école «éponyme» un établissement scolaire multiethnique».

Pour en savoir plus sur l’école Gilles-Vigneault, c’est ici.

Pour en savoir plus sur le poète et chansonnier québécois Gilles Vigneault, c’est ici.

Ici, reportage-photo de l’événement par notre photographe, Philippe Rachiele:

Gilles Vigneault
Gilles Vigneault s’adresse aux élèves présents. (Photo: jdv P. Rachiele)
Les dignitaires présents lors de l’inauguration de l’école Gilles-Vigneault (Photo: jdv P. Rachiele)
Les élèves de l’école Gilles-Vigneault saluent le poète et chansonnier québécois venus leur rendre visite à l’occasion de l’inauguration. (Photo: jdv P. Rachiele)
Gilles Vigneault a fait le tour de l’école. Le voici dans une des classes. (Photo: jdv P. Rachiele)
C’est la fin de la cérémonie d’inauguration et de la prise de parole de l’artiste qui salue les “spectateurs”… (Photo: jdv P. Rachiele)
La députée de L’Acadie, Christine St-Pierre, a pris la parole (Photo: jdv P. Rachiele)
La présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon, n’en est pas à sa première inauguration! (Photo: jdv P. Rachiele)
La commissaire Chantal Jorg a souligné qu’elle était heureuse de voir que plusieurs nouvelles écoles étaient en chantier sur son territoire. (Photo: jdv P. Rachiele)
La députée d’Ahuntsic-Cartierville et ministre, Mélanie Joly, a fait valoir aux jeunes que s’ils voulaient devenir un artiste aussi accompli que M. Vigneault, il fallait suivre son exemple…
Le conseiller du district de Bordeaux-Cartierville et vice-président du comité exécutif, constate qu’il y a plusieurs écoles en chantier sur le territoire de son district. (Photo: jdv P. Rachiele)
France Morais
La directrice de l’école Gilles-Vigneault, France Morais (Photo: jdv P. Rachiele)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Des « zones de non-vaccination » dans Ahuntsic-Cartierville?

Alors que le rythme de la campagne de vaccination continue de ralentir,…

EspaceTrad au parc Ahuntsic pour la Fête nationale

Les 22 et 23 juin, EspaceTrad s’installe au parc Ahuntsic et invite…

Un retour triomphal à Génies en herbe pour l’école Sophie-Barat

Après plus de 15 ans d’absence, l’activité Génies en herbe a fait…
Chorale Antioche

Chorale : comprendre la musique des langues

La chorale Antioche de Cartierville sera sur la scène de la maison…