Récemment, les quotidiens du Groupe Capitales Médias (GCM) (Le Soleil, Le Quotidien, etc.) se sont placés sous la protection de la Loi sur la faillite. Le secteur de l’information est en péril un peu partout dans le monde. Et le Québec ne fait pas exception. Une commission parlementaire sur l’avenir des médias a conséquemment eu lieu du 26 au 29 août dernier. Journaldesvoisins.com a été mentionné à au moins trois reprises par les différents acteurs de cette Commission tout au long de la semaine, notamment par la députée de Saint-Laurent, Marwah Rizqy, dont une partie des lecteurs et lectrices du jdv font partie du territoire de la députée de Saint-Laurent. La députée de Saint-Laurent était membre de cette Commission.

Journaldesvoisins.com s’est donc entretenu avec Marwah Rizqy, députée membre du Parti libéral du Québec et avide lectrice de notre publication. Elle témoigne de l’importance de souligner le travail de journalisme et de sa pertinence dans notre société, en mettant l’accent sur le journalisme local tel que le pratique journaldesvoisins.com. C’est pourquoi il lui a fait plaisir de mentionner le jdv dans le cadre des travaux de la Commission de la culture et de l’éducation.

Pour Mme Rizqy, les médias sont un pilier de la démocratie tout autant que le sont le législatif, l’exécutif et le judiciaire.

« Je peux vous assurer que sur la colline parlementaire, les journalistes font leur travail. Ils nous talonnent, nous posent des questions, nous mettent face à nos contradictions, à nos promesses et s’assurent que l’on reste redevable auprès des citoyens. »

Pour elle, un citoyen qui n’est pas informé est un citoyen qui n’est pas en mesure d’aller aux urnes correctement, ne sachant pas pour qui il vote, ni pourquoi. Il est important que toutes les informations soient vérifiées par les journalistes.

Elle croit donc que les gouvernements devraient aider les médias sans qu’on considère que ce ne soit de l’influence ou que ce soutien compromette l’indépendance et l’objectivité des journalistes.

« Personne aujourd’hui ne remet en question le fait que les juges soient payés par le gouvernement. Personne ne doute de leur indépendance pour cette raison. Alors pourquoi douterait-on de l’indépendance des journalistes? », soulève Mme Rizqy.

Importance des médias locaux

En ce qui a trait aux médias locaux, la députée de St-Laurent croit que c’est la meilleure façon de savoir ce qui se passe de manière locale, dans son quartier.

Elle nous raconte que pour plusieurs nouveaux arrivants qui s’installent dans sa circonscription, journaldesvoisins.com est le premier journal qu’ils lisent pour savoir ce qui se passe dans leur nouveau quartier d’accueil.

Les journaux locaux sont aussi souvent les premiers sur le terrain à couvrir des enjeux de sécurité publique. Ce fut notamment le cas avec la couverture des inondations du printemps dernier et de 2017 par journaldesvoisins.com.

« Dès lors que l’on n’a plus de médias locaux, toute l’information va devenir très générale et nationale. On ne saura plus ce qui se passe chez nos voisins, dans notre patelin. »

L’absence de journalisme local ferait aussi en sorte que l’information ne remonterait pas jusqu’en haut, jusqu’au gouvernement.

La députée mentionne le dossier des algues bleues comme un exemple de nouvelle locale devenue nationale.

La correction des nouvelles cartes des zones inondables sinistrées (ZIS) en est une autre.

À ce sujet, la rédactrice en chef du journaldesvoisins.com allait dans le même sens lorsqu’elle écrivait dans une de ses récentes chroniques d’opinion :

« Notre humble travail de terrain permet aussi d’informer les plus grands médias de petites anomalies qui pourraient en devenir des grandes… »

C’est pour ces raisons que Marwah Rizqy a pensé à des solutions éventuelles pour aider les médias à se sortir de la crise qui s’abat présentement sur eux.

 

Cette crise, ses causes et ses possibles solutions seront abordées dans la suite de cette entrevue à paraître dans un deuxième article en ligne au cours des prochains jours.

Total
1
Shares

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une foule de dossiers dans Ahuntsic-Cartierville (deuxième de deux articles)

Émilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, a accordé au journaldesvoisins.com une longue…

Encore des consultations, mais pour des projets bonifiés et structurants

Il y a deux ans, Ahuntsic-Cartierville, à l’instar d’autres arrondissements et de…

Jolin-Barrette et l’OQLF ne font pas flèche de tout bois…urbain

Au printemps dernier, Bois Urbain, l’entreprise d’économie sociale et d’insertion professionnelle bien…

Ahuntsic-Cartierville devenue «imprenable» pour l’Opposition comme le West Island?

La question se pose : est-ce que dans l’avenir, la bataille politique…