À la découverte de talents d’ici: Calendes

Jean-Thomas Boulianne, résidant du secteur Youville, forme le duo avec Fred Labrie, (Calendes) qui lancera un album ce mois-ci. Estrait du site Torpille : «Calendes fait surface avec «Astronaute», son tout premier extrait avec vidéoclip. Un premier album complet verra également le jour en janvier prochain! Calendes, c’est le nouveau projet musical né de la fusion des talents de Fred Labrie (Inventer des falaises-2020, Dans la fumée claire-2015) et de Jean-Thomas Boulianne (Bob Bissonnette, Marsö, Nick Beauregard). Les deux artistes partagent un seul et unique but, celui d’offrir une musique rock indie au son franc et direct, comme on peut le constater sur cette première chanson dévoilée. (…) «Astronaute», c’est le train d’une section rythmique qui va de l’avant, une mélodie accrocheuse de guitare et le constat d’une société incompréhensible. Après avoir collaboré ensemble pendant 15 ans dans différents projets, les deux auteurs-compositeurs-interprètes voulaient créer un projet de band où la liberté en serait le principal vecteur, exempt de toute pression et où les compromis n’existeraient pas.» (Source: Jean-Thomas Boulianne)


Atelier organisé par le CLAC , le 18 janvier : éviction ?

Atelier «Quoi faire en cas de reprise de logement ou lorsqu’on reçoit un avis d’éviction?» Le CLAC organise un atelier d’information sur les droits des locataires qui sera donné en ligne sur la plate-forme Zoom lundi, le 18 janvier 2021 à 19 heures. Pour vous y inscrire ou pour obtenir plus d’informations, envoyez-nous un courriel à info@comitelogement.com (Source: CLAC)


Campagne de financement du SNAC: un succès!

La campagne de financement du SNAC d’avant les Fêtes fut une belle réussite, notamment grâce à la collaboration de nombreux organismes et partenaires du territoire. Outre les nombreux repas préparés et donnés ainsi que les paniers de victuailles remis, les quelque 150 personnes qu étaient en liste d’attente pour de l’aide alimentaire d’hiver ont même reçu deux bons d’achat par la poste plus récemment grâce aux contributions de la communauté d’Ahuntsic faites au cours de cette campange. «C’est la communauté qui redonne à la communauté!», de dire avec un enthousiasme évident, Louise Donaldson, directrice adjointe du SNAC. (Source: SNAC, par JDV)

À ce propos, ne manquez pas nos prochaines articles sur le modus operandi et les résultats de cette campagne, ainsi que sur la Roulotte lyrique qui a charmé les gens sur place avec des chants de Noël le 16 décembre dernier.

En outre, le JDV, grâce aux contributions récentes de ses membres, remettra d’ici quelques semaines un chèque au SNAC et à la Corbeille de Bordeaux-Cartierville pour chacune des nouvelle adhésions au média faite entre le 1er décembre et le 1er janvier (5$ par adhésion pour chacun des organismes). Restez à l’affût!


Zoom sur l’Alliance culturelle

L’Alliance culturelle offre, à la session hiver-printemps 2021, trois cours et trois conférences accessibles sur Internet via Zoom. C’est gratuit, mais à condition d’être membre. Si vous ne l’étiez pas en 2019-2020, vous pouvez le devenir à partir de notre nouveau site Internet, directement au https://www.allianceculturelle.qc.ca/fr/membres/adhesion/#registration-member. Pour
connaître la programmation et réserver votre place, consultez le
https://www.allianceculturelle.qc.ca/fr/-v-nements. (Source: Alliance culturelle)


Des nouvelles de Solidarité Ahuntsic

Les heures d’ouverture du Centre communautaire Ahuntsic et de La Maison du Monde changent! Jusqu’au 8 février 2021 inclusivement (sous réserve de nouvelles directives), le centre et La MdM sont fermés à partir de 18h en semaine ainsi que tous les samedis.

• Le Centre de ressources éducatives et communautaires pour adultes (Créca) recherche une personne pour combler un poste au sein de son conseil d’administration. Écrivez à jacobmatthewdrum@gmail.com pour postuler ou pour obtenir plus d’informations.

• Un groupe Facebook Communauté de travailleurs-euses du milieu communautaire – Ahuntsic a été créé afin de favoriser les échanges informels et le partage d’informations pertinentes à celles et ceux qui travaillent dans le milieu communautaire à Ahuntsic.

• Le Conseil jeunesse d’Ahuntsic-Cartierville (CJAC) a un compte InstagramEncouragez-les en suivant et en partageant leur compte!


Nouvelles sur la vitrine Web de l’arrondissement

Apprenez à démasquer les fausses nouvelles!

Atelier d’initiation à Windows

Consultations juridiques privées et gratuites (20 janvier)

Conférence sur le parrainage familial en immigration

Ateliers «Les mots d’hiver»

(Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Le père Noël du Collège André-Grasset redonne à la communauté

 Montréal, le 8 janvier 2021 – En cette année difficile ayant impacté de nombreux foyers, le Collège André-Grasset est plus que jamais soucieux d’apporter son soutien aux familles de sa communauté. C’est donc dans un esprit de partage que son comité social a lancé le projet « Paniers de Noël » pour contribuer à offrir un heureux temps des fêtes à plusieurs familles dans le besoin.

En collaboration avec l’école primaire Saint-Isaac-Jogues, les « Lutins de Noël de Grasset » ont envoyé de belles surprises à une quinzaine d’enfants et à leurs familles : des cartes-cadeaux de l’épicerie Métro ainsi que du magasin de jouets et de jeux éducatifs Joubec pour faire plaisir aux gourmands et pour stimuler les plus jeunes.

En plus d’avoir a été une belle occasion d’encourager le commerce local, cette initiative a procuré de la joie à plusieurs Ahuntsicois : « J’ai reçu un email disant que si je voulais recevoir un cadeau pour ma famille, je devais vous écrire. Je suis la maman de 4 enfants et je suis monoparentale. Un gros merci pour cette générosité, ça apportera beaucoup de bonheur à mes enfants. »

Ce projet festif n’aurait pas été le même sans l’implication de la brillante étudiante Myriam Mammone qui a permis la participation très appréciée de son école secondaire, l’Académie Michèle-Provost. Plusieurs élèves de cet établissement ont chaleureusement accepté d’adresser des vœux personnalisés à une dizaine d’enfants pour accompagner les certificats-cadeaux Toys R Us offerts par l’Académie. Pour compléter le tout de belle façon, la famille de Myriam a fait montre d’une grande générosité en ajoutant une dizaine de cartes d’épicerie supplémentaires qui n’ont pas manqué d’embellir les repas de fêtes de plusieurs foyers.

Finalement, l’équipe du camp de jour Grasset a tenu à participer avec l’aide de la fondation du Collège en glissant dans les paniers de Noël un accès gratuit aux programmes spécialisés qui seront proposés l’été prochain.

Les fêtes étant maintenant terminées dans un contexte social toujours aussi éprouvant, les témoignages de reconnaissance de plusieurs familles encouragent le Collège à continuer de réfléchir aux façons de faire une différence au sein de la communauté tout en invitant davantage d’étudiants à s’impliquer en tant que futurs citoyens. Pourquoi ne pas inviter le père Noël de nouveau à faire une halte au Collège André-Grasset en 2021? (Source: Collège André-Grasset)


Découvrez Ahuntsic-Cartierville et son architecture !

Participez à cette conférence dans le confort de votre salon! Un lien zoom vous sera envoyé par courriel 1h avant l’événement. Coût : 5$ Inscription en ligne ici.

L’histoire laisse des traces et des témoignages. Les bâtiments en sont un exemple éloquent. On retrouve dans le quartier des habitations qui couvrent toutes les périodes : de la Nouvelle-France à aujourd’hui. Les institutions érigent des édifices qui sont des monuments et leur architecture nous livre un message. Écoutez bien, elles ont bien des choses à dire! Un billet par écran – Coût : 5$ En collaboration avec Stéphane Tessier, animateur historique Avec  ses 16 parcs riverains et ses trois parcs-nature reliés par une piste cyclable de 15 kilomètres aux abords de la rivière des Prairies, le Parcours Gouin assure une offre d’animation récréoculturelle unique à découvrir! Il agit également à titre d’ambassadeur des bonnes pratiques du développement durable et d’un mode de vie écoresponsable notamment grâce à son pavillon d’accueil, le tout premier bâtiment à consommation énergétique nette zéro à Montréal.

Le Parcours Gouin, dont la gestion est assurée par GUEPE, remercie l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, son partenaire principal, ainsi que ses nombreux collaborateurs aux activités. (Source: Parcours Gouin www.parcoursgouin.ca)


Grâce au résident (feu) Pierre Poirier et au personnel

Chartwell Bois-de-Boulogne reçoit un Prix coup de coeur

La résidence Chartwell Bois-de-Boulogne, à Ahuntsic, est très fière de tout son personnel qui a touché le cœur des membres du jury lors du gala virtuel 2020 du RQRA. L’équipe a remporté le Prix Coup de cœur, qui souligne l’originalité d’un projet, sa valeur d’encouragement et son caractère remarquable.

C’est grâce à une initiative bien spéciale que l’équipe a su se distinguer. Le personnel de la résidence a permis à Pierre Poirier, un résident de 87 ans, de réaliser son plus grand rêve de faire un saut en parachute. C’est par une belle journée d’automne 2019 qu’il se sont rendus ensemble à l’École de parachutisme Voltige, près de Joliette, où une trentaine de résidents et membres de sa famille l’attendaient pour le voir effectuer le grand saut. Bien plus qu’un exploit audacieux ou excitant, cette expérience a marqué un nouveau chapitre de sa vie.

« Nous sommes privilégiés d’avoir pu accompagner Pierre et lui permettre d’oser et de sauter dans le vide, » a commenté Talia Leos, responsable des loisirs de Chartwell Bois-de-Boulogne, qui s’est activement impliquée dans le projet. « Cette initiative souligne à quel point vivre en résidence permet d’être bien entouré et de bénéficier d’occasions de s’épanouir. »

Quand on pense à Pierre, le mot « compassion » vient à l’esprit. Pendant de longues années, alors que sa femme éprouvait un très grand besoin de soutien, il a mis sa propre vie de côté pour prendre soin d’elle jour et nuit. Puis à son tour, il a reçu un diagnostic médical dévastateur qui a entraîné de nombreux changements dans sa vie, de nouvelles habitudes, et certaines restrictions. Cette nouvelle était d’autant plus difficile à accepter qu’elle l’éloignait de son plus grand rêve. Malgré la maladie, il a toujours gardé son rêve au fond de lui, a continué de persévérer et de concentrer toutes ses forces pour se rétablir. Aujourd’hui éteint des suites d’une récidive de sa maladie, il aura eu la chance d’aller au bout de son rêve.

Avant de nous quitter, Pierre a offert ce conseil que nous gardons précieusement à sa mémoire : « Il faut toujours espérer, car un jour, ça va arriver. Quand j’ai reçu mon diagnostic, j’ai déclaré que lorsqu’il y a un problème, il y a une solution; c’est grâce à cette attitude positive que j’ai réussi à surmonter la maladie et que j’ai réalisé mon plus grand rêve », a conclu Pierre. (Source: Résidence Chartwell-Bois-de-Boulogne)


Inscription à l’École des arts de la Veillée

L’École des arts de la Veillée offrira quelques-uns de ses cours en ligne dès la session d’hiver 2021. Poursuivez votre formation ou découvrez le monde du “TRAD” à l’École des arts de la Veillée, via les cours maintenant offerts en ligne, à partir de chez vous, où que vous soyez. Visitez notre site internet pour connaître tous les détails de cette première session virtuelle d’une durée de 5 semaines, en chanson, gigue, accordéon, harmonica, violon, accompagnement à la guitare et au piano. Faites votre choix: par ici les Inscriptionshttps://espacetrad.org/inscription/ Suite à votre inscription, vous recevrez, quelques jours avant le premier cours, lien et code d’accès au zoom et aux différents documents liés au cours choisi : capsules vidéos, mp3, partitions Expérimentez avec nous cette nouvelle approche virtuelle des arts vivants! Et découvrez-en toutes ses nouvelles possibilités et avantages !

Première causerie avec Éric Favreau : Piano et musique traditionnelle québécoise – Ethnologue et musicien, Éric nous parlera de la place importante du piano et de son parcours en lien avec la musique traditionnelle. Du 19e siècle jusqu’à aujourd’hui, de grands courants se dessinent. Passant du rôle d’instrument porteur d’un répertoire de danse à un rôle d’accompagnateur, le piano devient vite aussi un instrument de choix dans les foyers québécois pour agrémenter les rencontres sociales. Gratuit ! Sur Inscription : envoyez-nous un courriel à: info@espacetrad.org et nous vous enverrons les liens zoom quelques jours avant le 24 janvier. Tous les détails à https://espacetrad.org/causeries-despacetrad-2021/  PS : Nous prenons également note des inscriptions faites sur la page Facebook d’Espacetrad (Source: Espacetrad)


En mémoire de Marie Gérin-Lajoie, figure montréalaise associée au travail social

Le jeudi 7 janvier 2021, les religieuses de l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal ont fait mémoire de Marie Gérin-Lajoie, leur fondatrice décédée il y a cinquante ans.

Les Sœurs du Bon-Conseil se souviennent avec fierté et gratitude de cette femme dynamique et joyeuse qui fut leur formatrice en action sociale et en spiritualité. Sous son inspiration, la communauté s’est développée au Québec, à Cuba et en Haïti; les Sœurs ont ouvert des instituts dédiés à l’éducation familiale et sociale; elles ont créé, avec les gens du milieu, la formule originale des « centres sociaux » afin de répondre aux besoins concrets et diversifiés des femmes, des familles et des nouveaux arrivants.

Selon le témoignage de son neveu Paul Gérin-Lajoie, ex-ministre de l’éducation, « pour Marie Gérin-Lajoie, le message du christianisme a été une invitation à se consacrer, avec un succès merveilleux, à une lutte de toute sa vie aux sources mêmes de graves disparités sociales ».

C’est bien l’idéal de justice et de solidarité sociale que s’est fixé la première détentrice d’un « baccalauréat ès arts » de l’Université Laval à Montréal (1911). Journaliste et conférencière, consciente de faire partie d’une élite, Marie Gérin-Lajoie prône l’accès à l’éducation pour toutes les femmes qu’elle voit trop souvent aux prises avec la misère et de lourdes charges familiales. Elle les encourage à joindre les organisations ouvrières parce qu’elle croit à la force des associations. Ouverte aux apports des sciences sociales et des innovations technologiques, elle pense qu’à son époque « soulager ne suffit pas, il faut transformer ». Autrement dit, justice et charité forment un couple indissociable.

Marie Gérin-Lajoie ne peut imaginer faire de l’action sociale sans acquérir une formation appropriée. Après avoir inauguré, en 1919, un premier « Cours de préparation à l’action sociale », et fondé une communauté à vocation sociale, en 1923, Marie Gérin-Lajoie a ouvert en 1931 une première « École d’action sociale », l’ancêtre du programme collégial et universitaire en travail social. Ce qui a fait dire au président de la Corporation des travailleurs sociaux du Québec (en 2003) : « En cette femme passionnée de justice et d’amour pour son peuple, reconnaissons et saluons une instigatrice majeure du service social au Québec francophone en sœur Marie Gérin-Lajoie. »

Avis au public

À défaut de pouvoir rassembler des invités en période de pandémie, les Sœurs du Bon-Conseil invitent leurs réseaux et le grand public à consulter le site Web de l’Institut et sa page Facebook :   www.bonconseil.qc.ca  et  www.facebook.com/sbcmontreal

On y trouvera l’occasion de participer :

  • À la célébration dédiée à la fondatrice en téléchargeant le texte
    MARCHER DU PAS ALLÈGRE DE LA CONFIANCE.
  • Au lancement d’une série de capsules vidéo sur la pensée de Marie Gérin-Lajoie, préparées avec la collaboration de « Voix et couleurs nouveaux médias ».

(Source: Institut Notre-Dame-du-bon-Conseil de Montréal)


 

 

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Avis publics – Semaine du 15 octobre 2021

Cette rubrique est publiée gratuitement par Journaldesvoisins.com  pour le bénéfice de ses…
Élections : débat au Collège Bois-de-Boulogne.

Les étudiants ébranlent des candidats aux élections dans l’Acadie

Premier débat politique à Ahuntsic-Cartierville, une rencontre avec les étudiants du Collège…

Inauguration de la rue ludique sur Sacré-Cœur

Sur le thème du cirque, plusieurs dizaines de personnes étaient présentes pour…
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo 2] Mairie: Les candidates se prononcent sur les enjeux prioritaires dans Ahuntsic-Cartierville

Le JDV vous présente la seconde d’une série de capsules vidéo avec…