Jeux de Montréal 2018, participation d’Ahuntsic-Cartierville, les trois photos, dont la une. (Photos: Jeux de Montréal)

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville accueille dès le 3 avril, les Jeux de Montréal 2019, et cela jusqu’au 7 avril, au complexe sportif Claude-Robillard (1000, avenue Émile-Journault), au Stade de soccer de Montréal (9235, rue Papineau) au collège Mont-Saint-Louis (1700, boul Henri-Bourassa Est) et au collège André-Grasset (1001, boul. Crémazie Est), en plus d’une douzaine d’autres sites ailleurs à Montréal.

Lancés en 1978, les Jeux de Montréal ont pour objectif de faire vivre aux jeunes de 6 à 12 ans une première expérience de la compétition dans des installations de haut niveau, tout en les sensibilisant aux bienfaits de l’activité physique. Ces jeux représentent donc avant tout une initiation à la compétition, en mettant de l’avant l’esprit d’équipe, l’effort et l’accomplissement de soi, dans une belle atmosphère de fête.

Pas de vedettes à suivre – ce sont, après tout, des enfants pour lesquels il s’agit d’une première expérience de compétition –, bien que de nouveaux talents seront sans doute révélés!

Parmi les quelque 6000 sportifs montréalais se retrouveront 421 jeunes d’Ahuntsic-Cartierville âgés de 6 à 12 ans inscrits aux Jeux de Montréal avec leurs entraîneur-e-s dans 20 disciplines, dont celles-ci: karaté, natation, soccer, rugby, disque volant d’équipe (ultimate frisbee), plongeon, lutte olympique, tennis de table et tir à l’arc.

À surveiller!

L’an dernier, Ahuntsic-Cartierville s’est classé au troisième rang avec neuf mentions: trois premières places (Or), trois deuxièmes places (Argent) et trois troisièmes places (Bronze), derrière Rosemont–La Petite Patrie (15 mentions) et Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (12 mentions).

«Les trois premières places Or ont valu à notre arrondissement trois bannières pour les disciplines suivantes: tennis de table, tir à l’arc et gymnastique artistique. Ces bannières sont accrochées dans les gymnases des clubs sportifs qui les ont gagnées», explique Michèle Blais, chargée de communication, Division des relations avec les citoyens et communication de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

«À souligner cette année, avec la réouverture de la piscine Sophie-Barat, le club aquatique les Piranhas du Nord (CAPN) s’est remis sur pied et enverra cinq jeunes aux compétitions de natation des Jeux de Montréal. Ce sera intéressant de les suivre», ajoute Mme Blais.

Animation et essais sportifs pour tous

En plus des compétitions et des cérémonies protocolaires, un programme d’animation rend plus festif ce grand rassemblement de jeunes athlètes. Une des trois «fan zones» se trouve au complexe sportif Claude-Robillard (samedi 6 avril, de 9 h à 16 h, et dimanche 7 avril, de 9 h à 14 h). Des activités gratuites divertiront les enfants, notamment des parcours d’habiletés et de soccer, du trampoline, de la danse, etc.

Enfin, la cérémonie de clôture des Jeux de Montréal, animée par la comédienne Catherine Brunet, se tiendra le dimanche 7 avril, à 14 h 30, au complexe sportif Claude-Robillard. Elle se terminera par un grand spectacle gratuit, haut en couleur, où percussions, effets lumineux, danse, acrobatie aérienne et chansons seront au programme.

Pour consulter l’horaire des compétitions, consultez le site des Jeux de Montréal.

(Photo: Jeux de Montréal) 2018.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin des commerçants – Semaine du 31 mai 2019

Ailleurs que dans les SDC… Pas facile pour les restaurateurs Le syndic…

Alain Gravel subit un grave accident derrière le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci

Le journaliste et animateur Alain Gravel est finalement rentré chez-lui –non sans…

Le coin des commerçants – Semaine du 22 février 2019

Rue Lajeunesse Le restaurant Mikes de la rue Lajeunesse a réouvert ses…

La mémoire qui fait l’histoire

René Tellier, du Sault-au-Récollet, et le docteur Robert Laurin, de Cartierville, étaient…