Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves – Semaine du 19 octobre 2018

Publié le 14/10/2018
par Rédaction

Simulation à un tremblement de terre

Le jeudi 18 octobre 2018 a eu lieu l’exercice annuel de simulation à un tremblement de terre à travers l’ensemble du territoire de l’agglomération montréalaise.  Montréal, la ville la plus populeuse du Québec, est située dans une zone sismique. La menace d’un grand tremblement de terre en son territoire demeure donc bien réelle. Par son volet montréalais de la Grande Secousse du Québec, la Ville de Montréal incite tous les citoyens et citoyennes à se sensibiliser aux mesures de prévention en pratiquant la technique la plus sécuritaire qui soit lors d’un séisme majeur : se baisser près du sol, s’abriter sous un meuble solide et s’agripper jusqu’à la fin des secousses. « Cet exercice de quelques minutes permet de minimiser les blessures et de sauver des vies en cas de séisme. Il ne doit donc pas être négligé », a indiqué Nathalie Goulet, responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal et conseillère du district d’Ahuntsic. (Source : Ville de Montréal)


Appui du MEAC aux Pollués de Montréal-Trudeau

 Les Pollués de Montréal-Trudeau (LPDMT) annoncent qu’ils ont reçu l’appui du Comité citoyen Ahuntsic-Cartierville (MEAC) dans leur revendication visant à obtenir du gouvernement du Canada, des audiences publiques et un examen complet du projet d’agrandissement de l’Aéroport Montréal-Trudeau (ADM) Rappelons que les autorités responsables de la gestion de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, ont annoncé le 30 avril dernier un projet d’agrandissement et de modernisation chiffré à 2,5 G $. Avec une nouvelle aérogare construite au centre des pistes actuelles, ADM veut ajouter 25 portes pour l’accueil des aéronefs qui ont Montréal comme destination ou départ. Il est facile de déduire de ce projet que le ciel de Montréal verra une augmentation substantielle des mouvements aériens et, par conséquence, une augmentation des nuisances sonores et de la pollution de l’air produites par les avions. (Source : LPDMT)


L’École de la citoyenneté d’Ahuntsic

Vous habitez l’arrondissement? Vous aimeriez joindre un groupe de personnes intéressées à faire une réelle différence afin de contrer la pauvreté et l’exclusion sociale dans votre quartier? Inscrivez-vous dès maintenant à l’École de la citoyenneté d’Ahuntsic!

Trois jours de formation gratuite, qui porteront sur quatre types d’intelligence à mettre en œuvre, soit l’intelligence narrative; déconstructive; prescriptive et argumentative, et ce, en vue d’élaborer des actions citoyennes concrètes pour améliorer votre communauté. Les cours sont offerts les samedi 17 et 24 novembre ainsi que le dimanche 25 novembre, de 9 h à 17 h, au centre communautaire Ahuntsic.

Les actions auront pour but de faire la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale dans Ahuntsic. Cela dit, toutes les personnes qui habitent l’arrondissement sont les bienvenues. Toutefois, le nombre de places étant limité, la priorité sera accordée aux personnes qui résident dans Ahuntsic.

Pour de plus amples informations ou pour vous inscrire, contactez Christine Bouchard au 514 382-9090, poste 26 ou écrivez à mobilisation@solidariteahuntsic.org. Les frais de transports peuvent être remboursés et un service de garde est offert sur inscription. Renseignez-vous! (Source : Arrondissement)


Louvain-Est visé par un nouveau règlement de préemption

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a adopté un règlement déterminant les secteurs de planification sur lesquels un droit de préemption pourra être exercé. Ce règlement offrira un outil supplémentaire à Montréal pour maximiser le développement urbain de secteurs en plein essor.

« Pour notre administration, mettre en valeur ces secteurs représente une occasion rêvée. Sans être le seul, le droit de préemption est l’un des outils qui nous donnent une plus grande flexibilité afin d’accomplir les projets qui nous tiennent à coeur dans les secteurs identifiés. À terme, ce sont les familles montréalaises qui vont en bénéficier », a déclaré Éric Alan Caldwell, responsable de l’urbanisme, des transports et de l’Office de consultation publique.

En vertu de l’adoption du droit de préemption pour la stratégie immobilière, Montréal appliquera ce droit à 9 secteurs prioritaires au total dont Louvain-Est. Des lots spécifiques seront déterminés en temps et lieux. Dans le cas d’une vente dans l’un des secteurs délimités, la Ville pourra se prévaloir du droit de préemption afin d’égaler une offre formulée par un acheteur potentiel, et ce, au prix du marché. La Ville disposera de soixante jours pour faire les analyses qui s’imposent, et pourra soit acquérir le terrain, ou se retirer de l’offre.  Ainsi, le droit de préemption sera inscrit au registre foncier des édifices dans les secteurs visés. Contrairement à un avis de réserve ou à une expropriation, le droit de préemption n’a aucun impact sur les propriétaires et ne les force pas à vendre, si telle n’est pas leur intention. Cela n’a aucune incidence sur leur capacité à apporter des modifications à leur propriété. Leur seule obligation sera de présenter à la Ville l’offre d’achat d’un acheteur potentiel. (Source : Ville de Montréal)


 

Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel  à  journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Un titre, pas de gras, pas de majuscules, limiter les paragraphes, indiquer (Source : xxx) à la fin, etc). Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici!