(Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Bien des sacs de feuilles mortes ont attendu plus longtemps que d’habitude sur les trottoirs d’Ahuntsic-Cartierville cet automne, en partie à cause des changements climatiques. 

Normalement, la collecte des résidus verts (herbe coupée, feuilles mortes, résidus de jardinage, entre autres) se termine autour de la mi-novembre, mais les printemps hâtifs que nous vivons depuis quelques années ont changé la donne pour l’arrondissement. En effet, au début du mois de novembre, les sacs en papier contenant les résidus verts des résidants d’Ahuntsic-Cartierville n’étaient tout simplement plus ramassés. 

« Le contrat de l’entrepreneur est pour 32 semaines de collectes de résidus verts. Comme nous avons eu un printemps hâtif, nous avons devancé de deux semaines la date normale de début, donc le tout s’est terminé deux semaines plus tôt qu’à l’habitude. Nous avons demandé à l’entrepreneur s’il pouvait offrir des semaines supplémentaires, mais il n’était pas en mesure de le faire par manque de ressources », explique Marlène Ouellet, chargée de communication pour l’arrondissement. 

Par la suite, l’arrondissement a arrangé la situation en permettant le ramassage de ces résidus par des camions municipaux afin de les envoyer correctement au compostage, évitant que ces sacs ne soient jetés aux ordures. 

Manque de communication?

Plusieurs résidants de l’arrondissement se sont insurgés du fait qu’ils n’étaient pas au courant des développements de la situation. En effet, personne n’avait été averti du fait que les collectes allaient avoir lieu en retard, et plusieurs sacs traînaient en bord de rue pendant quelques jours avant d’être finalement ramassés la fin de semaine des 27 et 28 novembre.

Sur une page Facebook gérée par le conseiller du district du Sault-au-Récollet, Jérôme Normand, on pouvait notamment lire que « plusieurs érables ne reçoivent pas le mémo de perdre leurs feuilles avant la dernière collecte de résidus verts! »

Le conseiller a tenu à mentionner à ses concitoyens qu’il s’assurerait que « les dates des prochaines années soient conséquentes. »

L’arrondissement devra peut-être étudier la question des dates de la collecte des résidus verts pour les prochaines années. Divers arrondissements voisins, dont Rosemont–La Petite-Patrie et Saint-Laurent, ont une collecte qui se prolonge jusqu’à la toute fin du mois de novembre. Avec les changements climatiques qui étirent de plus en plus nos étés, ce sera peut-être à envisager!

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Pilon Micheline
Pilon Micheline
9 Mois

Pourquoi ne pas aussi réévaluer la méthode. C’est plus écologique de les ramasser par camion et ainsi éviter d’avoir des milliers de sacs à acheter pour les jeter. On ramasse bien la neige, pourquoi pas les feuilles.

Pierre Castegnier
Pierre Castegnier
9 Mois

Il y a dix ans, on mettait les feuilles dans la rue et les pépines les ramassaient sans problème avec probablement un volume moindre d’émissions de GES et des arbres laissés sur pied au lieu de les transformer en papier, sans compter les pertes de temps à tout mettre ses feuilles dans des sacs mouillés.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Coup de théâtre! La ruelle Saint-Laurent/Grande-Allée de nouveau à vendre!

La ruelle parallèle au boul. Saint-Laurent et à la Grande-Allée est de…
Travaux parc Ahuntsic

Ce qui vous attend au parc Ahuntsic

L’étang en fin de chantier, le skatepark et le stade Gary-Carter en…

Succurbaine, une entreprise ahuntsicoise présente aux Kiosques de la relève

L’entreprise pépinière urbaine de plantes succulentes Succurbaine d’Ahuntsic a été sélectionnée pour…

Le recensement récent de nos amis à plumes signale une baisse des «effectifs» dans Ahuntsic-Cartierville

Le recensement des oiseaux de Noël (RON) du Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA)…