Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

La magie surgit la nuit...

Noël illumine l’arrondissement

Publié le 11/12/2017
par Alizée Calza

Maison illuminée, rue Tanguay (Photo: jdv P. Rachiele)

Même si Noël est encore dans une bonne douzaine de jours et que la neige tombe à petit flocon (en plus grosse quantité ce mardi, nous annonce-t-on), le temps des fêtes illumine déjà les maisons de l’arrondissement. Nombre de résidants ont décidé d’ajouter couleur et joie à leur habitation avec quelques décorations ou un véritable feu d’artifice de lumières.

Partagés entre tradition et véritable passion, certains résidants de l’arrondissement s’en sont donnés à cœur joie. Si beaucoup d’entre eux ont simplement ressorti leurs décorations de l’an passé, jouant dans la cour du simple, mais efficace, d’autres ont magnifié leur maison de nombreuses guirlandes de Noël.

Balcons illuminés, de la Roche et Prieur (Photo: jdv Joran Collet)

Tous les endroits sont bons à illuminer, les cadres de portes, les jardins, les balcons d’entrée, les arbres avoisinants, les idées lumineuses fleurissent dans la tête des gens et les possibilités semblent infinies.

L’arrondissement a également installé un de ses sapins de Noël au parc Ahuntsic, sapin que peuvent voir passants, automobilistes et cyclistes en descendant la rue Lajeunesse.

Conseils

Quelques conseils pour les petits budgets :

Pour éviter les factures ahurissantes qui s’ajouteraient à votre magasinage intensif, utilisez plutôt des DEL qui consomment moins d’électricité. Même si l’ambiance est plus froide qu’avec les ampoules incandescentes, les DEL offrent de belles possibilités à moindre coût.

N’hésitez pas non plus à réutiliser les guirlandes de l’an passé, vous pouvez toujours jouer dans l’originalité et arrivez à innover avec du recyclé!

Ça vaut le détour…

Rue Tolhurst, Ahuntsic Ouest (Photo: jdv P. Rachiele)

Selon nos collaborateurs, plusieurs maisons valent le détour:

«Sur Tanguay, au sud de Fleury, face à l’église (anciennement St-Benoit) il y en a de très belles!»

«Et sur Lavigne entre Dudemaine et Louisbourg (je crois), en tout cas c’est au nord de Dudemaine, il y une maison super bien illuminée!»

Si vous voulez jouer dans la cour des grands avec les plus illuminés du quartier, n’hésitez pas à vous inspirer des décorations de Sami Hajjar, au 9035 avenue Jean-Bourdon.

Selon le conseiller média de journaldesvoisins.com, André Vaillancourt, ce décor est particulièrement impressionnant cette année!

«Une maison située à l’intersection des rues Jean-Bourdon et Antoine-Berthelet dans l’ouest de Cartierville en face du bois de Saraguay: les décorations de Noël sont toujours massives, mais cette année c’est délirant. Pas les bonnes vieilles lumières de Noël traditionnelles mais des personnages de 20 et 25 pieds de hauteurs illuminés comme dans un décor de théâtre devant toute la maison, sur tout le coin de rue. Unique.»

Une maison difficile à manquer

La maison de M. Hajjar est devenue une attraction touristique attirant des dizaines de visiteurs chaque soir. (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Si les concours de lumières sont plutôt une tradition américaine, M. Hajjar, résidant de l’arrondissement, fait la plus grande joie des enfants de son quartier avec cette maison digne du palais de la Reine des Neiges.

Alliant avec virtuosité lumières et musique, le Montréalais décore chaque année sa maison avec beaucoup d’attention et ce Noël c’est le conte de Disney, La reine des neiges, qui lui a servi de modèle.

« Je fais ça par plaisir, ça fait vraiment longtemps que j’ai commencé à décorer ma maison pour les fêtes. Quand j’étais jeune, j’aimais vraiment ça les lumières, passer devant les maisons qui avaient pleins de décorations », explique le passionné.

Malgré les 50 000 $ de budget, les 300 heures d’installation et l’entretien constant que cela représente, pour Sami Hajjar, le résultat mérite largement sa peine. Pour lui, c’est même bien plus qu’une passion, c’est une tradition et il est difficile de s’en lasser.

« La première fois que j’ai décoré ma maison, j’avais peut-être 12 ans. C’était chez mes parents, mais j’habite encore dans la même maison. Je n’ai jamais décoré une autre », se souvient-il.

D’ailleurs, le Québécois ne compte pas s’arrêter là et a même décidé de tenter le concours américain «The Great Christmas Light Fight» de la chaîne ABC dans quelques années.

Avec la collaboration de Christiane Dupont