mosaique-juanito-chien-v3
mosaique-juanito-chien-v2
Juanito, la mascotte du journaldesvoisins.com nous aide à démontrer les nouveaux règlements concernant les chiens. À gauche en haut, une simple laisse (permise pour les chiens de moins de 20 kilos et qui ne sont pas des pittbulls). Les chiens de plus de 20 kilos (mais qui ne sont pas des pittbulls doivent porter un harnais (à dr. en haut), OU un licou (à g. en bas). Pour les pittulls, ils devront porter une muselière qui empêche la gueule de s’ouvrir (à dr. en bas) (modifié le 4 octobre à 10 h 30).

Vous avez un chien, bien sage et très enjoué, disons un Golden-Retriever, comme Juanito (notre photo), la mascotte du journaldesvoisins.com?  Il n’a rien d’un pittbull visé par le nouveau règlement municipal voté par l’administration Coderre mercredi matin? Que vous croyez!

S’il pèse 20 kilos et plus, que ce soit un Caniche royal, un Doddle Retriever, un Labrador, un Golden-Retriever, un Dalmatien, un Huskie, un Grand Danois, un Airedale, un Berger blanc, un Brack allemand, un Terre-Neuve, un Lévrier, un Saint-Bernard, un Épagneul, un Bouvier bernois, alouette! Vous venez de gagner à la loterie canine montréalaise! Votre pitou tombe sous le nouveau règlement. Qu’est-ce à dire? Vous devrez, notamment, promener votre meilleur ami, toujours en laisse, mais en y ajoutant un harnais ou un licou, dès lundi 3 octobre.

« À la suite des événements des dernières semaines et suite au dépôt du rapport du coroner vendredi matin, a déclaré le maire de Montréal, Denis Coderre,  j’ai décidé d’aller de l’avant et d’interdire les pitbulls et autres races dangereuses d’ici septembre prochain, avec des mesures progressives transitoires pour les chiens existants, notamment la stérilisation et le port de la muselière en public.  Dès maintenant, la Ville, en collaboration avec le SPVM, va réaliser une campagne de sensibilisation à la réglementation municipale en gestion animalière sur l’ensemble du territoire. Qu’on s’entende : être responsable de son animal est une obligation. Cela implique d’avoir un permis animalier, de tenir son chien et de le contrôler sur la voie publique et de rapporter immédiatement tout cas de morsure à l’autorité compétente », a -t-il conclu.

Pas de nouveaux pittbulls

Les nouveaux chiens pittbulls sont désormais interdits à Montréal.

Quant aux propriétaires de chiens de type pittbulls présentement à Montréal, ils doivent remplir plusieurs obligations pour garder leur animal. Ainsi, ils devront, notamment, toujours avoir leur chien en laisse à l’extérieur, avec une laisse d’une longueur maximale de 1,25 mètre; ils devront leur faire porter une muselière en tout temps dans l’espace public; ils devront avoir un permis spécial de garde d’ici au 31 décembre 2016 (ou sinon se départir de leur animal d’ici le 1er janvier 2017).

Règles pour tous

Tous les chiens et les chats résidant sur le territoire montréalais devront être stérilisés et micropucés avant la fin décembre 2019.Ils devront également porter une médaille.

Selon le règlement, les chats ne peuvent circuler dehors librement.

Pour tous les chiens, le règlement qui entre en vigueur lundi 3 octobre 2016 précise que le propriétaire devra tenir son chien au moyen d’une laisse de 1,85 mètre maximum sur le domaine public (et non pas dans un parc canin). En vigueur également à partir du 3 octobre: pour les chiens de 20 kilos et plus, les propriétaires devront faire porter à leur animal un licou ou un harnais auquel est attachée la laisse (voir photos).

Amendes salées

Comme l’indique le règlement qui entre en vigueur le 3 octobre: « Quiconque contrevient au règlement est passible, pour une première infraction, d’une amende de 300 $ à 600 $; ou d’une amende de 500 $ à 750 $ lorsqu’il s’agit d’une infraction pouvant poser un risque à la sécurité (morsures, absence de laisse ou de muselière).»

Votes

C’est par 37 votes contre 23 que le nouveau règlement a été adopté. Les votes des élus d’Ahuntsic-Cartierville se répartissent comme suit: POUR: Équipe Denis Coderre, Pierre Gagnier; Équipe Denis Coderre, Pierre Desrochers; Équipe Denis Coderre, Harout Chitilian; Indépendante, Lorraine Pagé. CONTRE: Projet Montréal, Émilie Thuillier.

Vote libre de l’Opposition

L’Opposition officielle avait indiqué qu’elle laisserait voter ses élus librement sur le projet de règlement. Par voie de communiqué, elle a déclaré, quelques heures après le vote: « Projet Montréal peine encore à concevoir qu’un règlement aussi sensible que le bannissement des pitbulls ait été conçu en moins de quatre mois, sans aucune consultation et sans que les experts aient leur mot à dire. » Le chef de Projet Montréal, Luc Ferrandez, a mentionné, en entrevue, que des villes comme Toronto et Ottawa qui avaient mis de l’avant un tel projet de règlement ont fait marche arrière car cela n’a rien réglé.

Patrouilles suffisantes?

Rappelons que dans l’arrondissement, un seul patrouilleur canin patrouille tout le territoire de l’arrondissement, à temps partiel. S’il travaille de jour, comme tous les fonctionnaires, il ne sera certainement pas présent lors de la promenade très matinale des propriétaires de chiens avec leurs canidés, non plus que le soir, après le souper.

Pour sa part, l’administration municipale a, par ailleurs, souligné qu’elle allait augmenter le nombre de patrouilleurs canins pour la Ville, les faisant passer de deux à huit.

Déjà en Cour

Lundi 3 octobre, jour d’entrée en vigueur du nouveau règlement municipal, la SPCA doit déposer une poursuite en Cour Supérieure contre l’administration municipale de Montréal. La SPCA va demander à la Cour, dans un premier temps, de suspendre temporairement et immédiatement le règlement qui doit entrer en vigueur le jour même et, dans un deuxième temps, de se prononcer contre le règlement, sur le fond.

Pour en savoir plus sur le nouveau règlement, cliquez ici.

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Étranges sacs noirs au Parc du Boisé Saint-Sulpice au sol bien encrés

Des sacs en plastique spéciaux cloués dans les boisés

Les promeneurs des parcs du Boisé-de-Saint-Sulpice et des Bateliers doivent laisser les…

Élections municipales, les districts : les jeux sont faits dans le Saut-au-Récollet (Texte 3 de 4)

Le JDV vous propose, en vue des élections municipales de novembre, un…

Les riverains de la ruelle et l’arrondissement contre-attaquent

Un propriétaire averti en vaut deux! C’est ce que peut se dire…

Le coin communautaire – Semaine du 24 septembre 2021

COMMUNIQUÉ DU SPVM Activité angles morts des véhicules lourds   SOYEZ VIGILANT! Montréal,…