Les camions qui passent en trombe la nuit sur certaines rues résidentielles; ont-ils le droit? Sur la majorité des rues résidentielles, les camions sont interdits de circulation en tout temps, sauf pour une livraison locale. Ailleurs, sur la majorité des grandes artères, les camions sont permis en tout temps.

Lcamions_interdits2es camionneurs doivent respecter le plan de camionnage de l’agglomération de Montréal (voir carte interactive). Ce plan doit être bientôt révisé par la Commission sur les transports et les travaux publics et la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation en relation avec la nouvelle stratégie Zéro Accident de la Ville de Montréal.

Certaines rues où il y a plusieurs commerces ont évidemment une plus grande quantité de camions qui y circulent. Par contre, certaines rues, normalement achalandées, peuvent être interdites aux camions la nuit…

Par exemple, dans Ahuntsic-Cartierville, saviez-vous que les camions sont interdits sur la rue Fleury, entre Lajeunesse et Saint-Michel, entre 19h et 7h?

Par contre, sur le boulevard Salaberry, entre Poincarré et le boulevard Laurentien, les camions peuvent circuler en tout temps.

Sur certaines grandes artères, comme le boulevard Henri-Bourassa et L’Acadie, et sur les rues avoisinant le Marché central, les camions sont permis en tout temps.

Les conducteurs de camions qui contreviennent à ces interdictions sont passibles d’une amende pouvant varier de 175 $ à 575 $, conformément au Code de la sécurité routière du Québec. Les postes de quartier sont responsables de faire respecter ce règlement.  Encore faut-il que le camionneur soit pris en délit et faut-il donner le plus détails possibles aux policiers…

Par ailleurs, l’arrondissement a adopté un règlement qui interdit aux camions de stationner dans une rue où se trouvent des résidences, des écoles, des parcs ou des lieux de culte, s’il ne s’agit pas d’une activité de livraison.

Lorsqu’une plainte est enregistrée auprès du SPVM, l’agent de circulation porteront une attention particulière afin d’améliorer la situation.

 

Pour toute plainte dans le Poste de quartier 27, composez le 514 280-9327.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

«Je suis déjà censuré en Algérie… et il faut que je sois censuré ici»

L’écrivain Amine Esseghir, aussi journaliste au Journal des Voisins, a été exclu…

Le Journal des petits voisins en BD: une fable vieille comme le monde

Dans cette bande dessinée, le Journal des petits voisins vous conte, sur…

Le coin communautaire – Semaine du 18 décembre 2023

Horaire des collectes pendant la période des fêtes Durant le temps des…

Qui est Alain Dupuis, directeur général de la SDC Promenade Fleury?

Depuis septembre 2022, Alain Dupuis assume le poste de directeur général à…