Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Incendie d'une garderie sur Crémazie

Le Petit Dada renaîtra de ses cendres

Publié le 02/02/2018
par Stéphanie Dupuis

Le Petit Dada est une perte totale. (Photo: jdv P. Rachiele)

La propriétaire de la garderie éducative Le Petit Dada qui a été complètement ravagée par les flammes la semaine dernière reste confiante qu’elle pourra rouvrir ses portes dans un nouvel emplacement d’ici les prochains mois.

Alors que la cause de l’incendie demeure inconnue, la propriétaire Alexandra Beaudet-Aulne travaille d’arrache-pied pour trouver un nouveau local où poursuivre les activités de sa garderie.

« La seule chose qu’on sait, c’est que l’origine de l’incendie provient du sous-sol », relate-t-elle.

La garderie telle qu’elle était avant l’incendie. (Photo: Google Maps)

Selon certains parents interrogés par journaldesvoisins.com, des travaux étaient en cours au sous-sol de l’établissement alors que des machines étaient en voie, semble-t-il, d’installation. La garderie n’occupait que le rez-de-chaussée, le premier étage et le sous-sol étant occupés par d’autres locataires. L’édifice appartenait à Gestion Dominique Padulo Inc., propriété de Serafino Oliverio.

Pas de nouveaux éléments

Les pompiers ne pouvant accéder à la bâtisse le 22 janvier dernier en raison de la fragilité des lieux, ils n’étaient pas en mesure de déterminer la cause du brasier. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a donc transmis l’enquête au service des incendies criminels.

Les feux de nature criminelle se multiplient depuis quelques mois dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Plusieurs commerces ont récemment été incendiés, notamment sur la rue Fleury. Celle à la tête de la garderie Le Petit Dada reste toutefois convaincue qu’il ne s’agit pas d’un acte posé par un individu.

Joint par téléphone mercredi dernier, le SPVM n’avait pas de nouveaux éléments à dévoiler 10 jours suivant les événements.

Une relocalisation prochaine

À peine remise des faits, Alexandra Beaudet-Aune n’a pas perdu une seconde pour rebondir. Elle s’est rapidement mise à la recherche d’un local.

« J’ai fait une offre d’achat dans Ahuntsic. [La garderie] serait sur Christophe-Colomb près de Sauvé », confie-t-elle. « J’ai décidé d’acheter plutôt que de louer, cette fois-ci. […] Comme ça, je sais à quoi m’attendre de la bâtisse et je pourrai bien l’entretenir », explique-t-elle.

Autrefois située sur Crémazie Est, près de Chateaubriand, la garderie était fréquentée par de nombreux bambins et la plupart des parents ont manifesté leur désir d’y retourner. Cependant, si le local est relocalisé plus au nord, cela pourrait en freiner certains qui habitent notamment le quartier Villeray.

« C’était pratique pour eux qu’on soit situé sur Crémazie, mais je ne pense pas qu’ils nous suivront plus loin, par contre », pense la propriétaire.

Si l’offre d’achat est acceptée, la garderie pourra renaître de ses cendres et même accueillir plus d’enfants dans les deux à six mois prochains.