Michel Pépin est un poète de la rue, de la rue Fleury Est plus précisément. En général, qu’il neige, qu’il vente ou qu’il pleuve, plusieurs heures par jour, il est au poste sur la rue Fleury Est, près de la rue Garnier, et moyennant une minime contribution financière, il nous remet une de ses dernières créations. Journaldesvoisins.com l’a encouragé et a pensé vous présenter cette création qui, en début d’année 2014, nous rappelle à tous que, oui, le temps file…

Le temps file…rapide et fastueux

Le temps file
Malgré les possessions
Des aiguilles chaque heure tricotent
Un habit désinvolte
Nouveau prêt-à-porter

Le temps file
Dessine décrit habile
Une toile de moi
Toujours là devant ce cadran
En révérence lumineuse
Tendant les bras
Essayant de prendre
Une part de l’instant
Où file le temps

Demain sera aujourd’hui
Mais qu’aurais-je appris
Étant pris de court
Si je coure me courbe
Devant ce temps fébrile
Qui file défile
Pour le funambule m’habitant
Depuis tant d’années
Le temps file
De fil en aiguille
Là me voilà non las
Ici aujourd’hui
Quelques cheveux gris
Mais l’innocence surtout
Sous mes cils purs yeux
Aveugles aux horloges
Où file le temps
Je reste l’enfant
Fidèle conquérant
Des décibels du temps
Étincelles éternelles

Michel Pépin



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Chronique des élu(e)s – mars 2023

Le mois de mars est l’occasion de profiter des derniers flocons et…