Site Web de la Fête des voisins.
Site Web de la Fête des voisins.

Les voisins de l’avenue de L’Esplanade, entre Prieur et Fleury, dans Ahuntsic, s’organisent une fête des voisins depuis quelques années, mais en juillet. Ils demandent un permis à l’arrondissement, à l’avance, pour pouvoir fermer leur rue à la circulation, installent des tables et des chaises. Ça mange dans la rue, ça jase, et les enfants s’amusent! Et d’autres aussi le font sans doute ailleurs dans l’arrondissement… Une belle idée pour apprendre à se connaître les uns les autres, non ? Ce type de rencontres entre voisins a aussi été officialisé pour qui veut se prévaloir de l’idée et y participer, en juin, lors de la journée « officielle » décrétée par le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS), le samedi 10 juin.

Même si l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ne participera pas à la prochaine Fête des voisins, qui se déroulera partout à travers le Québec samedi 10 juin, les citoyens sont invités par le RQVVS à programmer eux-mêmes divers type d’activités avec leurs voisins immédiats. C’est d’ailleurs le principe même de cette fête qui appartient aux citoyens, qui en sont les acteurs vedettes.

« Que votre municipalité participe ou non, vous pouvez organiser une fête avec vos voisins. Le rôle proposé aux municipalités intéressées est d’agir en tant que relais local pour contribuer à donner le goût aux citoyens de participer. Même si votre municipalité n’est pas inscrite, informez-là de votre participation. Elle vous indiquera si des dispositions particulières sont nécessaires », affirme le RQVVS.

C’est le RQVVS qui fait la promotion de cette fête consacrée, dit-il, au développement de l’esprit de voisinage chaleureux et sympathiqueet qui est le fruit du travail des citoyens, stimulés simplement par la municipalité et les organismes locaux  Ce Réseau précise également que la municipalité, tout en étant stimulante et facilitante, doit limiter son offre de services. La Fête appartient aux citoyens. Il leur revient de la mettre en oeuvre en mettant en commun leurs ressources propres (nourriture, tables, chaises, etc).

À signaler que les organismes locaux intéressés (office municipal d’habitation, table de concertation de quartier, centre de loisirs, organisme famille, etc.) sont invités à promouvoir la Fête.

Inscription

Le site du RQVVS  permet à ces organismes de s’inscrire, de commander des outils promotionnels et, donc, de contribuer à relayer l’événement. Ce site contient également des sections consacrées aux conseils pratiques et aux multitudes d’ idées de fêtes dont les citoyens peuvent largement s’inspirer.

Ces derniers sont encouragés à inscrire leurs fêtes via un formulaire en ligne. « Inscrivez votre fête avant le 16 mai 2017 et courrez la chance de gagner des t-shirts et des ballons!», indique le site  afin de mesurer l’engouement envers la Fête des voisins au Québec. Et d’ajouter : « Une fois le formulaire complété, contactez votre municipalité ou arrondissement (qu’il soit inscrit ou non) pour les informer que vous organisez une fête. Si vous tenez votre activité dans un espace public (rue ou parc), il est nécessaire de leur faire une demande d’autorisation plus d’un mois à l’avance. »

Dans la rue? Permis payant

C’est, d’ailleurs, ce que nous a confirmé le service des communications de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville qui indique que l’organisation de la fête dans un espace public nécessite un permis d’occupation temporaire d’un domaine public.

Rien pour faciliter une fête entre voisins, car il ne s’agit pas d’un événement public au sens large du terme, mais bien d’une fête entre voisins seulement. Mais il semble que la fête des voisins, même en petit comité, soit considérée comme un événement public et les règlements s’y appliquant sont ceux des événements publics.

Renseignements pris, journaldesvoisins.com a réalisé qu’il faut PAYER ce permis, et ce n’est pas donné! Seuls les OBNL peuvent se prévaloir de la gratuité, pas les citoyens ordinaires!

En outre, il y a des délais à respecter pour éviter tout désagrément. Le délai idéal ? Trois mois à l’avance.

Maître-mot : convivialité

5 à 7, tournoi sportif, pique-nique avec des jeux pour petits et grands, karaoké intergénérationnel, barbecue, buffet collectif/ interculturel où chacun apporte un plat traditionnel ou typique de sa culture d’origine.

Que ce soit dans la rue ou la petite ruelle, au parc du coin, à la cour arrière de l’immeuble ou dans une salle communautaire, l’essentiel est de célébrer l’esprit de cette fête née à Paris en 1999. L’objectif était la création de liens de solidarité entre voisins pour bâtir des villes plus humaines, induire une dynamique de participation communautaire et contribuer aux rapprochements interculturels et intergénérationnels.

En 2011, près de 12 millions citoyens dans 44 pays européens ont célébré cette Fête dans leur voisinage. En Amérique du Nord, le Québec a été le premier à adopter cette belle initiative. Lors de l’édition 2012, 325 municipalités et organismes et 200 000 citoyens ont participé à quelques 3800 fêtes un peu partout dans la Belle Province. Pour ses amoureux et promoteurs, la Fête des voisins connait depuis son instauration au Québec un succès remarquable, dit-on.

L’arrondissement ne participe à cette fête comme telle, compte tenu du volume élevé d’activités qui se déroulent en juin sur le territoire, notamment la Fête de l’arrondissement qui aura lieu le 3 juin prochain.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

ADM (presque) muet devant le bruit des avions

Aéroports de Montréal (ADM) émet un couvre-feu sur la circulation des gros…

Montréal profitera de la bonification du Fonds de la taxe sur l’essence

En mars dernier, le gouvernement fédéral a annoncé une augmentation de 2,2…

Concerts Ahuntsic en Fugue: succès confirmé, et à guichets fermés!

Même si la programmation des concerts Ahuntsic en Fugue n’est pas terminée…

Un Roundup « léger » vendu dans nos quartiers

Toutes les quincailleries de l’arrondissement offrent du Roundup, un herbicide. Toutefois, il…