(Wikimedia Commons)
(Photo: Pixabay)

À l’automne,  si tout va bien, les férus de rugby à Montréal auront deux douzaines d’heures de temps d’entrainement par semaine pour leur sport préféré, sur une surface flambant neuve, au sud de la station-gare Sauvé.

L’espace « ballon » au parc Henri-Julien fera place en alternance au soccer et au rugby, sport peu connu ici mais qui est en expansion. La réalisation du projet coûtera près de deux millions de dollars.

« Le rugby est un sport en émergence, a rappelé la porte-parole de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Michèle Blais, et, depuis les derniers Jeux Olympiques de Rio 2016,  il connaît une grande popularité, alors que l’équipe féminine du Canada a remporté la médaille de bronze ».

Mais ce qui est notoire, c’est l’engouement de jeunes de notre quartier pour ce sport que les francophones connaissent peu. « En 2016, de poursuivre Mme Blais, nous avions cinq équipes, soit trois équipes adultes et deux  juniors avec le XV (ndlr: club de rubgy XV) de Montréal, provenant majoritairement de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville », a-t-elle précisé.

Rugby Québec, la Fédération québécoise encadrant les associations régionales et les clubs de rugby,  compte plus de 25 clubs un peu partout dans le Québec, répartis dans 12 associations régionales. Et près de 5000 membres «scolaires» sont du nombre de participants.

Le rugby aura droit de cité 25 heures par semaine (deux soirs et une journée de fin de semaine) et le temps restant ira au populaire sport du ballon rond. « Le reste du temps, a poursuivi la porte-parole de l’arrondissement,  sera alloué à la pratique du soccer et à d’autres activités de plein air émergentes comme le disque d’équipe mieux connu sous l’appellation anglaise de l’ «ultimate frisbee».

La Ville-centre paie

À la dernière séance du conseil d’arrondissement en décembre, on a confirmé que la firme Lanco Aménagement avait obtenu le mandat de construction de l’infrastructure du terrain de rugby.

L’investissement sera absorbé par la Ville. Le projet de la ville et de l’arrondissement s’inscrit dans le cadre du Programme des équipements sportifs supra locaux, pour l’aménagement de terrains de rugby sur le territoire de la Ville de Montréal.

Mais depuis plusieurs années, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville voulait se doter d’une installation permettant aux équipes de rugby de la région montréalaise de pratiquer leur sport, tout en préservant la demande pour la pratique de soccer.

Donc, on maximisera l’utilisation du terrain ultra-moderne pour deux sports. Un gain, un peu comme l’idée d’avoir une bibliothèque servant à deux arrondissements (dans le secteur Henri-Bourassa-St-Michel).

« Un premier entrepreneur effectuera les travaux de la phase 1, a noté Michèle Blais, soit l’excavation, la construction d’infrastructures (terrassement,  remblayage, drainage et éclairage) et les travaux complémentaires de mai à juillet.  Puis un second entrepreneur viendra installer la surface ou revêtement synthétique en août et septembre prochains ».

Les équipes de rugby, qui cherchent les endroits pour s’entrainer et jouer, auront donc un emplacement tout désigné.

 

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
En fugue

Un grand retour pour Concerts Ahuntsic en Fugue

Clément Canac-Marquis peut enfin pousser un soupir de soulagement. Bien que l’organisation…

L’incroyable saga du pasteur véreux Mwinda Lezoka

Fin mars, une saga judiciaire d’une décennie s’est conclue par la condamnation…
fermeture_17022021-065611

Aide gouvernementale: les restaurateurs restent sur leur faim

Retour en arrière. Freiner la transmission du SRAS-Cov-2 est toujours une priorité.…

Le coin des commerçants – Semaine du 12 novembre 2021

Ailleurs dans l’arrondissement Un St-Hubert rénové, a réouvert ses portes, mais change…