Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Un organisme local fait appel aux dons

Publié le 30/07/2018
par Joran Collet

L’organisme Services Communautaires pour Réfugiés et Immigrants (SCRI) fait appel à la générosité de la population à la suite d’un acte de vandalisme sur l’un de ses véhicules. Depuis ce triste événement, les responsables disent craindre de ne plus pouvoir accomplir leur mission adéquatement.

Au printemps dernier, Services Communautaires pour Réfugiés et Immigrants (SCRI), qui utilise une camionnette pour aller chercher les dons pour les nouveaux arrivants,  constate un problème majeur sur le véhicule de service. Bien que celui-ci roule correctement, un bruit inhabituel est perceptible.

Après une inspection du camion, les experts constatent qu’une pièce y est manquante, son pot d’échappement. Il est difficile de croire que la pièce est simplement tombée puisqu’une découpe nette est clairement visible.

Les responsables de cet acte de vandalisme ne sont pas connus. Il est difficile de savoir si l’incident est directement dirigé contre l’organisme.

Selon Miguel Arévalo, directeur général de Services Communautaires pour Réfugiés et Immigrants, le garagiste qui a inspecté le camion a souligné que ce genre de vol n’est pas chose rare. Les pots d’échappement de ce genre de camionnettes contiennent un silencieux qui serait prisé par certains.

Le pot d’échappement coupé sur la camionnette (photo: Gracieuseté)

Coup dur

Pour l’organisme à but non lucratif, qui a maintenant procédé aux réparations nécessaires, cet acte de vandalisme représente un contrecoup de taille dans la poursuite des opérations.

D’un point de vue logistique, la camionnette représente un outil indispensable pour la dispense de son service. Il permettait aisément et rapidement la cueillette de dons de la part de ses différents donateurs et son transport jusqu’aux bénéficiaires. Une ressource essentielle puisqu’il est bien souvent impossible pour les nouveaux arrivants d’emprunter des véhicules pour effectuer eux-mêmes le déplacement.

Le coût total de la réparation s’élève à 5000$, une somme non prévue qui vient amputer une importante partie de leur budget. Cette dépense extraordinaire arrive aussi au moment d’une coupe de subvention de près de 40 000  $ de la part d’un contributeur.

Amasser des fonds

Malgré cela, l’organisme souhaite poursuivre ses opérations.

«C’est un service que l’on ne veut pas arrêter», souligne M. Arévalo

L’organisme SCRI fait donc maintenant appel à la générosité du public pour l’aider à payer cette imposante dépense et une partie de ses dépenses régulières. Il souhaite notamment organiser un événement à l’autonome afin de permettre de ramasser les fonds suffisants. L’événement sera annoncé bientôt.

En attendant, les personnes intéressées à contribuer pour aider à éponger la facture du garage sont aussi invitées à contacter l’organisme à info@migrantmontreal.org.

«Il n’y a pas de petits dons», souligne le directeur qui précise que bien que les dons financiers soient les bienvenues, l’organisme accepte aussi les dons matériels pour ses bénéficiaires, mais aussi pour le tirage de cet automne.