Les Actualités du 28 mars 2014

Journaldesvoisins.com gagne une des cinq bourses du concours “Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville!” de la CDEC
(Plus d’infos plus bas)
Merci à nos lecteurs, nos membres, nos collaborateurs, et bien sûr à la CDEC !
______________________________________________________

ÉLECTIONS QUÉBEC 2014
Dans Crémazie, à 10 jours du vote…
Les partis fourbissent leurs armes pour attirer le vote des jeunes

PhotoLes candidates du PQ dans l’Acadie et Crémazie, Évelyne Abitbol et Diane De Courcy, en compagnie de Léo Bureau-Blouin, également candidat du PQ dans Laval-des-Rapides, lors d’une soirée “Bière et politique” cette semaine, au Pub St-Hub (Crédit-photo: jdv Philippe Rachiele)

A dix jours du rendez-vous électoral québécois, les partis
politiques dans Crémazie mettent les bouchées doubles pour convaincre le
maximum d’électeurs, notamment les jeunes qui ont été fortement sollicités cette semaine.

Lundi dernier, des étudiants du Collège André-Grasset ont
accueilli des candidats (PQ, PLQ, QS et CAQ) à la cafétéria lors d’un échange
(questions et réponses) où l’on a traité des trois ‘’E’’ : éducation, économie et environnement. Un débat a également eu lieu mercredi au Cégep Ahuntsic mais, avec
moins de candidats.

Dans leur programme, toutes les formations politiques relèvent qu’il est important que le  Québec améliore son taux de réussite scolaire, la clé pour bâtir une société plus forte, surtout à l’heure de la
mondialisation.

PQ-Études

En début de semaine, la candidate du Parti Québécois, Diane De Courcy, dévoilait les propositions de sa formation pour les jeunes, se félicitant du bilan relatif à l’accessibilité aux études.

‘’Il nous faut amener le maximum de jeunes à terminer leur scolarité avec l’obtention d’une qualification ou d’un diplôme’’, a-t-elle martelé. ‘’Le PQ a réglé la crise sociale créée par le gouvernement libéral et fait le choix de réinvestir dans nos collèges et universités’’, a analysé l’ex-présidente de la Commission scolaire de Montréal.

Le PQ a aussi rappelé avoir amélioré  le régime d’aide financière aux étudiants. À son avis, en 2013, pour la première fois en 30 ans, le total des bourses versées par le gouvernement du Québec aux étudiants a dépassé le total des prêts. Pour le gouvernement péquiste sortant, cela se traduit par une génération
‘’moins endettée’’.

Diane De Courcy veut aussi miser, dans un nouveau mandat, sur la conciliation  famille-études-travail. ‘’Je m’engage notamment à développer, dans Crémazie, une offre de services de garde plus diversifiée incluant des haltes-garderies dans les institutions d’enseignement supérieur et des horaires plus souples ‘’.

Le Parti Québécois souhaite ainsi revaloriser les métiers et professions techniques avec le projet d’une Cité nationale des métiers. Un centre virtuel d’orientation professionnelle et de référence intégré est
envisagé pour Crémazie.

 PLQ-Pédiatrie sociale

Au Parti libéral du Québec, la candidate dans Crémazie, Marie Montpetit, a aussi une longue liste d’engagements pour les étudiants et les jeunes familles en plaidant entre autres sur l’importance de la pédiatrie sociale.

‘’Il faut, dit-elle, dans une entrevue au jdv, investir dans la pédiatrie sociale, le dépistage précoce, sachant que 30 pour cent des enfants n’ont pas la maturité scolaire en entrant en première année’’.

‘’Quelqu’un qui a des retards en commençant accumule des retards par la suite. C’est un enjeu crucial d’investir dans le groupe 0-5 ans. Il faut investir massivement avec le concours des orthopédagogues et des psychopédagogues entre autres’’, a-t-elle précisé.

Comme elle l’a fait lors d’un point de presse ‘’national’’ plus tôt dans la campagne, la candidate du PLQ mise aussi sur l’importance de lutter davantage contre l’intimidation et la cyberintimidation.  ‘’Les élèves doivent vivre dans un environnement sécuritaire qui favorise la réussite scolaire’’, a conclu Mme Montpetit.

Le PLQ s’engage aussi à ce que le premier ministre tienne dans les 100 jours suivant son élection un forum national réunissant les intervenants qui mènent une lutte contre la violence et l’intimidation. La formation préconise également des campagnes de sensibilisation, des mesures qui, selon Marie Montpetit, ‘’rejoignent les demandes des parents dans la lutte au  décrochage scolaire (un élève sur quatre ), bien que la situation s’améliore’’, a-t-elle indiqué.

QUÉBEC SOLIDAIRE-Pauvreté

Québec solidaire fait aussi campagne en faveur d’une éducation plus forte, en suggérant un train de mesures en amont, notamment en réinvestissant massivement dans l’école publique.

La formation politique de gauche estime qu’il faut porter une attention particulière aux femmes chefs de familles monoparentales qui, pour la plupart, disposent de moins de ressources financières et de temps pour assurer l’éducation de leurs enfants. QS suggère aussi des mesures pour une meilleure conciliation travail-famille.

De façon générale, le parti politique préconise l’instauration d’un revenu minimum garanti, avec un revenu fixé au départ à 12 600 $ et des baisses de tarifs pour lutter contre les inégalités et la pauvreté.

Le candidat André Frappier plaide pour une hausse du nombre de logis sociaux. Il a souligné que, dans Crémazie, deux ménages sur trois sont locataires alors que  37 % de ceux-ci consacrent 30 % ou plus de leur revenu total à l’habitation.

Québec solidaire prévoit la construction écologique de 1500 logements sociaux en cinq ans, dont certains dans Crémazie.

M. Frappier s’engage à  ce que la population de la circonscription bénéficie des mesures qu’implantera Québec solidaire pour lutter ‘’contre la spéculation immobilière et foncière qui fait monter le coût du logement’’. (Par Alain Martineau) 2014-03-28)


Vandalisme des pancartes
Festival des pancartes arrachées, barbouillées ou volées dans Crémazie

Photo(Crédit-photo: jdv Alain Martineau)

C’est un classique. Les affiches électorales y goûtent comme c’est le cas à chaque élection, une situation que déplorent toutes les formations politiques.

La candidate libérale Marie Montpetit  n’a pas mis de gants blancs pour dénoncer le vol de plusieurs de ses pancartes dans la nuit de lundi à mardi.

Ça joue dur!

‘’Ça joue dur’’, a soutenu Mme Montppetit. ‘’On a installé des pancartes lundi et elles étaient déjà disparues mardi, comme par hasard, au lendemain du débat au Cégep André-Grasset’’.

Elle ne vise personne mais ajoute du même souffle : ‘’Notre campagne va bien, mais d’autres trouvent qu’elle va trop bien, justement’’.

Du côté du Parti Québécois, on confirme que des pancartes ont subi la même médecine que les
autres formations.

Et le civisme?

En début de campagne, la députée sortante Diane De Courcy avait pourtant lancé un appel afin que l’on
fasse montre de ‘’civisme’’. Certains n’ont pas entendu le message, le PQ aussi ayant été victime de vandalisme sur les pancartes.

Du côté de Québec solidaire, le candidat André Frappier a vivement déploré les méfaits, bel et bien planifiés selon lui. ‘’J’ai eu plusieurs pancartes coupées, passées à l’exacto’’, a fait savoir le porte-étendard de QS. A la dernière élection, M. Frappier s’était fait voler presque toutes ses pancartes et ce, à
trois jours du vote.

Les pancartes du candidat de la CAQ Sylvain Bessette semblent avoir été moins touchées.

Doléances

Quoi qu’il en soit, le Parti libéral du Québec a déposé une plainte au poste de police.

Québec solidaire en a parlé au directeur des élections dans Crémazie mais a finalement renoncé à porter plainte à la police.

Est-ce qu’il y a un lien avec le groupe Trash ma pancarte  qui, par le biais du site Internet, invite
carrément les gens à la désobéissance civile en incitant à barbouiller les pancartes, à prendre une photo et à  l’expédier au gestionnaire du site Internet? Marie Montpetit, quant à elle, ne pense pas qu’il y ait un lien avec ce groupe.

André Frappier estime que c’est “difficile à dire” bien qu’il émette l’hypothèse qu’un groupe d’anarchistes soit derrière les méfaits. (Par Alain Martineau) (2014-03-28)


Élections dans l’Acadie
Candidats actifs même si Christine St-Pierre est grande favorite

Même défavorisé par les sondages, le candidat de la Coalition avenir Québec dans l’Acadie, Serge
Pourreaux, ne lâche pas prise. Il a dénoncé l’inaction de la députée libérale Christine St-Pierre en matière d’emploi alors que le taux de chômage dans la circonscription, à 12,5 %, demeure très élevé, soit environ cinq points de plus que dans le reste de la province.

M. Pourreaux, un jeune retraité après avoir fait carrière dans l’administration publique, notamment à la Ville de Montréal, a dit trouver ‘’aberrant’ de voir autant de personnes sans emploi alors que l’on retrouve plusieurs pôles économiques dans la circonscription, comme la Cité de la mode ou l’un des parcs industriels de Saint-Laurent, le long de l’autoroute.

A son avis, rien n’a été fait depuis belle lurette pour s’occuper entre autres des immigrants. ‘’On n’a pas prévu des mesures d’adaptation de la main-d’œuvre’’, a-t-il vivement déploré en entrevue au jdv.

Comme candidat de la CAQ, M. Pourreaux se veut réaliste. Face à l’énorme majorité obtenue par la députée libérale, il a dit espérer maintenir le score obtenu par le parti en septembre 2012. (5 393 voix ou
17,46 % des votes).

Celui qui a témoigné à la Commission Charbonneau  continue de faire du porte-à-porte, notant au passage que beaucoup de retraités ont de la difficulté à vivre avec la hausse des comptes de taxes, le maintien de la taxe santé et l’augmentation des tarifs d’électricité.

Défendre le bilan

La candidate péquiste Evelyn Abitbol fait aussi beaucoup de porte-à-porte en défendant le bilan du
gouvernement péquiste sortant. Elle ne se gêne pas aussi pour parler de la Charte de la laïcité, un sujet qui devient plus difficile quand arrive le temps de parler aux allophones, qui forment 56% des électeurs.

Mme Abitbol va participer entre autres au débat prévu lundi prochain au Cegep Vanier contre les autres candidats, dont la députée sortante.

Grande favorite

Cette dernière, même grande favorite,  a aussi un agenda chargé en cette fin de campagne,
surtout avec la tenue du vote par anticipation.

Mme St-Pierre a notamment visité cette semaine des résidences de personnes âgées. Une rencontre
était aussi prévue avec les Sœurs de Ste-Croix.

Christine st-Pierre est aussi très sollicitée au plan national, avec entre autres de nombreuses
participations à la télé, un domaine que connaît bien l’ex-reporter de Radio-Canada.

Celle qui est aussi la porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture est intervenue le soir du gala des Jutra en soulignant le travail et le talent de tous les artisans québécois mis en nomination à l’événement, et en félicitant ceux et celles qui ont remporté un prix. (Par Alain Martineau) (2014-03-28)

Enjeux locaux: dossier Aéroport Montréal-Trudeau
Encore plus de pressions contre le bruit des avions

PhotoQuelques membres du groupe Les Pollués de Mtl-Trudeau lors de leur réunion du 24 mars dernier, en compagnie de Pierre-René Perrin, évaluateur, (au centre) venu leur parler de “L’effet du trafic aérien sur l’évaluation d’une propriété”. (Crédit-photo: jdv Philippe Rachiele)

La Coalition
Les Pollués de Montréal-Trudeau se frotte les mains : la question du bruit
causé par les avions qui atterrissent à Dorval-Trudeau a forcé les candidats en
vue de la prochaine élection à se mouiller sur cet épineux dossier.

Son
porte-parole, Antoine Bécotte, se déclare ‘’satisfait’’ du chemin accompli jusqu’ici, bien que le groupe aurait préféré en avoir plus. Et la bataille est loin d’être terminée.

Le groupe de pression, qui a obtenu notamment des subventions du bureau des députés sortantes Diane De Courcy (Parti québécois dans Crémazie) et Christine St-Pierre (Parti libéral du Québec dans l’Acadie), et de l’aide du bureau de la députée indépendante d’Ahuntsic, Maria Mourani à l’origine de leurs démarches, déplore ce qu’il appelle  l’’’inaction’’ du gouvernement fédéral qui semble se laver les mains dans ce dossier, renvoyant la balle à Aéroports de Montréal et à Air Canada.

Moins bruyant

Le PQ-Crémazie s’est engagé ‘’pour un arrondissement moins bruyant’’, en plaidant pour que les divers intervenants se parlent, entre autres la Ville de Montréal, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, Aéroports de Montréal (ADM), la Direction de la santé publique de Montréal (DSP), et les citoyens touchés.

Diane De Courcy a donné son appui aux citoyens dans leurs démarches afin d’obtenir deux postes au sein du comité de la gestion du climat sonore d’ADM et deux postes au conseil d’administration d’ADM.

Rapport de la DSP?

La Coalition attend par ailleurs avec impatience un rapport de la Direction de la santé publique (DSP) de Montréal sur l’impact du bruit des aéronefs sur la santé des Montréalais. Journaldesvoisins.com a fait une demande d’accès à l’information auprès de la DSP de Montréal pour obtenir ce document qui circule déjà sous le manteau.

Le jdv a aussi questionné le chef libéral Philippe Couillard, lors de sa venue la semaine dernière dans Crémazie, sur le fait que la DSP de Montréal tarde à dévoiler ce rapport sur les méfaits de la pollution sonore.

De passage dans le nord de la ville il y a deux semaines, il est demeuré prudent mais a promis d’agir pour faire les représentations nécessaires.  “l faut considérer, a-t-il dit, que c’est une question de juridiction fédérale. Le rapport dont il est question, on peut en prendre connaissance et faire des recommandations ou représentations par la suite”, a promis le chef libéral, qui était alors flanqué de la candidate libérale dans Crémazie, Marie Montpetit, qui entend suivre de près cette affaire.

Quel couvre-feu?

“Il faut savoir qu’il y a déjà des zones de couvre-feu”, a conclu le chef libéral.

Antoine Bécotte nous signale que le couvre-feu en question rétrécit comme peau de chagrin. Autrefois, c’était entre entre 23 heures et 7 heures et maintenant, c’est de 1 h 30 à 5 h 00 avec quatre exceptions par nuit.

“Beaucoup des gens se réveillent la nuit à cause du bruit des appareils. Et pour appuyer davantage notre dossier, une deuxième station de mesure des décibels sera installée bientôt dans la résidence d’un citoyen”, a fait savoir M. Bécotte.

Le mois dernier, une dernière portion de la pétition des Pollués de Montréal-Trudeau, qui contenait au total plus de 3 000 noms, était déposée à la Chambre des Communes.

Le groupe réclame l’imposition d’un véritable couvre-feu, un relèvement du niveau de vols des aéronefs survolant les villes et les arrondissements situés à l’est de l’autoroute des Laurentides, des stations de mesure supplémentaires et leur présence au comité consultatif sur le climat sonore d’Aéroports de Montréal (ADM) (Par Alain Martineau) (2014-03-28)


ENJEUXEEnjeux locaux À la défense de notre patrimoine!
Lettre ouverte du RHPAC aux candidats

Le 21 janvier dernier, se formait, sous l’impulsion de la députée de Crémazie, madame Diane de Courcy, le Regroupement d’histoire et du patrimoine d’Ahuntsic-Cartierville (RHPAC). Ce regroupement rassemble des associations et des organismes œuvrant dans le domaine de l’histoire ou du patrimoine au sein du territoire de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. (…)

Le patrimoine bâti, naturel et immatériel est la principale force de notre arrondissement. Nous devons faire en sorte de nous engager à le faire connaître, à le nommer, à le préserver et à le défendre. En plus de trouver encore des traces du 17e siècle, nous avons la chance d’avoir conservé de grands pans de l’histoire du 19e et du 20e siècles. Bien que vital pour la défense du patrimoine de notre arrondissement, le RHPAC désire également aller plus loin au sud que le boulevard Gouin et ses parcs. Nous ne croyons pas que l’histoire d’Ahuntsic-Cartierville se limite au nord du boulevard Henri-Bourassa. Par conséquent, nous désirons attirer l’attention des résidants et des autorités sur certains bâtiments, monuments ou lieux historiques sur tout le territoire de notre arrondissement.

Élection 2014

Le RHPAC profite de cette campagne électorale pour interpeller les candidats afin qu’ils s’engagent à défendre les thèmes suivants: défense du patrimoine et promotion de l’histoire de l’arrondissement
d’Ahuntsic-Cartierville et des sociétés civiles qui lui ont donné naissance; mise en valeur et restauration de la croix de chemin, située à l’angle des rues Saint-Hubert et Crémazie; restauration du site historique des moulins du Sault-au-Récollet, situé dans l’ancien village du Sault-au-Récollet.

Le RHPAC croit qu’il est urgent de s’occuper de ces sites importants pour l’histoire d’Ahuntsic-Cartierville avant que des dommages irréversibles puissent faire disparaître ce patrimoine.

Un engagement des candidats?

Le RHPAC désire que les candidats s’engagent à travailler à la restauration et à la mise en valeur de ces
éléments patrimoniaux.

Le RHPAC s’engage, quant à lui, à demeurer vigilant en ce qui a trait au patrimoine de notre arrondissement. Nous sommes disponibles à œuvrer avec tous ceux qui ont à cœur l’histoire et le patrimoine de la communauté d’Ahuntsic-Cartierville.
Pour plus de renseignements, écrivez à: rhpac-mtl@gmail.com

(Le Regroupement d’histoire et du patrimoine d’Ahuntsic-Cartierville (RHPAC) est composé des organismes suivants : Association des Amis du boulevard Gouin; Cité historia, Musée du Sault-au-Récollet, Société d’histoire du domaine Saint-Sulpice; Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, section Nicolas-Viel.) (2014-03-28)

___________________________________________________________________________

_______________________________________________________

COUR DE VOIRIE DU SITE LOUVAIN
Un projet de plus de 25 millions $ verra le jour à l’ombre du Nouveau Chabanel

Photo(Crédit-photo: jdv Alain Martineau)

Le projet de cour de voirie dont on parle depuis plus de
cinq ans verra finalement le jour. L’aménagement de la cour et l’ajout de nouveaux
immeubles municipaux devraient être complétés pour le 375e
anniversaire de Montréal, en 2017, dans la Cité de la mode, à l’ombre des
immeubles en hauteur de la rue Chabanel.

Le terrain a été acquis l’an dernier mais il reste du travail à faire.

‘’Le projet était dans les cartons depuis 2008 mais pas dans le Programme triennal d’immobilisation (PTI)’’, a précisé Pierre Desrochers, président du comité exécutif de la Ville de Montréal et conseiller du district Saint-Sulpice, dans une entrevue au jdv. ‘’Mais en 2013, a-t-il rappelé, un premier geste avait été posé avec l’acquisition du terrain pour   13,1 millions $’’.

Le terrain en question est situé un peu au nord de la voie ferrée du Canadien national, allant de l’immeuble en hauteur à l’ouest du  boulevard Saint-Laurent jusqu’à la rue l’Esplanade. Ou, autrement dit, les numéros civiques compris entre le 50 et 150 Louvain ouest.

On réunira en un seul endroit les équipements et véhicules de toutes sortes de trois cours de voirie municipale, et même plus.

Garages, bureaux, labos

‘’On retrouvera des garages, des bureaux de la voirie et du Service des approvisionnements, des laboratoires ‘’, a indiqué M. Desrochers. Quelque 650 employés de la ville seront relocalisés à cet endroit, donnant ainsi un coup de pouce au projet de revitalisation de la Cité de la mode dans lequel la
ville s’est engagée depuis plus de dix ans, question de passer à autre chose après le déclin de l’industrie manufacturière du vêtement.

Bref, tout ce qui se trouve présentement sur Louvain est, entre Saint-Hubert et Christophe-Colomb, sera déménagé sur ce nouvel emplacement.

Décontamination

Il faudra tenir compte prochainement des études de sol, le terrain étant contaminé. Il y aura donc démolition des bâtiments vétustes qui s’y trouvent, puis après la décontamination, la construction et l’aménagement en 2016 et l’ouverture prévue pour le début de 2017.

Tout récemment, le comité exécutif de la Ville de Montréal a identifié six projets structurants jugés prioritaires à la suite d’une réévaluation de l’ensemble des dossiers avec l’arrivée de l’équipe de Denis Coderre à l’hôtel de ville, en novembre dernier.

Dans certains cas, des sommes de projets avaient été avancées et d’autres étaient en cours de route. Il fallait par ailleurs régler des dossiers d’entreprises à la suite de décisions prises par l’Autorité des marchés financiers en lien avec des contrats.

Pour financer les projets, la ville a réussi à dégager plus de 160 millions de dollars en révisant les projets, en maîtrisant des dépenses, et en mettant en place le régime général de la taxation appliquée à la taxe de vente provinciale, en fait une somme de près de 90 millions en ristourne TVQ.

Parmi les autres projets majeurs, il y a aussi la reconstruction de la cour de voirie Honoré-Beaugrand, dans l’est de la ville, et le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie, que mènera de front le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron. (Par Alain Martineau) (2014-03-28)


Logis et installations pour familles et aînés sur le site Louvain
Le comité du “Site Louvain en devenir” et la Société de développement Domaine Saint-Sulpice réactiveront sans doute leurs demandes aux élus au cours des prochains mois

Au chapitre de la deuxième vocation du site Louvain, le comité “Site Louvain en devenir” qui s’était formé, en 2012,  sous l’égide de la Société de développement Domaine St-Sulpice, réactivera sans doute ses demandes –si ce n’est déjà fait– auprès des élus pour que différents bâtiments et logis (dont une bibliothèque) pour les familles et les aînés du quartier, soient construits et/ou redéployés.

La Société de développement Domaine Saint-Sulpice n’est pas propriétaire du site mais se veut le porte-voix de la communauté auprès de la Ville de Montréal, laquelle est propriétaire du site et responsable de son redéveloppement. (Par Christiane Dupont) (2014-03-28)

___________________________________________________________________________

______________________________________________________

Avec l’ex-championne olympique Sylvie Bernier
Lancement de la campagne Énergi’Z toi pour les 0-17 ans

L’ex-championne olympique Sylvie Bernier était de passage à la Maison de la culture de l’arrondissement, mercredi 26 mars, pour lancer, de concert avec les élus et leurs invités, la campagne Énergi’Z toi, prévue pour les jeunes de 0 à 17 ans.

Soucieux de l’état de santé des jeunes, l’arrondissement a accepté, en 2007, de porter l’initiative Québec en Forme sur son territoire. Depuis maintenant six ans, le Comité santé et bien-être Ahuntsic (C.S.B.E.) et la Table de concertation Jeunesse Bordeaux-Cartierville, en collaboration avec les acteurs communautaires et institutionnels du milieu, conjuguent leurs efforts afin de créer des milieux propices aux saines habitudes de vie pour les jeunes de l’arrondissement ainsi que pour leurs familles.

Combattre la sédentarité

« Je parcours actuellement la province pour rencontrer les décideurs et les acteurs-clés de diverses villes et régions du Québec », d’expliquer Sylvie Bernier, championne olympique et ambassadrice des saines habitudes de vie chez Québec en Forme. « Je souhaite créer un mouvement et cette campagne s’inscrit parfaitement dans cette optique, car ce sont des gens comme vous qui ont le pouvoir, chacun à leur façon, d’aider nos jeunes à manger mieux et à bouger plus. La sédentarité de nos enfants a des effets dévastateurs sur leur santé et c’est à nous de leur offrir des services et des infrastructures adaptés et accessibles à leurs besoins ».

“Pense, bouge, mange”

L’objectif principal de la campagne est représenté directement dans son slogan, qui se divise en trois mots-clés : « Pense. Bouge. Mange. », parodiant sans doute le rythme, dans une toute autre thématique, du fameux titre de l’ouvrage best-seller “Mange, prie, aime” de la romancière Elizabeth Gilbert.

Parmi les enjeux ciblés, soulignons la volonté de faire réfléchir à ce qui est bénéfique pour la santé, l’intensification du plaisir de bouger et la sensibilisation pour l’adoption d’une alimentation plus saine. Les moyens existants servent non seulement à promouvoir les saines habitudes de vie auprès des jeunes, mais également à valoriser l’offre de service des partenaires en sports et loisirs et à inciter les jeunes à pratiquer davantage d’activités physiques dans leur quartier. (Par Christiane Dupont et Philippe Rachiele, en collaboration avec le Service des communications de l’arrondissement) (2014-03-28)


Photo

Boire une boisson gazeuse par jour équivaut à ingurgiter tout le sucre contenu dans ce bac, en une seule année.

Photo

Un slogan dynamique qui fait appel à l’intelligence, à l’activité bien intégrée et à éplucher ses habitudes alimentaires!

Cliquez ici pour voir toutes les photos du lancement !

___________________________________________________________________________

_______________________________________________________

Au Brûloir, sur FLO, le 21 mars dernier
Le Winston Band a chauffé la baraque!
.Quatre des jeunes musiciens sont des Ahuntsicois

PhotoQuatre des membres du groupe sont ahuntsicois. (Crédit-photo: Noémie Laniel)

“Ambiance très festive vendredi dernier au Brûloir, alors que le Winston Band  a chauffé la baraque avec ses rythmes cajuns et ses reel québécois”, nous rapportait un de nos lecteurs, membre du jdv, Jean Poitras. Le local était, semble-t-il, plein à craquer, alors même qu’il y avait des gens dehors qui dansaient au son de la musique qui filtrait par la porte entrouverte.

Ceux qui se définissent comme des “ambassadeurs d’une fantaisie qui oscille entre le cajun zydeco et la musique traditionnelle québécoise”, revisitent à leur manière des airs qui ne vous seraient certainement pas étrangers, paraît-il.

Le groupe est formé d’Antoine Larocque (accordéon, piano et voix), de Vincent Fillion (guitare et voix), de Céleste Morrisset (violon et voix), d’Antoine Fallu (basse et voix), de Laurent Viau-Lapointe (batterie et voix) et d’Andrew Duquette-Boyte (percussions et voix).
Quatre d’entre eux sont ahuntsicois.

“Le temps d’une soirée, le Winston Band nourrit l’étincelle country qui nous habite tous et toutes!”, fait valoir leur publicité. “C’est un jeune groupe ahuntsicois très prometteur!”, conclut, pour sa part, M. Poitras. (Par Christiane Dupont) (2014-03-28)



Photo

Il y avait autant de monde dehors qui dansait qu’il y en avait à l’intérieur qui tapait des mains!! (Crédit-photo: Noémie Laniel)

______________________________________________________
Assemblée de Solidarité Ahuntsic
Déserts alimentaires, économie et emploi, chantier retour aux études et tutti quanti

Photo

Mercredi 26 mars avait lieu une assemblée des membres de Solidarité Ahuntsic, au Centre communautaire de la rue Laverdure.

Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour, dont la situation préoccupante des déserts alimentaires dans l’arrondissement car la situation financière du Marché d’Ahuntsic-Cartierville (MAC) qui fait son petit bonhomme de chemin depuis bientôt trois ans est plutôt préoccupante.

Une trentaine de personnes étaient présentes, dont plusieurs représentants des élus et des organismes du territoire.

Solidarité Ahuntsic organise plusieurs rencontres durant l’année, dont quatre assemblées publiques ayant trait à l’habitation, à la sécurité urbaine, et une réflexion sur la démocratie, notamment.

En outre, l’assemblée générale annuelle a lieu en juin.

Finalement, un important forum sur le développement social en collaboration avec l’arrondissement sera organisé pour novembre prochain. (Par Christiane Dupont) (2014-03-28)


Cliquez ici pour voir toutes les photos

______________________________________________________
Site de la Vieille École, angle Henri-Bourassa et Laverdure
L’ancienne devanture n’est plus qu’un souvenir…


Photo

(Crédit-photo: jdv Philippe Rachiele)
L’entrepreneur qui a acheté la Vieille École, il y a plusieurs mois, a entrepris cette semaine les travaux qui vont mener à la construction de maisons de ville et de condos sur le site. Cette semaine, le grand balcon donnant sur la rue Laverdure a été démoli. Les petits arbres et arbustes qui étaient sur le terrain ont été enlevés. La suite, sans doute, au cours des prochaines semaines. (Par Christiane Dupont) (2014-03-28)

______________________________________________________

“Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville!” La CDEC remet 5 bourses

Journaldesvoisins.com est l’un des récipiendaires!

PhotoLes fondateurs de journaldesvoisins.com (Crédit-photo: CDEC Manon Bernard)

La Corporation de développement économique communautaire (CDEC) lançait à
l’automne dernier  un concours destiné à
tous ceux et celles qui souhaitent établir une entreprise sur le territoire
d’Ahuntsic-Cartierville. Au total, 45 entrepreneurs ont soumis leur projet d’affaires. Onze d’entre eux ont été reçus en entrevue devant un jury formé de huit membres. Cinq récipiendaires ont été sélectionnés et recevront une bourse de 5000$ chacun.

Il s’agit de Aliments
Askia Inc.
, dont le promoteur est Touré Youssouf, qui se donne pour objectif de faire découvrir
des nouvelles variétés de jus de fruits aux consommateurs québécois. Ont également été retenus Les Ateliers à Façon, dont la promotrice est Chantal Malbœuf, qui souhaite développer et produire des vêtements haut de gamme et de luxe à Montréal. Les Solutions Greybox Inc. sont également au nombre des récipiendaires. Le promoteur en est Pierre Bérubé qui a développé un outil conçu pour assurer la prise en charge des patients souffrants de maladies chroniques. Journaldesvoisins.com dont les promoteurs sont Philippe Rachiele et Christiane Dupont, a également été retenu comme entreprise d’économie sociale qui fournit aux résidants d’Ahuntsic‐Cartierville de l’information sur les enjeux locaux et les événements dans le quartier. Finalement, TMO Design, dont les promoteurs sont Estelle Jugant et Yazid Belkhir veulent développer des produits lumineux fonctionnels et esthétiques.

Une entrevue avec chacun des récipiendaires sera réalisée prochainement afin de mieux les connaître et leur donner de la visibilité. Vous pourrez donc bientôt découvrir ces entreprises en cliquant ici.

« Nous souhaitions donner aux gens le goût d’entreprendre chez nous et de découvrir de nouveaux entrepreneurs. Objectif atteint! », explique le directeur général de la CDEC, M. Marc-André Perron. « Au-delà des lauréats, plusieurs projets participants vont se réaliser et la CDEC sera là pour les
soutenir.  Félicitations à tous les participants et bon succès dans la réussite de votre projet d’affaires ou de votre entreprise! » conclut M. Perron. (Par Sophie Bourque) (2014-03-28)


______________________________________________________
Le printemps s’en vient, ne désespérez pas!
La gente ailée aussi n’en peut plus de l’hiver…

Photo(Crédit-photo: Jean Poitras)

Le Cardinal ne quitte pas toujours notre arrondissement l’hiver!

Plusieurs d’entre vous, ornithologues amateurs ou simplement fervents admirateurs de la nature, ont sans doute eu l’occasion d’en observer dans les jardins à l’arrière de nos maisons.

Mais, tout comme nous, ce beau spécimen coloré a sans doute hâte que Dame Nature fasse preuve d’un peu plus de clémence dans sa météo!

Mais il ne faut pas désespérer! On annonce du beau temps samedi qui vient, avec 9 degrés Celsius à la clé.

(Par Christiane Dupont) (2014-03-28)


______________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………….

PhotoOeuvre de Jean Cousineau, artiste-peintre membre de Ress-Art.

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. (Par Philippe Rachiele) (2014-03-28)
 


Encore quelques jours pour aller vous en mettre plein la vue à l‘Exposition de l’association ahuntsicoise d’artistes peintres et sculpteurs (Ress-Art) à la boutique Bois Urbain (1205, rue Fleury Est) jusqu’au 31 mars.

Ress-Art est un organisme à but non-lucratif qui regroupe des artistes d’Ahuntsic-Cartierville et qui veut faire la promotion des arts visuels et rapprocher la population de ses créateurs.  Ress-Art s’ouvre à tous les volets des arts visuels, que ce soit la peinture, la sculpture, le dessin, l’aquarelle, etc. On peut connaître les membres de Ress-Art et quelques-unes de leurs oeuvres, en cliquant ici.

Le Comité interculturel Bordeaux-Cartierville riche de sa diversité, en marge de la Semaine d’actions contre le racisme, vous invite à une activité interactive de Théâtre forum, en collaborationa vec la troupe de théâtre Mise au jeu. Il s’agira de présenter le profilage racial et la discrimination sous forme de sketches, le tout avec la participation active du public. Un petit-déjeuner sera servi. Jeudi 3 avril, 8 h à 10 h, à la Corbeille Bordeaux-Cartierville, 5090, rue Dudemaine. Réservation: 514  856-3511, poste 224, ou diversite.bc@caci-bc.org

Connaissez-vous l’organisme Repère? Avec 19 ans d’expérience auprès des pères, Repère est la référence en matière de paternité. Sa mission? Favoriser le développement des compétences paternelles en offrant aux pères les outils nécessaires pour créer et maintenir une bonne relation avec leurs enfants. Nos locaux sont au Centre solidarité Ahuntsic, 10780 rue Laverdure. Infos: 514 381-3511 ou www.repere.org

Relax-Action Montréal , un organisme communautaire en santé mentale, a un poste bénévole vacant à combler au sein du conseil d’administration, poste pour un membre de soutien à la communauté.  Renseignements : 514 385-4868

Ville
en vert (éco-quartier Ahuntsic-Cartierville)
tiendra son assemblée générale annuelle (AGA) jeudi le 17 avril prochain, de 18h à 20h, au Café de Da situé au 545, rue Fleury Est.   Les 25 premiers citoyens présents à l’AGA auront la possibilié de réserver un arbre fruitier de grande taille (poirier ou pommier résistant aux conditions urbaines) qui sera offert.  Des bons cadeaux pour la boutique l’Escale verte seront également tirés au sort. L’AGA sera suivi d’un atelier sur l’entretien des arbres fruitiers.

Ville en vert recherche des citoyens de l’arrondissement (dont Ahuntsic et Saint-Sulpice) désireux de s’investir comme administrateurs au sein de l’organisme. Pour plus d’informations, vous adresser
à Élyse Rémy par courriel : direction@ecoquartier.ca.


___________________________________________________________________________

………………………………….LE COIN DES COMMERÇANTS

Photo


Le Bureau de la concurrence a annoncé, il y a quelques jours, que le géant Loblaws pouvait procéder à l’achat de Shoppers Drug Mart (Pharmaprix au Québec). Pour l’instant, cela ne change rien aux quatre établissements Pharmaprix de l’arrondissement.

Sur la rue Fleury Ouest:

Les propriétaires du café Le Parigot-Flammkoeur ont gentiment accepté d’être dépositaires d’une boîte pour un concours destiné aux enfants que journaldesvoisins.com organisera bientôt. Le gagnant aura la chance de se délecter d’une bonne crêpe au chocolat, gracieuseté des proprios. Surveillez la version papier de journaldesvoisins.com, numéro d’avril, qui sera distribuée à votre résidence du 3 au 5 avril inclusivement, pour en savoir plus.

La Chocolaterie Bonneau s’associe avec la SAQ-Sélection du boulevard Henri-Bourassa Ouest qui offrira à ses clients de goûter les chocolats confectionnés par le maître-chocolatier, Yves Bonneau, en association avec des vins choisis par la SAQ et M. Bonneau, au cours du week-end des 5 et 6 avril prochains.

Samedi 29 mars, on annonce 9 degrés et du soleil! Le temps idéal pour l’activité “Cabane à sucre” de l’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest qui est toujours au programme, de 11 h à 15 h. Des camions de bouffe de rue comme le Pied de cochon, et Zoé, seront présents. Il y aura de la barbe à papa à l’érable pour ceux et celles qui voudront se sucrer le bec comme aux sucres, mais différemment! Il y aura DJ, animateur, musicien, et danseurs. La cabane à sucre Jetté sera également présente. Un bel après-midi en perspective! En cas de pluie, l’activité est remise au lendemain.

L’association des gens d’affaires de Fleury Ouest tiendra l‘assemblée générale de ses membres le 31 mars prochain, à 19 h., à la salle de la Maison des Açores. À cette occasion, les membres se prononceront sur la pertinence de se doter d’une société de développement commercial. Il y aura également renouvellement de certains postes des représentants au conseil d’administration. Rappelons que le conseil d’administration est formé de cinq membres.

Le Dolorama de la rue Fleury Ouest fermera bientôt ses portes. Le propriétaire a annoncé récemment par des affiches en vitrine que la marchandise devait être liquidée.

Sur la Promenade Fleury

Le restaurant L’Alexia devrait, en principe, accueillir ses premiers clients mercredi 2 avril prochain. Pour l’instant, l’établissement dont la cuisine sera sous la direction du chef Sébastien Carvalho (anciennement du Portus Calle) servira une cuisine méditerranéenne, du mercredi au dimanche, de 17 h à 23 h. Nommé L’Alexia en hommage à Alexia, jeune fille du proprio, l’établissement est situé au 1021, Fleury Est, et est la propriété d’un résidant du quartier, Éric Jolander, également propriétaire du restaurant Les Incorruptibles. Renseignements ici

Le Café La Colombe ouvre ses portes ce vendredi, dès 7 h le matin. Propriété de Rachid Mansouri, le café offrira petits déjeuners, déjeuners, gâteaux et brioches, et, évidemment du bon café. Le nouvel établissement est situé en face de Apotheca, non loin de Aliments de Santé Laurier, au 945 Fleury Est, et dispose du Wi-Fi.

Le Wawa Suschi déménagé récemment a réouvert ses portes et est prêt à accueillir ses clients, comme à l’habitude.

La SDC La Promenade Fleury a tenu son assemblée générale annuelle le 26 mars.  Le Prix Personnalité a été remis aux notaires Caroline Rivet et Charles Charrette pour leur engagement au sein de la communauté.  Deux administrateurs ont été reconduits dans leurs fonctions, soit Isabelle Quinn de Sweet Isabelle et Giovanna Giancaspro de La Molisana.  Deux autres administrateurs ont fait leur entrée au conseil d’administration, soit Sébastien Masson de L’Estaminet et Jonathan Léveillé de la Caisse Desjardins d’Ahuntsic.

Sur le boulevard Henri-Bourassa

Les résidants des rues d’Ahuntsic Ouest, habitant non loin du boulevard Henri-Bourassa, seront ravis d’apprendre qu’un des deux commerces à l’abandon depuis un bon moment a trouvé preneur. Ainsi, un nouveau resto, Porto Poulet (grillades portugaises), ouvrira ses portes le 2 avril prochain, au 345, boulevard Henri-Bourassa.

(Par Christiane Dupont, Alain Martineau et Philippe Rachiele) (2014-03-28)
Gens d’affaires et commerçants d’Ahuntsic-Cartierville: vous avez des nouvelles, petites et grandes, susceptibles d’intéresser nos lecteurs? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.


_______________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES

Photo

“Venez partager et échanger sur les changements qui touchent la métropole et imaginer des pratiques, des initiatives et des expériences qui permettent de répondre collecitvement aux besoins montréalais.”

C’est sous ce thème que le Comité d’économie sociale de Montréal (CESIM) de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal organisait,  mardi 25 mars, une rencontre (volontaire) des acteurs de l’économie sociale du nord de Montréal.

Réunis dans les locaux de la CDEC Ahuntsic-Cartierville, sur Chabanel, la trentaine de participants ont  contribué activement à une séance de remue-méninges destinée à explorer de nouveaux créneaux dans ce domaine de l’entreprenariat collectif, outre la possibilité de faire du réseautage ouvrant la porte à de nouvelles collaborations. Trois autres rencontres de ce type auront lieu au cours des prochains jours, dans les secteur Est, Ouest et Sud de Montréal.

Autobus 180 : La STM avise qu’à la lueur du budget de la STM annoncé le 29 janvier dernier, l’année 2014 est marquée par une situation difficile pour la société de transport, ce qui ne lui permet pas d’envisager à court terme d’ajouts de service sur la ligne 180 ou ailleurs sur le réseau, contrairement à ce qui avait été discuté et prévu lors de la rencontre publique de l’an dernier.

Déjeuner causerie de l’AGAAC (Association des Gens d’Affaires d’Ahuntsic-Cartierville) avec thème « La solution fiscale afin d’alléger le fardeau fiscal foncier des gens d’affaires de Montréal» le 16 avril à 7 h 30.  Renseignements : www.agaac.com.

Le directeur général des élections du Québec, M. Jacques Drouin, désire informer les électrices et les électeurs qui n’ont pu profiter de la période de révision régulière qu’ils pourront bénéficier d’une dernière chance lors de la période de révision spéciale qui a commencé hier et se tiendra jusqu’au 3 avril à 14 h. Renseignements : 1-888-353-2846.

La collecte de sang organisée en collaboration avec la députée indépendante d’Ahuntsic, Maria Mourani, au centre Claude-Robillard, a accueilli 91 donneurs dépassant ainsi l’objectif visé.

Gravir
le Machu Picchu
est le défi relevé par Samuel Camirand, étudiant en graphisme au Collège Ahuntsic afin de ramasser des fonds au profit de la recherche sur l’ataxie de Friedreich.  Ses ambitions sont de
terminer ses études, gravir le Machu Picchu à dos de cheval en 2015, et retrouver l’usage de ses jambes ; et surtout de cesser de voir les effets dégénératifs de la maladie sur lui.  Pour mieux connaître Samuel, visitez www.defimp.com.

Le SNAC a offert un sucré de bon souper le vendredi 14 mars. Le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) recevait une soixantaine de personnes à son repas dansant de cabane à sucre.
Tout en mangeant bien et en s’amusant, les participants aidaient au financement de l’organisme qui fête son 21e anniversaire cette année. Le SNAC remercie chaleureusement les commanditaires (métro Fleury, Provigo Michel Ricard et Provigo Guillaume Chartrand), ainsi que les personnes qui sont venues et celles qui ont contribué à la réalisation de cette activité.

Le CANA propose une séance d’information sur la formation de courte durée, une porte d’entrée sur le monde professionnel québécois.  Découvrez les grandes lignes du système d’éducation québécois et l’offre des formations de courte durée. Inscription : 514 382-0735 poste 225

Le 1er avril marque le retour des restrictions de stationnement pour le nettoyage des rues. Soyez vigilants! Et ce n’est pas un poisson d’avril…

Échéance des taxes municipales le mardi 1er avril. Les paiements peuvent être faits en ligne.

Si l’urbanisme, l’architecture, le patrimoine bâti et le paysage vous intéressent, vous pouvez, jusqu’au 10 avril, soumettre votre candidature pour siéger au sein du Comité consultatif d’urbanisme (CCU)
de l’arrondissement. Pour ce faire, vous devez faire parvenir une lettre d’intention par courriel : permis_AC@ville.montreal.qc.ca.

Pour les jardins communautaires, inscrivez-vous en personne le mardi 1er avril de 19 h à 21 h, dans
les centres communautaires de votre secteur. Les jardiniers des années précédentes ont jusqu’au 31 mars pour envoyer leur renouvellement par la poste.

Les artisans de la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville ont reçu le Prix RIDEAU Initiative pour la réalisation de l’événement Des mots sur mesure. Ce prix souligne le travail d’un diffuseur qui a su attirer son public par des initiatives originales et efficaces visant à le fidéliser.

De jeunes athlètes de l’arrondissement participent à la 37e édition des Jeux de Montréal
qui auront lieu du 2 au 6 avril au Complexe sportif Claude-Robillard et dans 14 autres sites de compétition. Venez les encourager!

Le conseil jeunesse de Montréal cherche des candidats intéressés à assurer la prise en compte des
préoccupations jeunesse dans les décisions de l’administration municipale et à faire entendre la voix des jeunes Montréalaises et Montréalais.  Posez votre candidature avant le 2 avril 2014.  Renseignements : 514 872-4801

Journée d’accueil – Portes ouvertes  de l’atelier de reliure Cécile Côté, atelier de reliure et d’impression typographique au cœur du quartier Ahuntsic, samedi 5 avril 2014 en matinée pour vous faire découvrir ce monde merveilleux du livre et de la reliure. Deux ateliers intitulés Oui, le Printemps fait pop! pour les enfants de 8 à 12 ans suivront en après- midi. Chaque enfant apprendra quelques stuctures 3D (pop-up) et créera une carte impressionnante qui se déploie. (atelier payant)
Infos/inscriptions :  514 271-2901, ou atelier.cecilecote@gmail.com. L’atelier est situé au 10090,
boul. St-Laurent, bur. 100

Table de concertation et d’action pour les aînéEs dans Ahuntsic
.  Tous ceux qui bougent ou qui veulent bouger dans le monde des aînéEs et tout particulièrement les ainéEs eux-mêmes sont invités à prendre la parole le 1er avril de 13 h à 17 h chez Présâge (1474, rue Fleury Est).  Inscriptions : 514 808-4746

Cours de français gratuits au CACI
adaptés aux besoins de chacun.  Prochaine session débutant le 7 avril.  Inscription : 514 856-3511, poste 229.

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement,
le lundi 14 avril, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions.

(Par Philippe Rachiele) (2014-03-28)

___________________________________________________________________________




QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Photo

 

 

Silence,
on tourne… le dos au racisme!
Soirée cinéma au Café de Da le
vendredi 28 mars à 19 h.  Activité
gratuite.  Maïs soufflé offert sur
place.  Soirée familiale.  Inscription : 514 872-0568. Organisé par le Comité Interculturel Ahuntsic
(CANA, CRÉCA, CSSS, Bibliothèque Ahuntsic, MICC) dans le cadre de la Semaine d’Action
contre le Racisme.

Musclez vos méninges!   Pour les gens de 55 ans et plus
lors d’ateliers qui visent à promouvoir la vigueur intellectuelle des personnes
soucieuses des changements intellectuels liés au vieillissement normal.  Rencontres-ateliers à la bibliothèque de
Cartierville les jeudis de 10 h 30 à 12 h 30 du 10 avril au 12 juin.  Rencontre d’information le jeudi 3 avril à 10
h 30 qui donnera préséance pour obtenir une place.  Inscription : 514 872-6989.

Les Rendez-vous d’Angélique.  Découvrez les auteurs-compositeurs-interprètes
de la relève tout en prenant un thé, un verre ou un repas tout en aidant à
développer la scène artistique d’Ahuntsic-Cartierville.  Entrée libre.
De 19 h à 21 h, tous les dimanches jusqu’au 15 juin 2014.  1348, rue Fleury est.  Le 30 mars, Gilles Moody, le 6 avril, Laperche Têtu, le 13 avril, Adam Goulet.  Renseignements :
514 384-5695.

Marche pour le
syndrome de la Tourette
au parc Ahuntsic le 30 mars à 14 h.  Renseignements : 514 573-2878

Soirée d’astronomie au chalet du parc de l’Île de la
Visitation, le 5 avril à 20 h.  On
examine le ciel avec des télescopes (si le temps le permet) et on y présente
les nouvelles astronomiques et le ciel du mois.
Entrée libre, pour toute la famille.

Une résidante d’Ahuntsic invite à un tour de ville sur la contribution des femmes au
développement de Montréal.  Samedi 10 mai
de 14 h à 16 h. (Droits à défrayer modulés selon le nombre de participantes). Inscriptions : 514 389-9686

Garnotte, le caricaturiste du Devoir présentera sa démarche
artistique et nous éclairera notamment sur le déroulement d’une journée-type au
sein d’un quotidien.  Au Café de Da, le
mardi 1er avril à 19 h 30.  Inscriptions :
514 872-0568.

« Un marais pour la vie » c’est la conférence que Suzanne Brûlotte,
ornithologue et photographe,  donnera à la Société d’horticulture
et d’écologie du nord de Montréal
, mercredi prochain, le 2 avril, à 19h
:30, à l’école Louis-Colin, 10122, rue Olympia, Montréal H2C 2V9 (coût : 5$
pour un non-membre). Infos: 514
384-5681

Shtreiml et Ismail Fencioglu. Racines juives et blues turc ! Soirée qui
célèbre la sortie du deuxième album.  La
rencontre des artistes est à l’origine de nouvelles musiques inspirées du
Moyen-Orient, d’Europe de l’Est, du rock et du jazz.  À la maison de la culture, le 1er
avril à 20 h.  Laissez-passer disponibles
dès maintenant.

Small World Project Ciné-concert
Les 1001 nuits.  Avec un arsenal de
petits instruments et d’une contrebasse, le trio exécute une musique originale
qui colle parfaitement aux images du film inspiré des contes des Mille et une
Nuits.  À la maison de la culture le 2
avril à 20 h.  Laissez-passer disponibles
dès maintenant.

Les vendredis
cannibales avec Samito Matsinhe.  Sa musique
est une douce allégorie de l’Afrique et de l’Amérique mariant des mélodies
séculaires chantées en portugais et en chitswa (langue du Mozambique) aux
groove plus techno. Au cabaret juste-là le 4 avril à 21 h.  Laissez-passer disponibles dès maintenant

(Par Philippe Rachiele) (2014-03-28)
__________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles, «Aimez-nous»
sur Facebook!

_______________________________________________________

Être membre de journaldesvoisins ne coûte que 10$ par année

La carte de membre annuelle de journaldesvoisins.com coûte 10$. Elle vous permet de voter à l’assemblée générale. La prochaine aura lieu lundi 5 mai, 19 h, au centre communautaire Ahuntsic, 10580, rue Laverdure.

Vous pouvez devenir membre en faisant parvenir un chèque libellé à journaldesvoisins.com, avec vos coordonnées (nom, prénom, adresse POSTALE, adresse courriel, et numéro de téléphone), à:

Journaldesvoisins.com
10369, rue Clark
Montréal (Québec)
H3L 2S3

Faites partie de ceux et celles pour qui l’information de qualité est primordiale!
Devenez membre de journaldesvoisins.com

(Par Christiane Dupont) (2014-03-28)

________________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

 

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à:
www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Marie-Eve Laurendeau, administratrice; Maurice Paquette, administrateur, et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Représentant publicitaire indépendant: Pierre Hébert Marketing
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele et Alain Martineau
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Maude Dupont-Foisy, Laetitia Cadusseau.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Sylvie Baillargeon (Claire obscure)
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Pierre Hébert Marketing
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X
_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Sœurs de la Providence : un rôle actif dans les pensionnats autochtones – Texte 2 de 3

Les Sœurs de la Providence sont généralement connues et reconnues pour leurs…
Pensionnat de Cranbrook

Écoles résidentielles autochtones : les Sœurs de la Providence face à leur passé – Premier texte de trois-

Les Soeurs de la Providence sont présentes dans Cartierville depuis 1926, où…

Sœurs de la Providence et pensionnats autochtones : une dette d’honneur à régler – Texte 3 de 3

Comme nombre de congrégations religieuses catholiques au Québec confrontées à la décroissance…