Le premier de 30 autobus électriques à recharge longue avec autonomie de 250 kilomètres (Photo : jdv – P. Rachiele)

Le premier autobus électrique à recharge lente de la STM sur les 30 prévus en 2020 pour le territoire montréalais était en démonstration au garage Legendre, dans Ahuntsic-Cartierville, à l’occasion de la journée d’accueil organisée pour souligner le centenaire des autobus à Montréal.

Bien qu’il soit possible que les citoyens puissent’apercevoir l’autobus électrique ici et là dans les rues d’Ahuntsic-Cartierville alors qu’il subit présentement des tests, son port d’attache habituel est le centre de transport Stinson près de la gare Montpellier dans Ville St-Laurent, là où est installé un «pantographe» pour la recharge.

Le premier de 30 autobus électriques à recharge longue avec autonomie de 250 kilomètres (Photo : jdv – P. Rachiele)

Ce nouvel autobus à recharge lente (deux à trois heures) a une autonomie de près de 250 kilomètres dans des conditions idéales.

À titre de comparaison, depuis 2017, la STM utilise trois autobus à recharge rapide sur la ligne Monk, lesquels ont une autonomie de 15 à 25 kilomètres et doivent être rechargés pendant près de trois minutes à chaque fin de parcours.

Selon la STM, les avantages du tout électrique sont nombreux, notamment: une économie de carburant, une réduction de 113 tonnes de GES en moins, soit l’équivalent de 500 000 km en auto,  et un mode silencieux.  De plus, il devrait y avoir également des économies en termes de coût d’entretien.

Alors qu’il en coûte près de 300$ d’essence, pour faire rouler un autobus sur un circuit donné, chaque jour, il en coûterait seulement 5$ en électricité pour effectuer le même travail, selon les premières estimations de Paul Gagnon, ingénieur principal – électrique, à la STM. .

« Nous prévoyons que les coûts d’entretien seront plus faibles pour les bus électriques, car ils comptent moins de pièces mécaniques (par exemple, il n’y a plus de changement d’huile à effectuer). Mais nous verrons à l’usage les économies d’entretien réalisées, il est encore trop tôt pour l’évaluer, » mentionne Amélie Régis, porte-paroles de la STM.

Intérieur du premier de 30 autobus électriques à recharge longue avec autonomie de 250 kilomètres (Photo : jdv – P. Rachiele)

Du diesel pour les autobus 100% électrique !

«La consommation de diesel du bus électrique sera marginale, car elle ne servira qu’au système de chauffage pour préserver la performance de la batterie (chauffage qui sera en fonction lorsqu’il fera moins de cinq degrés Celsius,» souligne Amélie Régis au journaldesvoisins.com.

Ces nouveaux autobus 100% électrique à recharge lente sont construits par la compagnie New Flyer de Winipeg au Manitoba.  Ils pèseraient 14 tonnes plutôt que 11 tonnes pour un autobus au diesel comparable, selon Paul Gagnon.

Les piles sont d’une durée de huit ans.  Il suffirait donc de les remplacer une fois durant la durée de vie d’un autobus qui est normalement de 16 ans, souligne Paul Gagnon en entrevue au journaldesvoisins.com.

L’autobus sera «instrumentalisé» prochainement et sera testé durant les prochains mois, ajoute Paul Gagnon. Bien qu’il soit possible que l’autobus soit vu dans Ahuntsic-Cartierville, il fonctionnera cependant sans passagers pour les tests.

M. Gagnon a précisé également que l’objectif ultime est de mettre sur la route les 30 autobus 100% électriques fonctionnels pour la rentrée de septembre 2020. Toutefois, rien n’indique pour l’instant que ces derniers circuleront dans Ahuntsic-Cartierville.

Le premier de 30 autobus électriques à recharge longue avec autonomie de 250 kilomètres (Photo : jdv – P. Rachiele)

Si la technologie le permet, la STM espère pouvoir n’acheter que des autobus 100% électriques à partir de 2025 afin d’avoir un réseau d’autobus à zéro émissions de GES d’ici 2040.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 13 septembre 2019

Conférence mensuelle de la Parentrie La Parentrie, organisme communautaire d’entraide et de…

Points de presse du 27 mai – 49 139 cas confirmés – Québec veut recruter : objectif 10000

Comme à leur habitude, les premiers ministres Justin Trudeau et François Legault…

Les Brèves

COVID-19: points de presse, 18 mars: 94 cas confirmés – Ottawa ferme les frontières et aide l’économie

La nouvelle a été confirmée à 13 heures par le premier ministre…