Stationnement de vélos Complexe sportif Claude-Robillard 11-07-2022 - Photo JDV - Philippe Rachiele
Supports à vélo au complexe sportif Claude-Robillard le 7 juillet 2022 (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Il y a quelques semaines, une mère de famille a écrit au journaldesvoisins.com (JDV), à des élues municipales et au complexe sportif Claude-Robillard (CSCR), déplorant le manque de supports à vélos à cette installation. Cet appel semble avoir fonctionné, mais les besoins pour ce type d’installation restent importants dans l’arrondissement.

Tandis que le camp de jour Sports Montréal bat son plein au CSCR, plusieurs parents allant reconduire ou chercher leurs enfants au camp à vélo ont remarqué que les ressources pour cyclistes étaient insuffisantes. Dans le courriel parvenu au JDV, il fut noté que des utilisateurs se voyaient parfois obligés de barrer leur bicyclette sur des lampadaires ou des poteaux en raison du manque de supports.

« C’est fâchant de voir ça au CSCR, puisqu’il y a un immense stationnement gratuit pour les véhicules, mais très peu de places pour les vélos », constate Frédéric Bataille, porte-parole pour Ahuncycle, un organisme visant la promotion du transport actif dans Ahuntsic-Cartierville.

Heureusement, le CSCR a rapidement répondu aux demandes. De nouveaux supports ont été commandés et ils ont même déjà été reçus. « Ils devraient être installés dans la semaine du 1er août », explique Martin Gince, chef de section au CSCR.

Un problème ailleurs, aussi

Le manque de supports à vélos est un enjeu vécu dans tout l’arrondissement. Aux stations de métro, notamment, le besoin est criant.

D’ailleurs, pendant que de nombreux résidants se mettent au vélo au courant de l’été pour leurs déplacements, la STM, elle, a réduit les espaces disponibles pour les garer. Au métro Sauvé, il existe normalement trois supports où il est possible de barrer sa bicyclette. Dans les derniers mois, deux ont été enlevés et il n’en reste qu’un.

Le stationnement à vélos près de la station Sauvé. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Cela décourage évidemment les résidants souhaitant se rendre à cette station sur deux roues. Plusieurs ne prennent donc tout simplement pas leur vélo pour se rendre au métro Sauvé, faute de places.

Lorsque le JDV a questionné la STM à ce sujet, Amélie Régis, conseillère corporative en affaires publiques, a répondu ceci par courriel :

« Les supports à vélos à la station Sauvé se font retirer temporairement chaque année afin que les dégagements soient respectés autour du marché public. De plus, cette année, ils ont été retirés temporairement au mois de mai 2022 en raison des travaux de réfection de la toiture du métro. Ils seront réinstallés en septembre 2022. »

Elle explique que ces supports ne sont pas déplacés ailleurs « afin de maintenir l’accessibilité universelle à l’édicule du métro ».

La pression, la clé

D’un point de vue politique, M. Bataille admet que l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est réceptif au problème et fait des efforts, mais qu’il pourrait en faire davantage : « L’arrondissement en ajoute chaque année, mais c’est insuffisant. Plusieurs rues contiennent énormément de places de stationnement pour les autos, mais peu de supports à vélos. »

Il reconnaît toutefois que certaines contraintes limitent les initiatives : « L’arrondissement est favorable à l’ajout de supports, mais les budgets ne sont tout simplement pas assez gros à la Ville-centre. »

Au final, comme ce fut le cas avec l’exemple du CSCR, Frédéric Bataille explique que la solution passe par la pression locale : « Il faut que les résidants demandent l’ajout de supports. Que ce soit aux commerçants ou aux différents paliers gouvernementaux, c’est en demandant du changement que ça arrivera. »

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Deschamps, julie
Deschamps, julie
1 Mois

Bonjour,
Pour encourager l’achat local, plus de supports à vélos bien situés près de nos marchands faciliteraient la venue de notre clientèle. Plus de supports, plus d’arrets, plus d’achats.
Julie
Ahuntsic

Campeau, Marilou
Campeau, Marilou
1 Mois

J’ai remarqué qu’avec la création du REV à l’été 2020 plusieurs supports à vélo (les gris pour 2 vélos) ont été ajoutés sur la rue Lajeunesse (entre Crémazie et Sauvé entre autres), mais ceux-ci n’ont pas été installés dans le bon sens.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Opération patrimoine 2022 : le tournage a commencé!

Le tournage des capsules de l’Opération patrimoine 2022 a commencé avec le…

A-19, le coup d’envoi est donné : plus de circulation à prévoir dans le Sault

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, s’est récemment réjoui de…

Trois prix et 12 000 $ pour le projet Ligne verte Millen

Le projet de la Ligne verte Millen a été récompensé lors du…
Lyanna a récolté 3 médailles d'argent 60m, saut en hauteur et saut en longueur- pour Ahuntsic-Cartierville - Crédit Photo : Lyanna a récolté 3 médailles d'argent (épreuves: 60m, saut en hauteur et saut en longueur) pour notre arrondissement, Crédit Photo Vanessa Hernande

Jeux de Montréal : 3e place pour l’arrondissement et toute une organisation

Aux Jeux de Montréal, du 26 au 29 mai dernier, les jeunes…