Le candidat du Bloc québécois dans Ahuntsic-Cartierville en 2019, André Parizeau, a enjoint sa communauté Facebook de « ne plus donner un sou au Bloc ». Le JDV a discuté avec lui afin d’éclaircir la question… 

Tout d’abord, le neveu de Jacques Parizeau tient à rappeler qu’il est toujours membre du Bloc québécois aujourd’hui. Cependant, il en a contre la formation politique dirigée par Yves-François Blanchet puisque le Bloc québécois a décidé de ne pas tenir d’investitures en vue de l’élection qui aura lieu le 20 septembre prochain. 

Ainsi, la nouvelle candidate du Bloc dans Ahuntsic-Cartierville, Anna Simonyan, a simplement été désignée par le parti. 

« Ça fait huit mois qu’on demande une investiture! On avait réaffirmé le tout en mai, et on a communiqué avec le bureau national par la suite, sans jamais avoir de retour de la part de la direction du parti », explique M. Parizeau. 

Par la suite, André Parizeau et plusieurs autres anciens candidats du Bloc québécois ont appris qu’ils allaient être remplacés sans investiture au début du mois d’août. 

Une élection « précipitée »

Parmi les candidats du Bloc québécois qui ne pourront porter les couleurs du parti cette année, on retrouve le député sortant de la circonscription de Terrebonne, Michel Boudrias, et l’ex-candidat dans la circonscription de Rosemont–La Petite-Patrie, Claude André. 

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, s’est défendu dans les dernières semaines. Lorsque questionné par La Presse canadienne, M. Blanchet a souligné que l’élection du 20 septembre arrivait de manière trop soudaine. 

« Si le gouvernement ou si Justin Trudeau n’imposait pas des élections précipitées, on n’aurait pas à se poser cette question-là. Mais dans la mesure où on ne pourra probablement pas tenir des assemblées d’investiture, le Bureau national doit faire des choix », a soutenu Yves-François Blanchet. 

Dans le cas d’Ahuntsic-Cartierville, la décision a été prise le 3 août, d’après les informations fournies par André Parizeau. L’ex-candidat a reçu un courriel de l’exécutif du parti l’avisant que « dans la perspective d’un déclenchement précipité d’élections générales le ou avant le 23 août 2021, le Bureau national ne tiendra pas d’Assemblées générales d’investitures conformément au point 2.6.6 et 2.6.9 des Statuts et règlements du Bloc Québécois adoptés au Congrès de 2019. »

Or, ce n’est rien pour convaincre celui qui avait été forcé de renier son passé communiste par Yves-François Blanchet lors de la campagne électorale en 2019. 

« C’est plate à dire, mais il y a une façon de faire qui s’est imposée au sein du Bloc depuis l’arrivée de M. Blanchet, et elle ne va pas du tout dans le sens de la vie démocratique interne du parti. M. Blanchet a toujours eu une vision très centralisatrice », croit André Parizeau. 

L’ancien candidat souligne qu’il a joué un rôle fondamental dans le sauvetage du Bloc québécois il y a quelques années, notamment par sa participation à la Coalition pour l’unité indépendantiste, qui avait contribué à remettre le parti sur les rails. Le Bloc n’avait récolté que quatre sièges sur 75 au Québec en 2011, puis 10 sur 78 en 2015. 

Lors de la dernière élection fédérale, le parti fondé en 1991 avait réussi à amasser 32 sièges, tandis que dans Ahuntsic-Cartierville, André Parizeau avait terminé deuxième au scrutin derrière Mélanie Joly. La circonscription est libérale depuis la refonte de la carte électorale par le fédéral, en 2015 – auparavant, les habitants d’Ahuntsic et de Cartierville ne votaient pas dans la même circonscription.

S'abonner
me prévenir de
guest
8 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Martin desmarais
Martin desmarais
3 Mois

Refonte injustifiée de la carte électorale fédérale du Sault plaçant la moitié du Sault sous l’égide de montréal nord. Un calvaire ingérable pour le sault! Ramener la limite à st Michel comme pour toutes les autres niveau de gouvernement. Le sault ne fonctionnera que mieux déjà.

M. Parizeau. N’est ce pas la une autre situations semblable à la dernière investiture. Ou votre candidature avait été retiré au dernier moment!(brasserie du métro). Peut être un signe extérieur qu’il est temps de passer à autre chose. Des amis qui te mangent les mains est ce vraiment des amis! À vous d’y répondre.

Mike P Brunet
Mike P Brunet
3 Mois

Pensons a la cause, non au messager!

Dernière modification 3 Mois par Mike P Brunet
Albert
Albert
3 Mois

Je lis les commentaires de Mr. Parizeau depuis quelques jours et comme certain politicien déchus tels que Mad Max ou Trump le narcissisme, la xénophobie et le mésogénie sembles bien présent car une femme “ethnique” la “tassée” de SON AHUNTSIC, car toujours nous attendions Ahuntsic et jamais cartierville. Arrivez en ville une femme éduqué, cosmopolites qui as un super de background (une petite recherche google aurais permis de trouvez). Que à la place de chialer sur son “fellowship” en Grande Brettagne, 30secs vous auriez compris que c’est la même bourse que Mme Joly as recue! Elle parles 3 ou 4 langues, crois au Québec moi je suis partant. Finalement plus questions de vieux socialiste de 75 ans boomer qui on pas encore compris que le monde changes, et avec la cause le changement viens. Alors André à la place de chialer sur la dame, essayez donc de la connaitre vous faite passer vous même et vos ancien compagnons pour des “habitant bourgeois”.

Merci Albert Franhs

Sebastien Roy
Sebastien Roy
3 Mois

j’ai toujours voté Bloc, sauf en 2019 car après avoir rencontré André Parizeau; je me suis dit que je ne suis pas capable de lui accorder ma confiance. En 5 minutes de conversation dans un événement organisé par le Bloc, je me suis rendu compte qu’il était totalement déconnecté d’une certaine réalité de notre monde. Son approche à propos de Trudeau et des élites laurentiennes; et des conspirations des combats des classe sociales passe par l’indépendance du Québec! Huh? non; alors j’ai voté NPD. J’ai arrêté de le suivre sur les médias sociaux car il est totalement fixé sur la nouvelle candidate et ses commentaires commencent à frôler le raciste. Je commence a comprendre pourquoi le Bloc l’on “écarter” et cela est une bonne chose!
merci monsieur blanchet d’avoir passé le balais!

Aisha
Aisha
3 Mois

Je suis une immigrante Algérienne qui habite Ahuntsic. Quand je vois Anna, je peu m’identifier à elle et non à Madame Joly. J’ai rencontré Mme. Simonian sur la rue Chabannel à la sortie du bureau ou elle et son mari installais des affiches. J’ai discutée avec elle de longues minutes et j’ai adorée ses paralelles en tant que immigrante Algérienne et le combat que mon pays d’origine as subit. Elle ma ouverte les yeux sur des sujets que je n’aurais jamais penser, moi, immigrante. Au retour à la maison j’ai recherché et j’ai réalisée une perspective que je ne connaissais pas. Je suis contre la loi 21, mais le Bloc va avoir mon support grace à cette femme.

bonne chance Anna et je suos très contente de voir ce genre de femme candidate.

Michel R. Magnan
Michel R. Magnan
3 Mois

Vous savez ce qui est important pour moi ? Quelqu’un qui connaît le comté, qui y demeure et y est actif, que ce soit dans le communautaire, l’économique, les loisirs ou autres, peu importe l’origine de la candidate ou du candidat. Après, je regarde le parti et le chef. Je n’en peu plus des candidats et candidates, tous partis ou niveau de gouvernement confondus, qui n’habitent ou n’oeuvrent pas dans le comté ou le district que j’habite. Pour représenter les gens, il faut être en mesure de voir comment se déroule le quotidien de la population locale sur une période de 24 heures. Les Américains ont un mot pour désigner ces candidats et candidates qui n’habitent pas un comté ou un district: “carpetbaggers”.

Caroline
Caroline
3 Mois

OK BOOMER

Pierre
Pierre
3 Mois

Peut-être faudra-t-il remettre les pendules à l’heure.

Je suis membre du Bloc, et proche de certains membres de l’exécutif dans un comté voisin.

En bref; Andree est un fouteur de trouble; fou la merde; est un militant extremiste et ne comprends pas que la militance du Bloc n’ai pas le PCQ!
Cela dit; le Bloc en respect pour le nom et la famille Parizeau, ils ne commentent pas! De plus, il n’a jamais respecté ses engagements; il postait sur le site du Parti Communiste du Québec a chaque semaine dans des textes ridicules, et très souvent il critiquait le parti a outrance. Esprit d’équipe? cela ne fait pas partie de son vocabulaire!
Après avoir vu ses médias sociaux et son obsession pour la nouvelle candidate et le fait qui a bloqué nombre de militants et amis (dont moi) qui ne pensaient pas comme lui; ou lui ont dit la vérité; je crois finalement que tout ça était une bonne chose.

En passant: il semblerait oublier qu’il as eu 4 candidates (sans Parizeau) avec André ce fait 5; sur 5; trois fut prit; et ils sont maintenant dans d’autre comte; de plus quand vous avez une ancienne journaliste de la BBC et un Chevening Scholar; une belle présentation et des photos de vous en ligne avec clinton, ou merkel, monsieur Parizeau devrais comprendre qu’il n’était pas sortable
Desole Andre, that’s business!

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le questionnaire électoral : Manon Chevalier répond à nos questions

Après la députée et ministre libérale sortante, Mélanie Joly, la candidate du…

Affaires étrangères: les douze travaux de Mélanie Joly

À la suite de la nomination de la députée d’Ahuntsic-Cartierville, Mélanie Joly,…

Conseil d’arrondissement après Covid : les questions en ligne seront permises

Avec la pandémie et le confinement, plusieurs pratiques auparavant en présentiel se…

Allégations de conflits d’intérêts : Mélanie Joly exige une rétractation

Après avoir ignoré les demandes répétées d’entrevue avec le candidat local dans…