Le 14 décembre 2020. À dix jours de Noël, les locataires du 11 945 rue Lachapelle, un immeuble de 40 appartements, se demandent s’ils pourront réintégrer leur logement à temps pour le temps des fêtes. Depuis l’incendie qui a lourdement endommagé le système électrique et quatre logements de leur immeuble, le 7 avril dernier, les délais se multiplient. La vingtaine de ménages locataires qui logent à l’hôtel au frais de la ville et qui se sont fait promettre à maintes reprises le retour dans leur logement n’en peuvent plus.

 

Les locataires s’étaient fait dire qu’ils ne pourraient pas réintégrer leur logement avant septembre, ensuite ce délai fut prolongé à octobre et en novembre. Le Service des incendies demandaient de nouveaux travaux. La dernière étape consisterait à installer des portes coupe-feu. Selon des informations obtenues de l’Arrondissement Ahuntsic-Cartierville, ces portes seraient livrées le 16 décembre. Suite à leur installation, l’immeuble devrait redevenir habitable, s’il n’y a pas d’autres délais.

 

La situation vécue par les locataires de la rue Lachapelle est une des multiples formes du phénomène des évictions qui est une menace pour de nombreux ménages locataires, notamment ceux qui ont un prix de loyer en dessous du prix moyen du marché.

 

Le propriétaire de la rue Lachapelle aurait-il profité de l’incendie pour procéder à des « rénovictions » ? Rappelons certains faits :

 

  • L’incendie a eu lieu le 7 avril 2020. Bien qu’il n’ait endommagé que le système électrique et 3 ou 4 logements, les travaux ne sont toujours pas terminés. Le propriétaire en a profité pour demander des permis à l’arrondissement pour rénover 11 logements. Les délais pour la fin des travaux dans ces logements ne sont pas précisés.

 

  • Plusieurs locataires, n’en pouvant plus d’attendre, ont décidé de quitter définitivement leur logement, laissant libre cours au propriétaire de relouer plus cher ses logements. Selon le témoignage de certains locataires de l’immeuble, le propriétaire s’apprêterait à augmenter ses loyers de 200 $ ou 300 $.

 

  • Au mois de mai dernier, dans une lettre adressée à l’ensemble des locataires, le propriétaire donnait un ultimatum à ces derniers en leur demandant de vider leurs logements et d’entreposer leurs meubles et effets jusqu’en septembre à leurs frais. Sinon, résilier le bail et accepter une compensation  d’un mois de loyer et 250$ pour les frais de déménagement. Depuis, un certain nombre de locataires ont accepté des compensations monétaires pour résilier leur bail. La moitié des appartements de l’immeuble seraient vides, aux dires de locataires.

 

L’instauration d’un registre des loyers, réclamé par les Comités logement depuis de nombreuses années, permettant de connaître le prix du loyer du locataire précédant, empêcherait les augmentations de loyers abusives, dont celles que s’apprête à exiger le propriétaire du 11 945 rue Lachapelle aux futurs locataires.

 

Le Comité logement Ahuntsic-Cartierville (CLAC) soutiendra les locataires de la rue Lachapelle qui désirent entreprendre des recours au Tribunal administratif du logement contre le propriétaire pour qu’ils soient dédommagés pour ce qu’ils ont subie.

 

Le CLAC demande à l’Arrondissement Ahuntsic-Cartierville d’exiger du propriétaire qu’il finalise  les travaux de rénovation prévus au plus vite.  Le CLAC lui demande également à ce que tout soit fait pour que la très grande majorité des locataires puissent réintégrer leurs logements pour Noël.

 

Rappelons qu’à ce jour, le propriétaire, Aldo Constructions, n’a obtenu que 5 000$ d’amendes de la part de l’Arrondissement. Les frais d’hébergement des locataires sinistrés à l’hôtel, payés par la Ville de Montréal, se chiffrent au bas mot à 400 000$.

 

La détresse et l’injustice vécues par les locataires victimes d’évictions douteuses n’est pas une catastrophe naturelle. Elles peuvent être évitées par des mesures sévères de la part des pouvoirs publics. Sinon, bon nombre de citoyens vont perdre confiance en leurs institutions.

(Source: Comité logement Ahuntsic-Cartierville)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ : L’ACPQ décerne le Prix de l’Innovation 2023

Rivière-du-Loup, le 8 juin 2023 – L’Association des collèges privés du Québec…

COMMUNIQUÉ: Consultation publique sur le parc du Sault-au-Récollet

L’arrondissement désire consulter la population du secteur du Sault-au-Récollet sur le réaménagement…

COMMUNIQUÉ : Une rentrée sécuritaire pour des milliers d’élèves grâce au Programme de sécurisation aux abords des écoles de la Ville de Montréal

MONTRÉAL, le 5 septembre 2023 – Déterminée à assurer la sécurité des…

COMMUNIQUÉ: La Ville de Montréal lance le programme Commerce-Montréal

Le responsable du développement économique et commercial au comité exécutif de la…