Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les BRÈVES du 11 novembre 2016

Publié le 11/11/2016
par Rédaction

Lorraine Pagé rencontre les citoyens du Sault-au-Récollet

dscf8085

La conseillère Lorraine Pagé (Photo : Archives jdv)

Le 7 novembre dernier, la conseillère Lorraine Pagé a organisé une rencontre citoyenne pour les résidants de son district, le Sault-au-Récollet (NDLR: entre St-Charles et J.-J.-Gagnier).  Les citoyens présents ont appris les dernières nouvelles concernant leur district et les prochaines constructions, reconstructions, de rues, d’aqueduc d’égouts et de planage.  La reconstruction de la piscine Sophie-Barat devrait être prête cet hiver, le retard étant attribué à l’obligation de donner le contrat au plus bas soumissionnaire sans tenir compte qu’ils peuvent avoir moins d’expérience que d’autres, ce qui peut ralentir le processus.  Pour le chalet du parc St-Paul-de-la-croix, les travaux se font en trois étapes.  La zone jeux d’enfants et ados devrait être terminée cet automne.  Au printemps ce sera le tour de la pataugeoire et du chalet (NDLR: il a été construit en 1953), et la finition se terminera à l’automne prochain.  La pétition pour faire renaître la fontaine sur le boulevard Gouin Est (NDLR: angle de Martigny) est présentement à l’étude. La proposition de Lorraine Pagé de créer un comité consultatif local sur le patrimoine et la toponymie semble se concrétiser.  Un dépôt de feuilles temporaire sera utilisé au dépôt à neige non utilisé de la rue Brousseau afin d’aider à réduire les dépôts de feuilles en bouts de rues.  La cueillette des résidus alimentaires sera implantée au Sault-au-Récollet au printemps 2017 et remplacera une des deux collectes d’ordures ménagères.  Lorraine Pagé espère que les résidants vont être capables de faire mieux que les résidants du district d’Ahuntsic qui auraient le meilleur rendement à Montréal. À la maison du Pressoir, les travaux intérieurs seraient déjà effectués. Pour l’extérieur, le budget aurait été voté et irait prochainement en appel d’offres.  Pour la maison du Meunier, l’intérieur et l’extérieur est à faire mais le budget serait déjà voté.  Pour le site des moulins, le contrat serait donné pour la « caractérisation » du site.  Par la suite, il faudrait décider ce qu’il faudrait faire, en espérant recevoir des subventions de Québec et d’Ottawa.  La désignation de « site historique national » ne vient pas avec une subvention mais pourrait avoir un effet de levier pour l’avenir.  Lors de la période questions, les résidants ont mentionné certains problèmes rencontrés près de leurs résidences; sécurité, propreté, évaluations municipales, marquage, circulation, lampadaires, déneigement etc. (Texte : Philippe Rachiele)

Sirène d’alerte le 17 novembre 2016 après 14 h

saputo

Emplacement de la sirène d’alerte de l’usine Saputo (Source : GoogleMaps)

Ce n’est qu’une simulation.  Vous n’avez rien à faire.  L’arrondissement avise la population que plusieurs citoyens de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pourront entendre, à compter de 14 h, le 17 novembre, la sirène de l’usine de Saputo.  C’est le Centre de sécurité civile de Montréal, en collaboration avec neuf usines de l’agglomération montréalaise, qui coordonnera un test de sirènes d’alerte à la population. La sirène de l’usine Saputo est située dans l’arrondissement de St-Laurent à l’ouest du Marché Central mais pourra être entendue d’Ahuntsic. Cet essai technique vise essentiellement à vérifier le bon fonctionnement des équipements et l’état de préparation de l’ensemble des intervenants en mesures d’urgence. Il s’agit d’une bonne occasion pour informer les citoyens des actions à poser advenant le retentissement de la sirène en cas d’un réel accident industriel majeur impliquant le relâchement d’un gaz toxique dans l’atmosphère.  Les sirènes d’alerte ont pour but d’aviser les personnes se trouvant à l’extérieur de se mettre rapidement à l’abri si une fuite de produit toxique survient. Les principales consignes à respecter en cas de fuite toxique sont : entrez rapidement dans le bâtiment le plus près; fermez les portes et les fenêtres ainsi que la ventilation; n’allez pas chercher les enfants à l’école afin de ne pas vous ou les mettre en danger; et évitez d’engorger inutilement les lignes téléphoniques. Advenant une fuite réelle, le respect de ces consignes contribuera à assurer la sécurité de tous et facilitera grandement le travail des premiers intervenants. (Source : Arrondissement)

Christine St-Pierre à l’événement « Bordeaux-Cartierville a l’emploi à coeur »

st-pierre-caci-009b
L’événement du CACI avait pour thème « Ensemble nous sommes le Québec ».  La députée de l’Acadie et ministre Christine St-Pierre était l’invitée d’honneur de l’événement qui a eu lieu durant la Semaine québécoise des rencontres interculturelles (SQRI) qui permettait à des employeurs de rencontrer des nouveaux arrivants en recherche d’emploi.  Christine St-Pierre a encouragé les participants « à envisager l’avenir avec optimisme » et a cité en exemple sa propre expérience avec un nouvel arrivant lorsqu’elle a eu la chance d’avoir un professeur égyptien à son école à La Pocatière dans les années 1960. La SQRI est un événement d’envergure nationale, qui propose des activités dans diverses régions du Québec. La 14e édition se déroule du 7 au 13 novembre 2016. La SQRI souligne l’apport de la diversité ethnoculturelle à l’épanouissement social, économique et culturel du Québec. Cette semaine favorise le dialogue et le rapprochement interculturels, permet de tisser des liens et contribue à lutter contre les préjugés et la discrimination afin que chaque Québécoise et chaque Québécois participe pleinement à l’essor de notre société. (Texte et photo : Philippe Rachiele)

Arrestation angle Fleury et Berri

arrestation-025b

Selon le SPVM, deux appels en provenance de résidants ont été placés mentionnant « une femme agressive » à proximité des rues Fleury et Berri dans Ahuntsic, le mardi 8 novembre dernier.

Ce sont les policiers du poste 31 (Villeray) ont répondu aux appels vers 14 h 45. Les agents ont constaté que la dame était nommée dans un «mandat d’amener» et ont procédé à son arrestation. (Texte et photo : Philippe Rachiele)

 

 

Lancement du Festival sportif 2016 

Pierre Gagnier, maire de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, procédera au lancement des compétitions de la 13e édition du Festival sportif, au YMCA de Cartierville, le samedi 19 novembre 2016.

De nombreux jeunes sont invités à assister à cet événement dynamique et festif.  Ils pourront prendre part dès 10 h à des ateliers sur le thème des Olympiques.

En plus de pouvoir assister à toutes les activités qui seront organisées comme le karaté, le tennis, le soccer, la gymnastique, la population est invitée à une conférence donnée par Francis Luna-Grenier, athlète ayant participé aux Jeux olympiques de 2008 en haltérophilie. Ce jeune homme se démarque par sa force de caractère et sa détermination.Tous les jeunes de 9 ans et plus sont invités à compter de 13 h à découvrir sa motivation pour le sport.

Pour leur part, les jeunes de moins de 9 ans seront intéressés à voir un spectacle de marionnettes également présenté à 13 h.

Le Festival sportif est l’occasion de donner aux jeunes le goût de s’adonner à des activités physiques variées dans un environnement animé où la participation et l’esprit sportif priment sur les performances.De nombreuses disciplines seront représentées durant le Festival comme le soccer, le karaté, le badminton, le tir à l’arc, le tennis de table, le patinage artistique, le hockey cosom, etc.

Rappelons que près de 2000 jeunes âgés de 6 à 12 ans participeront à l’une ou l’autre des nombreuses compétitions qui se tiendront les 25, 26, 27 novembre et les 2, 3 et 4 décembre prochains dans différents lieux de l’arrondissement.  Programmation complète ici. (Source : Arrondissement et rédaction du jdv)

Nouveau CA à l’AGAAC

agaac-2016-011-bL’assemblée annuelle de l’association des gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville a eu lieu le mercredi 9 novembre. Sur la photo, on aperçoit les membres du nouveau CA entourant la présidente sortante, Sylvie Lemieux.  De gauche à droite en commençant par l’arrière : Jacques Rondeau, Élizabeth Forget-Le François, Antoine Bécotte, Chantal Carrier, René Séguin, Patrick Robin, François Morin, Sylvie Lemieux et Michel Hamel. (Photo : Philippe Rachiele)

Les anciens pylônes presque tous retirés

hydro-quebec-enlevement-des-pylones-036Les anciens pylônes métalliques d’Hydro-Québec le long de la voie ferroviaire du CN sont presque tous enlevés en attendant que soit installée la nouvelle ligne à haute tension qui prendra le relais entre les deux postes d’Hydro-Québec (entre la rue Meilleur, et à l’est de Christophe-Colomb). (Photo : Philippe Rachiele)

Bénéfice net de 445 000$ pour la Fondation de Sacré-Coeur

161027_fhsc_galaemilie_web_165La grande famille de Sacré-Cœur était réunie, le jeudi 27 octobre dernier, au Sheraton Laval, pour souligner la 25e édition du Gala des Émilie et les 40 ans d’existence de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Cet événement s’est tenu sous le parrainage de Bio-K+ International et de la Pharmacie Christian et Francis Shefteshy. La soirée animée par la porte-parole de la Fondation, Pénélope McQuade, a permis de dégager un bénéfice net de 445 000 $, une somme  remise à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Grâce à leur engagement, tous les partenaires de la soirée dont Cogeco Média et Énergie Valero, viennent soutenir les projets prioritaires de l’Hôpital, ses spécialités, ultraspécialités, la recherche et l’enseignement.  (Source : Fondation de l’hôpital Sacré-Cœur et rédaction du jdv)

Cœurs à l’appui des proches aidants au CACI

activite_04_nov_2016_035_1Le 4 novembre dernier, le CACI, a eu à cœur le bien-être d’une quarantaine de proches aidants d’aînés, des personnes dont le dévouement est exemplaire et inspirant.

À l’occasion de cette activité organisée pour souligner la semaine des proches aidants, le CACI s’associait aux Québécois afin de leur manifester sa reconnaissance pour le grand cœur de plus d’un million d’entre eux qui consacrent temps et énergie aux soins d’un proche souffrant d’une maladie ou en perte d’autonomie.

Afin d’inviter les proches aidants à souffler un peu le CACI avait  prévu de la musique, des activités, des rencontres, et beaucoup de chaleur et de bonne humeur. (Source : CACI et rédaction du jdv)

Nouveau règlement sur les foyers et poêles à bois qui consiste à :
chauffage-au-bois• Interdire l’utilisation d’appareil à combustible solide durant les avertissements de smog, et ce, dès maintenant.
• Interdire, dès le 1er octobre 2018, l’utilisation d’appareils à combustible solide sauf s’ils font l’objet d’une reconnaissance par l’EPA (Environmental Protection Agency) à l’effet qu’ils n’émettent pas plus de 2,5 g/h*  de particules fines dans l’atmosphère**.
• Autoriser l’utilisation de tous les appareils à combustible solide, qu’ils soient conformes ou non, lors de pannes d’électricité d’une durée de plus de trois heures.
Qu’est-ce qu’un appareil à combustible solide?
À titre d’exemple, les appareils à combustible solide sont des poêles, des fournaises, des chaudières, des foyers encastrés ou préfabriqués qui sont conçus pour brûler les bûches de bois ou toutes autres matières solides comme les bûches écologiques, les granules ou le charbon. Les foyers au gaz et les foyers électriques ne sont pas des appareils à combustible solide. Plus de détails ici.  (Source : Arrondissement)

Conférence sur les hydrocarbures

img_0409Le lundi 3 novembre dernier, plus de 155 personnes ont entendu deux conférenciers engagés sur la nécessité de mettre fin à l’exploitation des hydrocarbures au Québec.

Karel Mayrand, directeur pour le Québec de la Fondation David Suzuki et résidant d’Ahuntsic-Cartierville, et Marc Brullemans, docteur en biophysique et coordonnateur interrégional au Regroupement Vigilance hydrocarbures du Québec (RVHQ), ont présenté les faits et les impacts scientifiques et économiques du développement de l’industrie pétrolière et gazière sur le territoire.

M. Brullemans a notamment relaté l’historique du dossier des gaz de schiste qui a culminé avec l’opposition générale des Québécois, en 2011. En 2016, Québec accorderait un droit d’expropriation aux pétrolières et gazières qui détiennent des licences.

Pour sa part, Karel Mayrand estime que le Québec doit suivre le mouvement mondial et investir dans les énergies renouvelables plutôt que dans les énergies fossiles. La conférence était organisée par Mobilisation environnement Ahuntsic –Cartierville, un regroupement citoyen travaillant à sensibiliser la population aux impacts des projets liés à l’exploitation du pétrole et du gaz ainsi qu’aux alternatives et solutions à l’utilisation des énergies fossiles.  (Source : MEAC et rédaction du jdv)

Pour comprendre son évaluation municipale

Lors de l’assemblée organisée par Montréal pour tous le lundi 7 novembre au Théâtre Rialto, un grand nombre de questions pertinentes ont été abordées clairement par le directeur du Service de l’évaluation foncière. Plusieurs désaccords ont été exprimés sur les exigences de la Loi québécoise de Fiscalité municipale, les méthodes de calcul, le programme d’aide de Québec aux aînés pour atténuer les hausses de taxes foncières, et la gentrification.

Voici un aperçu des informations-clés fournies par Monsieur Côté pour comprendre son évaluation:

    • la référence est la valeur marchande, donc le prix que l’on obtiendrait en cas de vente, en date du 1er juillet 2015; ce prix est obtenu en analysant les transactions similaires entre le début et la fin de 2015.
    • les travaux faits durant la période d’évaluation (du 1/7/2012 au 1/7/2015) sont prises en compte;
    • les transactions considérées sont celles de votre unité de voisinage qui peut comprendre de 200 à 1000 unités.

L’évaluateur municipal corrige s’il y a lieu les informations au dossier, enlève les transactions qui dépassent trop les prix moyens dans l’unité, mais pas les transactions d’achat faites par un étranger; (Source : Montréal pour tous et rédaction du jdv)

Les Montréalaises sont invitées à une simulation de la démocratie municipale

Le maire de Montréal, Denis Coderre, accompagné de Manon Gauthier, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie ainsi que du statut de la femme au comité exécutif de la Ville de Montréal, invitent les Montréalaises à s’inscrire à l’événement Cité Elles Mtl 2017.

Cet événement de formation et de simulation d’une séance du conseil municipal, qui s’adresse aux femmes intéressées par la gouvernance et la politique municipale, est organisé en collaboration avec le Conseil des Montréalaises. Avec l’appui d’une quinzaine d’élu(e)s et d’expertes de la scène municipale, l’événement vise à augmenter la participation active des Montréalaises à la prise de décision et au partage du pouvoir de leur ville.

Durant deux journées et demie à l’hôtel de ville de Montréal en janvier et février 2017, une quarantaine de participantes profiteront de formations et d’exercices pratiques.

Cet exercice de participation citoyenne s’inscrit dans le Plan d’action 2015-2018 de la politique Pour une participation égalitaire des femmes et des hommes à la vie de Montréal.

Pour s’inscrire, remplir dûment et clairement le formulaire d’inscription. Fournir un chèque de 40 $ pour couvrir les frais d’inscription. Le chèque doit être libellé à l’ordre de la Table des groupes de femmes de Montréal. Ces frais d’inscription seront remboursés à la suite de votre présence assidue à toutes les activités de formation. Les frais d’inscription comprennent la formation, les exercices pratiques, le mentorat, le matériel pédagogique et les repas. Les candidatures doivent être envoyées au plus tard le 25 novembre 2016, à 16 h 30 par courriel : diversitesociale@ville.montreal.qc.ca (Source : Ville de Montréal)

Un prix pour l’historien ahuntsicois Paul-André Linteau, membre du jdv

Professeur au Département d’histoire et codirecteur du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal, et membre du journaldesvoisins.com, l’historien Paul-André Linteau a reçu la Médaille de la Société historique de Montréal. Fondée en 1858, la Société historique de Montréal est la plus ancienne société d’histoire au Canada.

Paul André-Linteau (Photo : Nathalie St-Pierre)

Spécialiste de l’histoire canadienne et québécoise pour la période postérieure à la Confédération (1867 à nos jours), Paul-André Linteau s’est orienté vers l’histoire économique et sociale et vers l’histoire urbaine, en particulier celle de Montréal. Il a cherché à expliquer le phénomène de l’urbanisation, les conditions ayant permis le développement de la métropole, l’organisation de l’espace urbain, les caractéristiques sociales et culturelles des populations qui l’habitent et les rapports de pouvoir dont la ville est le théâtre. Cela l’a amené à s’intéresser à l’immigration et à la diversité ethnique, si importantes à Montréal. Cela a aussi débouché sur des comparaisons internationales, notamment avec Barcelone et Bruxelles. (Source : SHAC et UQAM)

Débat à la chefferie de Projet Montréal

Les citoyens et citoyennes d’Ahuntsic-Cartierville sont invités à un débat entre les candidats et la candidate à la chefferie de Projet Montréal qui aura lieu le mardi 15 novembre prochain à 18 h 30 à l’Espace Passerelle. L’évènement est organisé conjointement par les associations locales d’arrondissement de Projet Montréal dans Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et Ahuntsic-Cartierville.

Lors de cette rencontre, Guillaume Lavoie, François Limoges et Valérie Plante auront l’occasion de débattre sur trois thématiques spécifiques : le développement commercial, l’économie collaborative et la gestion des contrats.

Les participantes et les participants sont invités à soumettre leurs questions en lien avec ces sujets ou toute autre thématique locale qui les intéresse.

À l’Espace Passerelle, situé au 8506, rue Saint-Denis, dès 18 h 30. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire préalablement. (Source : Projet Montréal)

Josée Bélanger, championne olympique, présidente d’honneur du Championnat canadien de soccer féminin

FIFA Women's World Cup Canada 2015 23 June 2015 - Vancouver, BC, Canada Canada Soccer by Jay Shaw Josée Bélanger

Le Collège Ahuntsic, qui est l’hôte du Championnat canadien de soccer féminin ces jours-ci, du 9 au 12 novembre, est fier et ravi d’avoir pour présidente d’honneur Josée Bélanger, une championne de soccer.

Le parcours de cette grande athlète est des plus inspirants : elle a remporté avec ses coéquipières une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio, en 2016 ; en 2015, elle a participé à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA et y a compté un but, devenant ainsi la première québécoise à réaliser un tel exploit.

Les billets à 5$ par jour sont vendus au Stade de soccer de Montréal. Il reste aujourd’hui le vendredi 11 novembre :     12h30 – 15h et le samedi 12 novembre :    9h – 11h30 – 14h – 16h30 (Source : Collège Ahuntsic)

Un professeur à Venise

Carlo Mandolini, professeur et coordonnateur du programme Arts, lettres et communication au Collège André-Grasset, a participé, à titre de conférencier, au symposium «The Cinema of Ettore Scola» organisé par l’Université de Wake Forest à Venise en octobre dernier. Il était d’ailleurs le seul conférencier canadien invité à cet événement d’envergure réunissant des experts du cinéma en provenance de nombreux pays tels la France, l’Angleterre et les États-Unis.  (Source : Collège André-Grasset)