Aidons-les à surmonter cette montagne

Les hommes québécois sont réticents à demander de l’aide psychosociale: Plus de 7 fois sur 10, ce sont les idées suicidaires ou l’impact de leurs problèmes sur leurs enfants qui les forceraient à demander de l’aide. La 6e édition de la Semaine québécoise pour la santé et bien-être des hommes met l’emphase sur cet enjeu de société, tout en proposant des pistes de solutions.

Québec, 11 novembre 2019 – Le sondage SOM réalisé à l’automne 2018 à la demande du Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes – RPSBEH et du Pôle d’expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes auprès de 2 000 Québécois majeurs révèle que près du quart (22 %) des hommes interrogés seraient en situation de détresse psychologique probable. Mais ce qui est le plus inquiétant c’est que seulement 29% d’entre eux auraient demandé l’aide de ressources psychosociales au cours de la dernière année.

Le sondage SOM amène un éclairage additionnel et des éléments nouveaux à l’enquête réalisée en 2014, qui visait à déterminer les freins à la demande d’aide. « Les données recueillies nous fournissent des pistes importantes pour améliorer l’accessibilité et la qualité des services offerts aux hommes vulnérables, notamment une connaissance accrue des facteurs facilitant la consultation de spécialistes et une meilleure connaissance de leurs préférences en matière de services, souligner Geneviève Landry, présidente du RPSBEH. Nous comptons mettre l’emphase sur cet enjeu de société et proposer des pistes de solutions et des services issus du milieu communautaire lors de la 6e édition de la Semaine québécoise en santé et bien-être des hommes – SQSBEH, du 11 au 19 novembre prochains. Au total, 32 activités spéciales réparties dans 11 régions du Québec vous feront découvrir des services, des méthodes d’intervention et des outils éprouvés en matière de soutien aux hommes en difficulté. »

La santé et le bien-être des hommes est un enjeu de société majeur qui a une incidence non seulement sur la santé des hommes, mais également sur celle de leurs proches, notamment des femmes et des enfants. La semaine de sensibilisation et le sondage SOM s’inscrivent tous les deux dans les objectifs du Plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes – PAMSBEH dévoilé par le ministre de la Santé et des Services sociaux en août 2017. La liste des activités spéciales qui composent la SQSBEH ainsi que les résultats complets du sondage SOM peuvent être consultés à partir du site du Regroupement au  http://www.rpsbeh.com/19-novembre-sqsbeh.html.

(Source : Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Engagement des 100 premiers jours: Montréal se dote d’un nouveau droit de préemption pour accroître le développement de logements abordables

MONTRÉAL, le 14 février 2022 – La Ville de Montréal est heureuse…

COMMUNIQUÉ: L’APNCPE évite la grève syndicale aux parents

Montréal, jeudi 28 avril 2022 – Bien qu’elle soit amèrement déçue de…

COMMUNIQUÉ – Taxes/Dépenses/Finances de Montréal: notre Bilan et Analyse

 Bilan de l’administration Projet Montréal 2017-2021 Contexte 2021: d’entrée de jeu, saluons…

COMMUNIQUÉ: Les faits saillants du conseil d’arrondissement du 12 septembre 2022

Montréal, le 13 septembre 2022 – Voici les faits saillants du conseil…