Vous vous promenez le long d’un cours d’eau, il fait beau et vous vous arrêtez un peu pour observer quelques canards. Rien d’anormal jusqu’à ce que votre regard s’accroche sur un palmipède insolite. « Mais de quelle espèce est donc ce canard?»

La réponse à cette interrogation pourrait se trouver dans l’une ou l’autre des catégories suivantes.

Les espèces domestiques 

Dans la majorité des élevages commerciaux, des mesures sont prises pour éviter que les volatiles s’égarent dans la nature, mais il peut se produire des échappées accidentelles. Pour ce qui est des canards élevés comme animaux de compagnie, il arrive que, par négligence ou par inadvertance, Coin-Coin prenne la poudre d’escampette. Après tout, ça vole, ces bêtes-là!

Le Canard de Duclair est l’une de ces races domestiques assez populaires tant comme espèce d’élevage que comme élément de volière personnelle. D’origine normande et issu de croisements au cours des siècles, il est de plumage généralement noir avec une tête iridescente verte, et surtout une gorge, ou jabot, d’un blanc éclatant. La couleur du bec varie du noir, au gris, jusqu’au jaune.

Ses ancêtres, comme pour beaucoup de races domestiques, sont des Canards colverts, le canard sauvage le plus répandu sur la planète. Il s’hybride facilement avec les canards sauvages de passage, ce qui donne une variété de coloris. On en a aperçu à plusieurs reprises dans Ahuntsic-Cartierville; celui de l’illustration a été photographié au parc des Bateliers en mars 2015.

Canard de Moscovie ou Canard musqué (Photo: J. Poitras)

Le Canard de Moscovie, ou Canard musqué est une espèce sauvage originaire d’Amérique du Sud. Domestiqué possiblement avant même l’arrivée des Européens, il présente une variété de plumages allant du blanc au noir bleuté. La coloration rouge de la face est une caractéristique d’identification, bien que l’étendue de celle-ci puisse varier fortement.

C’est aussi une race que l’on retrouve dans les collections privées et elle est donc susceptible de se retrouver en nature. J’en ai observé un dans le bassin Bonsecours du Vieux-Port de Montréal il y a quelques années.

Comme dit plus haut, le Canard colvert est à l’origine de plusieurs types de canards domestiques. Il se peut donc que l’on rencontre un canard ayant beaucoup de ressemblance avec le colvert mais qui, morphologiquement, n’en est pas tout à fait un.

Un autre canard faisant l’objet de collections personnelles est le Mandarin. Le mâle est

Canard mandarin (Photo: J. Poitras)

superbement coloré ce qui fait qu’il n’est pas surprenant que certains particuliers en possèdent.

Il est du genre Aix galericulata, tout comme notre Canard branchu, dont il a la silhouette sauf les ailes retroussées. D’ailleurs, la femelle Mandarin est très similaire à la femelle Branchu si ce n’est de la tache blanche périoculaire qui est en forme de larme pour le Canard branchu, mais qui est circulaire se prolongeant en trait incurvé pour le Canard mandarin.

Un mâle a fait sensation à Sainte-Rose (Laval) ce printemps. L’individu que l’on voit sur la photo a été photographié au Jardin botanique de Montréal vers 1992.

Un autre exemple de palmipèdes échappés de collections personnelles, c’est ce couple de Cygnes noirs très élégants avec leur bec rouge qui ont surpris plusieurs observateurs de la région de Drummondville en août 2019. Après quelques jours de liberté, ils ont été récupérés par leurs propriétaires.

Un autre individu a été vu à Dunham en janvier de cette année. Pour un oiseau originaire d’Australie, c’est un peu loin de la maison!

Et puis, il y a ce caneton jaune que j’ai photographié au parc-nature de l’Île-de-la-

Caneton jaune (Photo: J. Poitras)

Visitation en juillet de l’an dernier. Je n’ai jamais su d’où il venait ni ce qu’il en est advenu par la suite.

Les hybrides 

Certaines espèces de nos canards sauvages peuvent s’hybrider, ce qui nous donne des plumages aux coloris variables.

Hybride Canard colvert/Canard noir (Photo: J. Poitras)

Le Canard colvert et le Canard noir sont de proches cousins; il n’est pas rare de voir un croisement de ces deux espèces comme sur la photo ci-jointe, prise au parc des Bateliers en avril 2014. On note le corps entièrement foncé et le bec verdâtre du Canard noir, ainsi qu’un peu de vert sur le cou et la queue retroussée, héritage du Canard colvert.

Des hybrides Colvert/Pilet et Colvert/d’Amérique, entre autres, ont aussi été observés au Québec. Comme mentionné plus haut, des hybridations du Canard colvert avec des canards domestiques sont fort plausibles.

Les touristes 

Certains canards s’éloignent fortement de leur territoire habituel pour se retrouver sur

Carnard arlequin plongeur (Photo: J. Poitras)

le territoire montréalais. Ce fut le cas de ce Canard Arlequin, ou Arlequin plongeur, qui vint nous rendre visite en novembre 2015.

Il faut préciser que ce canard niche et hiverne le long des côtes atlantique et pacifique, assez loin du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. « Ben quoi? Si les Montréalais peuvent faire du tourisme à la mer, pourquoi je ne pourrais pas faire de même à Montréal? »

Il y a eu aussi ce couple de Dendrocygnes à ventre noir qui se sont pointés au parc-nature de la Pointe-aux-Prairies en juillet 2018. C’est un habitué du Golfe du Mexique et du sud de la Floride.

Auraient-ils suivi quelque « snowbird » sur le chemin du retour? Toujours est-il qu’ils furent les vedettes de la saison.

Comme vous le voyez, en ornithologie, on n’est jamais au bout de nos surprises.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
bourgault yves
bourgault yves
3 Mois

Bien agréable et instructif.
Merci !

Rouette Marianne
Rouette Marianne
2 Mois

Je ne connais (malheureusement) rien aux oiseaux mais grâce à la chronique et aux photos de Jean Poitras, à défaut de devenir moi-même ornithologue, je découvre et j’apprends sur les volatiles qui fréquentent mon quartier. Bravo et merci !

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Au 10 rue Mongeau après abattage des arbres (Photo : Courtoisie) Ahuntsic Cartierville Montréal

Abattage d’arbres: plus de clarté dans Ahuntsic-Cartierville

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a décidé une fois pour toutes de clarifier les règlements…

En direct de la Ferme de Rue! Bonheur, soleil, et labeur…

Avec l’arrivée hâtive du beau temps, la saison 2021 s’annonce pleine de…

Un Noël pas comme les autres (un conte de Noël signé Martin P.-M.) – fin

Le conte de Noël du JDV -FIN-

Développement immobilier rue Jean-Bourdon : tractations immobilières (3 de 3)

Après avoir tenté in extremis d’empêcher le lotissement du terrain de la…