Le 9 juillet dernier, Isabelle Tessier, une citoyenne d’Ahuntsic-Cartierville, mentionnait sur un groupe Facebook de résidants de l’arrondissement que depuis deux semaines le camion à ordures ne ramassait pas les poubelles devant chez elle. Elle demandait si d’autres résidants vivaient la même situation. Nombreux ont été ceux qui ont répondu connaître le même problème présentement.

« Ça sent le cadavre partout et que dire des mouches et asticots !! L’enfer! », écrivait Mme Tessier dans sa publication. « Ce n’est pas d’un masque dont on va avoir besoin ce matin, mais d’un pince-nez! », répondait un autre résidant.

Problème dans les dernières semaines

Jérôme Normand, maire suppléant d’Ahuntsic-Cartierville pendant les vacances d’Émilie Thuillier, dit être conscient qu’il y a eu des problèmes de collecte des ordures depuis le début du mois de juillet.

Dans l’arrondissement, il n’y a que la collecte du recyclage qui est faite par les cols bleus. Toutes les autres collectes sont faites par des sous-traitants. C’est l’entrepreneur RCI qui s’occupe de la collecte des ordures.

Le maire suppléant explique que les problèmes des dernières semaines résultent principalement d’ennuis mécaniques. Il y a eu des bris de camions.

Il y a aussi eu des difficultés avec le personnel de l’entreprise.

« La période estivale semble être une période compliquée dans ce milieu. Faire un travail physique dans des conditions qui ne sont pas optimales (canicule) amène les gens à reconsidérer le fait de se présenter au travail », croit le maire suppléant.

Selon une source au fait du dossier, plusieurs employés, autant des ripeurs que des chauffeurs, auraient quittés leur fonction rendant difficile le ramassage des ordures.

Entrepreneur mis à l’amende

M. Normand demande aux citoyens dont les ordures ne sont pas ramassées de les laisser sur la rue. La collecte devrait être complétée le lendemain ou le surlendemain.

Le maire suppléant assure que l’entrepreneur a été mis à l’amende à chaque fois qu’il n’a pas été capable de compléter sa collecte le jour même.

L’équipe des travaux publics suit l’entrepreneur de très près pour s’assurer que la collecte soit bien faite.

« On ne lui laisse pas de marge de manœuvre. Si la collecte de la journée n’est pas complétée, on applique les clauses prévues au contrat qui sont des pénalités et on lui demande de se conformer et de compléter la collecte, ce qu’il a fait », garantit Jérôme Normand.

L’entreprise RCI dit travailler très fort à régulariser la situation. Tout devrait maintenant être rentré en ordre.

Par le passé, l’arrondissement avait déjà dû prendre des mesures pour régler le problème de ramassage des ordures.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

1 commentaire
  1. Il y a eu et aura canicules et en plus il y a la pandémie. Comme citoyen j’accepte les retards dans la cueillette des ordures et autres et ne suis pas d’accord sur les pénalités dans la situation actuelle . Les plaignants devraient regarder leur comportement depuis la pandémie, ils sont égoïstes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

La cohabitation entre le coyote et l’humain s’améliore

La situation des coyotes sur l’île de Montréal s’est grandement améliorée et,…
Malgré la pluie, plusieurs citoyens se sont déplacés au marché public du 28 septembre 2019 rue Basile-Routier (Photo : jdv - Philippe Rachiele)

Un marché public l’été prochain, le samedi, au Parcours Gouin

Vous avez rêvé comme Perrette d’aller au marché? Vous êtes un habitué…

Le Sanctuaire Saint-Jude mis une fois de plus à contribution

Les Services communautaires pour réfugiés et immigrants (SCRI), un organisme du territoire…

Arrestation de deux individus rue Lajeunesse

Deux individus ont été arrêtés samedi 29 août au Motel Métro rue…