MONTRÉAL, le 23 mars 2022 — L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ), voit dans le budget du gouvernement du Québec un manque de considération envers les besoins en logement. Pour la première fois depuis plus de 25 ans, le Québec sera dépourvu de tout programme structurant en habitation communautaire.

L’arrêt du financement de nouvelles unités dans le programme AccèsLogis empêche l’accessibilité aux logements de qualité, abordable et pérenne que sont les logements communautaires et sociaux et ne fera qu’amplifier la crise du logement qui fait rage actuellement partout au Québec.

“Nous sommes bien loin de l’année de l’habitation demandée par le monde municipal et les acteurs en logement communautaire et social! Il va y avoir une vague de déception à travers le Québec, particulièrement pour les municipalités qui demandaient un investissement pour la construction de 10 000 logements en AccèsLogis pour répondre aux besoins actuels. En plus de la pandémie, s’ajoute l’inflation qui augmentera la demande en habitation communautaire et sociale. Se loger est un besoin et surtout un droit fondamental. Le gouvernement du Québec ne prend pas action pour répondre aux besoins criants d’une population à bout de souffle.” exprime Ambroise Henry, président de l’AGRTQ.

Le logement communautaire demeure le grand oublié de ce nouveau budget et de l’ensemble du mandat caquiste. Depuis sa prise de fonctions en 2018, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, n’a annoncé qu’un total de 500 nouvelles unités. Rappelons que le premier engagement de la ministre était de réaliser les quelque 15 000 logements AccèsLogis en suspens dans le programme à son arrivée. Au terme de 4 années de mandat, seulement la moitié sera bâtie.

“De plus, nous comptons aujourd’hui plus de 10 000 unités en élaboration dans notre réseau. Des projets de longue haleine qui se retrouvent sans moyens pour être réalisés! ” ajoute Ambroise Henry.

À quelques mois des élections, les perspectives laissées par la ministre ne sont autres qu’une solide crise du logement à court, moyen et long terme, motivée par un manque d’écoute du milieu, une explosion des coûts des loyers et à la privatisation du secteur de l’habitation.

À propos de l’AGRTQ
L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) représente un réseau d’entreprises d’économie sociale, les Groupes de ressources techniques (GRT), et veille au financement et au développement de l’habitation communautaire partout au Québec afin de répondre aux besoins actuels des ménages à faible et modeste revenu. L’AGRTQ agit comme agent mobilisateur auprès de ses membres et de ses partenaires dans le but de promouvoir l’habitation communautaire.

– 30 –

 

Source: L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ)


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Réaction au Budget fédéral – La Coalition pour la dignité des aînés mi-figue mi-raisin

Québec, le vendredi 8 avril 2022 – Les représentants de la Coalition pour la…

COMMUNIQUÉ: Alliance culturelle

Montréal, le 02/09/2022, Toutes les activités (cours, conférences et matinées musicales) sont…

COMMUNIQUÉ: L’Appui pour les proches aidants investit 61 M$ pour des services aux personnes proches aidantes d’aînés, dont 13 826 320 $ dans la région de Montréal.

 Faits saillants  L’Appui pour les proches aidants octroie 61 millions de dollars…

COMMUNIQUÉ: Une chanson à l’école 2022 avec le Collège Regina Assumpta et les Petits Chanteurs de Laval

Montréal, le 27 septembre 2022. Dans le cadre des Journées de la…