Montréal, le 26 octobre 2021 – La candidate de Projet Montréal à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, a présenté aujourd’hui des objectifs et des moyens d’action ambitieux afin d’augmenter le verdissement et développer l’agriculture urbaine. Elle a aussi souligné quelques éléments du bilan de son administration sur ces thèmes.

“Ahuntsic-Cartierville se distingue par sa canopée et ses espaces verts, mais notre forêt urbaine est vieillissante et est durement touchée par la crise de l’agrile du frêne. Nous avons donc pris les moyens et réussi à inverser la tendance à la perte de canopée. Dans un contexte d’urgence climatique, nous avons aussi réalisé plusieurs initiatives de verdissement dans nos rues et nos espaces publics. Parce que nous croyons que le verdissement va de pair avec le développement d’espaces nourriciers et de l’agriculture urbaine, nous avons de plus soutenu plusieurs projets d’agriculture urbaine et continuerons à le faire”, a affirmé Mme Thuillier.

Verdissement et agriculture urbaine : des avancées majeures depuis 2017

Depuis 2017, les réalisations de l’administration Thuillier sont nombreuses et bien visibles.

  • La capacité de plantation d’arbres des équipes de l’arrondissement a été triplée, passant de 333 arbres par année à plus de 1000 arbres par année.  Les résultats sont clairs : alors que, sous l’administration Coderre entre 2014 et 2017, les rues et les parcs de l’arrondissement ont perdu un peu plus de 500 arbres, l’administration Thuillier a augmenté la forêt urbaine de l’arrondissement de près de 1200 arbres entre 2018 et 2020 (les données finales pour 2021 ne sont pas encore disponibles, mais le bilan sera encore positif de plusieurs centaines d’arbres).

  • Un programme de ruelles vertes et communautaires a été mis en place en 2018 et a permis de réaliser des aménagements dans 11 ruelles.

  • Plus de 130 saillies de trottoirs ont été verdies, aux quatre coins de l’arrondissement.

  • Divers projets de déminéralisation ont été réalisés, notamment sur la  rue Farly et aux intersections Clark/Fleury Ouest et Legendre/Saint-Hubert.

  • Des initiatives de verdissement ont été menées avec des partenaires sur les rues commerciales: installation de grands pots de fleurs et d’arbres en pots sur Lajeunesse, Chabanel, Fleury, Henri-Bourassa et Gouin Ouest.

  • L’arrondissement a innové en modifiant sa réglementation d’urbanisme afin d’autoriser de plein droit l’agriculture urbaine dans un secteur du District Central.

  • L’arrondissement a appuyé plusieurs projets d’agriculture urbaine: la Centrale agricole, la Ferme de rue et les projets Au courant de l’agriculture urbaine et Cultures solidaires.

D’ici 2025 : plus de verdissement, plus d’espaces nourriciers

Pour le prochain mandat, l’équipe Thuillier a un plan de match complet et ambitieux.

  • Continuer à planter plus de 1000 arbres par année et s’assurer que tout arbre public abattu est remplacé par un nouvel arbre en moins d’un an.

  • Implanter une centaine de nouvelles saillies de trottoirs verdies, afin de déminéraliser une partie de l’espace public tout en sécurisant les intersections.

  • Réaliser des projets de déminéralisation d’emprises publiques pour réduire les effets d’îlots de chaleur urbains.

  • Poursuivre et promouvoir le projet d’appropriation citoyenne de saillies et de carrés d’arbres qui a été lancé en 2021.

  • Bonifier le programme de ruelles vertes:

    • Tripler le montant investi en travaux dans chaque nouvelle ruelle verte afin d’augmenter le verdissement.

    • Appuyer les comités de ruelles pour assurer la pérennité des aménagements.

    • Élargir le programme à d’autres espaces publics, notamment en mettant en place un projet-pilote de “rues vertes et durables” qui permettra à des résidentes et résidents de se mobiliser pour mettre en place des mesures de verdissement, d’apaisement de la circulation et de mobilité active et durable sur leur rue.

  • Développer l’agriculture urbaine et la souveraineté alimentaire locale en partenariat avec des organismes et institutions de l’arrondissement, notamment dans le cadre du projet Système alimentaire de Bordeaux-Cartierville : cultiver, cuisiner, composter qui sera basé au Centre culturel et communautaire de Cartierville.

  • Mettre en place des mini-forêts et de petits espaces verts nourriciers dans nos plus grands parcs.

  • Réviser la réglementation d’urbanisme afin de protéger et d’augmenter le verdissement des terrains privés.

(Source: Projet Montréal)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Relocalisation du bureau de Services Québec du nord de Montréal

MONTRÉAL, le 14 juin 2021 /CNW Telbec/ – À compter d’aujourd’hui, le bureau…

Brève – Aucun assouplissement autorisé par la santé publique pour la tenue d’activités socioculturelles en présentiel – Le RIASQ annule Cégeps en spectacle

Québec, le 18 février 2021 ­­– Devant l’absence d’assouplissement des autorités de la santé publique, le…
Laureate -CES Ahuntsic_Gabrielle Hamelin

Brève – Gabrielle Hamelin remporte la finale locale de Cégeps en spectacle du Collège Ahuntsic!

Montréal, le 4 février 2021 – La finale locale 2021 de Cégeps…

Brève – Bâtiments communautaires verts et inclusifs

Le 10 mars 2021 – Montréal-Nord – Le gouvernement canadien propose un…