La Ville de Montréal procédera automatiquement au changement de la conduite d’eau dans la partie privative des maisons des résidants d’Ahuntsic-Cartierville et des autres arrondissements. Une mesure qui devrait toucher près de 1322 immeubles dans Ahuntsic-Cartierville et qui vise à réduire le niveau de plomb dans l’eau que consomment les citoyens. Changement de programme.

Il ne sera bientôt plus possible de repousser les travaux de changement de conduite d’eau  en plomb sur le domaine privé. Si la Ville de Montréal encourageait les citoyens concernées à procéder au changement sur leur propre terrain, dès l’annonce du changement de la conduite sur le domaine public, rien n’imposait au résidant de le faire.

 

conduite d'eau
Source : Ville de Montréal
Aux frais du propriétaire

La Ville-centre prépare un règlement afin de changer cette pratique. Dès 2021, Il sera obligatoire de procéder au changement avant le début des travaux de la Ville. Les propriétaires qui ne le feront pas, verront leur conduite d’eau remplacée par la Ville et ce, aux frais du propriétaire.

Dans l’arrondissement, il y aurait environ 1322 immeubles dont la conduite d’eau doit être remplacée par la Ville-centre d’ici 2030. En 2006, ce nombre était de 3315.

La Ville procédera toutefois à des analyses au cours des trois prochaines années afin de déterminer le nombre exact de conduites d’eau devant encore être changées. Cent mille immeubles seront donc inspectés dans l’ensemble de la métropole. Cela ne veut toutefois pas dire qu’il y aurait beaucoup plus d’immeubles au cours des prochaines années.

«Le nombre avancé de bâtiments ayant toujours potentiellement une entrée de service en plomb sur la portion publique, soit 48000, est une estimation de la Ville. Cette estimation prend en compte les 100 000 immeubles qui n’ont pas encore été dépistés», souligne Marie-Ève Courchesne, chargée de communication à la Ville de Montréal.

Entrée en plomb
Source : Ville de Montréal

Si le règlement est toujours en cours de rédaction, la Ville-centre souligne clairement que des mesures seront prévues pour contraindre les propriétaires à respecter les nouvelles modalités.

Mme Courchesne rappel aussi qu’une bonne collaboration des résidants concernés facilitera le travail de la Ville.

«Cela contribue également accélérer l’exécution des chantiers municipaux», affirme-t-elle.

La Ville à notamment dévoilé une carte afin que les propriétaires puissent savoir si, selon les analyses actuelles, leur immeubles comprend une entrée en plomb. Il faut toutefois faire attention puisque bien que la carte soit très informative, elle n’est pas à jour pour les changements et travaux de 2019. Si la carte indique peut-être qu’il y a du plomb, il est possible que des travaux aient déjà été fait. La Ville assure toutefois que la mise à jour sera faite rapidement.

Comment cela se passe?

Si lors du chantier, les employés de la ville constatent que la conduite n’a pas été changée, elle le fera elle-même, sans demander aux concernés leur avis. Les résidants auront alors 15 ans pour payer les travaux.

Gare toutefois à ceux qui pensent faire des économies en confiant la gestion de leur conduite d’eau à la Ville-centre. Elle stipule très clairement qu’elle fera payer le coût selon le marché en cours. Cette facture peut varier grandement selon l’entrepreneur. Il sera donc préférable de regarder les diverses offres de différents entrepreneurs. Il faut aussi noter qu’un permis est obligatoire pour procéder à ce genre de travaux.

Enfin, même si la conduite d’eau sur le domaine public a déjà été changée, des mesures seront prises afin de forcer les résidants concernés à changer leur conduite privée. Malheureusement, aucun programme ne sera prévu dans ce cas. Les frais engendrés seront donc directement et entièrement sous la responsabilité du propriétaire.

Des projets ambitieux

En se donnant le mandat de changer l’entrée de service d’eau en plomb dans la section privative des quelques 48 000 immeubles de la Ville desservis par une conduite en plomb, la Ville-centre s’est aussi donné un projet ambitieux.

En 2017, journaldesvoisins.com avait couvert ce dossier. La Ville avait alors un retard considérable en terme de changements de conduite. Alors qu’elle prévoyait en changer 69 000 en 20 ans, elle n’en avait changé que 8000 soit seulement 12% en 10 ans. En 2019, soit près de 13 ans après le lancement du projet, seuls un peu plus de 30% des conduites dans le domaine public ont été changées.

La Ville retarde par ailleurs la date butoir de ce projet. En effet, elle annonçait initialement vouloir conclure le dossier en 2026, la nouvelle mesure prévoit la fin des remplacements d’ici 2030.

Plusieurs aspects de ce dossier restent toutefois inconnus pour le moment.

Les propriétaires pourront-ils bénéficier d’une période de grâce? La reconstruction du terrassement sera-t-il inclus dans le programme de la Ville? Ce sont là quelques-unes des questions qui devront être étudiées par la Ville.

«Les modalités concernant les permis et les remises en état des lieux sont traitées dans le cadre du processus de mise à jour réglementaire en cours», termine Mme Courchesne.

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

3 commentaires
  1. La ville mentionne que pour savoir si le tuyau est en plomb, entre autre test, un tuyau en plomb, n’attirera pas un aimant.
    Est-ce a dire que le cuivre attirera un aimant ? Parce que j’ai fais le test avec un aimant et un bout de tuyau en cuivre et le cuivre non plus n’attire pas un aimant
    Où est l’erreur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 8 novembre 2019

Inscriptions au Magasin-Partage de Noël 2019 (sans rendez-vous) Le vendredi 8 novembre…

Le coin des commerçants – Semaine du 24 janvier 2020

Boulevard Henri-Bourassa Un retour attendu! L”œuforie, qui accueillait bon nombre de résidants…
assemblée publique

Avis publics – Semaine du 17 mai 2019

Cette chronique est une courtoisie du journaldesvoisins.com Approbation référendaire – second projet…

Montez dans le train de l’Histoire

Le Train-Balade reprend du service encore une fois cet été. Depuis dimanche…