Les 4, 21 et 30 juin prochain, la clinique de vaccination d’Ahuntsic, située au 800, boulevard Henri-Bourassa Ouest, accueillera des musiciens de la Société pour les arts en milieux de santé (SAMS) pour animer l’aire d’attente post-vaccin et rendre ce moment d’autant plus réjouissant. L’initiative conjointe du ministère de la Santé et des Services sociaux et du ministère de la Culture et des Communications sera aussi déployée à travers tout le Québec.

Ce projet d’animation musicale se tient depuis la mi-mai et se poursuivra jusqu’au 30 juin dans 20 centres de vaccination à travers la province.

De quoi s’agit-il?

Françoise Henri, directrice générale et artistique de la SAMS, a expliqué le projet au journaldesvoisins.com.

Les formations musicales sont composées de deux ou trois musiciens, qui sont en prestation pour une durée de deux heures. Ils vont trois fois dans chaque centre pour un total de 60 animations musicales dans les centres ciblés.

L’heure à laquelle se présentent les musiciens n’est jamais annoncée à l’avance pour ne pas créer de surcharge de personnes à ces moments dans les centres de vaccination. Les spectacles ne sont pas publicisés.

« Si tu arrives au centre de vaccination et que les musiciens sont là, c’est tant mieux pour toi, c’est une belle surprise, tu as droit à un spectacle! », dit la directrice de la SAMS.

Environ 150 musiciens participent au projet.

Les musiciens naviguent entre divers styles musicaux. Il y a notamment du classique, du jazz et de la musique du monde.

Le projet représente un investissement de 46 400 $.

Enfin des spectacles en personne!

La SAMS est habituée à ce genre représentation. Sa mission en temps normal est d’offrir des concerts dans des milieux de santé tels des hôpitaux, des CHSLD, des centres de réadaptation, etc. Elle est très active partout au Québec.

Avec la pandémie, la SAMS a dû présenter ses concerts en virtuel. Françoise Henri explique qu’avec ce projet d’animation musicale dans les centres de vaccination, les musiciens sont très heureux d’enfin pouvoir jouer devant un public en personne. Elle indique que la réaction est bonne du côté du public aussi, qui est content d’entendre de la musique en live en plus de se faire vacciner.

Il est encore trop tôt pour le confirmer, mais la directrice générale et artistique de la SAMS espère que le projet se poursuivra au-delà du 30 juin.

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un Roundup « léger » vendu dans nos quartiers

Toutes les quincailleries de l’arrondissement offrent du Roundup, un herbicide. Toutefois, il…

Patrimoine religieux : quand l’histoire et l’art cohabitent

Le patrimoine religieux du Québec sera à l’honneur durant trois jours. C’est…
Cuisine ton quartier

Faire le plein de culture

Il n’est pas un lieu, un quartier ou un village du Québec…
Dans l'ordre : Richard Pelletier, secrétaire-trésorier, Claudette Marette, conseillère, Sylvie Tremblay, directrice générale du RPCU, Céline Dupras, présidente, Alice Pelletier, conseillère, Éric Renaud, président du comité, et Hélène Beaudin, conseillère.

La Résidence Berthiaume-Du Tremblay récompensée pour sa bienveillance

Le comité des usagers de la résidence pour aînés Berthiaume-Du Tremblay a…