Glissade au parc Ahuntsic le 10 janvier, beaucoup plus clairsemé que le 2 janvier –notre photo à la une. (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Les conditions idéales des dernières fins de semaine ont mené à un certain achalandage dans les parcs Ahuntsic et des Hirondelles. En effet, ces espaces verts comptent tous deux d’imposantes collines que les familles peuvent dévaler en traîneau ou en tapis-luge. Or, le JDV a appris que cette activité est en fait interdite par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Glissade au parc Ahuntsic le 10 janvier (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Plusieurs résidants d’Ahuntsic-Cartierville seront sans doute surpris par cette nouvelle: l’activité de glissade en milieu non-contrôlé serait interdite par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les collines ont été tellement fréquentées dans les dernières semaines que certaines familles ont décidé de les éviter en raison de la proximité entre les gens au sommet.

Au chapitre de la fréquentation, même la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier, a récemment amené ses enfants dévaler la pente du parc Ahuntsic!

Il est vrai que les consignes n’avaient pas été édictées clairement par le Ministère. Toutefois, la réponse du relationniste Robert Maranda est sans équivoque :

« Il n’est pas permis d’aller glisser par exemple avec d’autres personnes que les gens de sa bulle familiale dans un endroit où l’accès n’est pas contrôlé. Dans votre exemple de parc, il ne semble pas que les accès soient contrôlés, c’est donc interdit, le but est d’éviter les rassemblements non contrôlés. »

M. Maranda a précisé ce qu’il entendait par « lieux contrôlés » : il s’agit par exemple de centres de glisse, qui ont l’obligation de faire appliquer les règles sanitaires.

Le JDV est toujours en attente de précisions de la part du cabinet de la mairesse de l’arrondissement. Toutefois, le directeur du cabinet, Jean-François Desgroseilliers, a transmis les informations au cabinet de la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Avec l’entrée en vigueur du nouveau décret en fin de semaine, de nombreux points sont en discussion entre la Ville, la direction de la santé publique de Montréal et les autorités provinciales, a-t-il mentionné. Les règles s’appliquant aux activités extérieures citées dans votre courriel en font partie. Nous vous reviendrons dès que nous aurons reçu ces directives. »

Le foulard n’est pas salvateur

Journaldesvoisins.com a également pu constater que plusieurs familles ne portaient pas de couvre-visage pour aller glisser. Certains portaient le foulard, et d’autres rien du tout. Cependant, Robert Maranda a tenu à rappeler que le couvre-visage est de mise, même à l’extérieur.

« Pour être acceptable, un couvre-visage doit être fait d’un tissu serré et souple comme le coton. Il doit également laisser l’air passer afin de ne pas nuire à la respiration. De plus, il doit être composé d’au moins deux épaisseurs de tissus en plus de couvrir le nez et la bouche. Il doit également être bien ajusté au visage. C’est principalement en raison de ce dernier point que les foulards et faux cols ne peuvent être considérés comme un couvre-visage acceptable. »

La distanciation est un autre enjeu pour les familles qui vont glisser. Des policiers font d’ailleurs régulièrement la tournée des parcs pour s’assurer de rappeler les mesures sanitaires aux gens.

« La police n’a pas le mandat de faire de la répression, a expliqué Émilie Thuillier au JDV la semaine dernière. Ils sont surtout là pour informer les gens, mais ils peuvent intervenir selon leur jugement. »

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Danyelle
Danyelle
1 Année

On doit porter un masque lors de cette activité et il semble même être interdit de glisser car on ne peut pas bien appliquer les règles sanitaires, je suis bien d’accord…. et pendant ce temps-là, je suis prise avec 50% de mes voisiins dans mon immeuble à condo qui ne portent pas de masque dans l’ascenseur ou dans les espaces communs parce que le gouvernement n’a pas voulu l’imposer.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Élections municipales, les districts: les jeux sont faits dans Bordeaux-Cartierville (Texte 2 de 4)

Le JDV vous propose un bref tour d’horizon des forces en présence…
Présence policière

Armes à feu : Ahuntsic-Cartierville a-t-il perdu sa quiétude?

(Texte 1 de 2) Des coups de feu et des victimes de…

La fête nationale du Vietnam, une journée peu célébrée ici

Dans le but de célébrer la diversité présente dans l’arrondissement, le journaldesvoisins.com…

Élections municipales, les districts : les jeux sont faits dans Saint-Sulpice (Texte 4 de 4)

En vue des élections municipales de novembre, le JDV vous propose un…