École Ste-Odile (Source: Google Maps)

Taux de positivité en hausse, nombre de cas en croissance, multiplication des éclosions : Ahuntsic-Cartierville est frappé de plein fouet par la quatrième vague de la COVID-19.

Selon l’état de situation hebdomadaire publié par la Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Montréal, Ahuntsic-Cartierville est l’arrondissement qui a enregistré le plus de nouveaux cas dans les deux dernières semaines avec 323 cas rapportés.

L’arrondissement, qui a également enregistré la plus forte hausse des nouveaux cas par rapport aux deux semaines précédentes, est le seul territoire où l’on a recensé plus de 300 cas entre le 7 et le 20 septembre.

Il s’agit également du seul arrondissement où plus de 150 cas ont été rapportés depuis une semaine, dont la majorité est toujours concentrée dans le secteur de Bordeaux-Cartierville.

Bordeaux-Cartierville toujours plus chaud que la moyenne

Avec 168 nouveaux cas depuis deux semaines, dont 83 dans la dernière semaine, Bordeaux-Cartierville est le secteur qui a connu la plus forte hausse à Montréal, rapporte la DRSP. Le taux d’incidence hebdomadaire s’y établit à 210,39 cas par 100 000 habitants, soit pratiquement le double du taux pour l’ensemble de l’arrondissement qui affiche 119,93 cas/100 000.

Ahuntsic-Cartierville connaît depuis la fin de l’été une hausse constante du taux de positivité. De moins de 3,8 % en date du 30 août, le taux de positivité sur 28 jours est passé à 5,3 % cette semaine, c’est-à-dire que plus d’une personne sur 20 obtient un résultat positif à un test de dépistage.

L’augmentation du taux de positivité pour l’ensemble de Montréal suit une pente plus douce, celui-ci étant passé de 3,1 % fin août à 4,3 % en date du 20 septembre.

Hospitalisations stables, éclosions en hausse

Le nombre d’hospitalisations demeure relativement stable, avec 13 personnes admises dans les hôpitaux du CIUSSS du Nord, dont cinq aux soins intensifs, en date du 21 septembre.

Pour la première fois depuis le début de l’été, trois nouveaux décès se sont cependant ajoutés au bilan, portant le total des décès attribués à la COVID-19 dans l’arrondissement à 483 depuis le début de la pandémie.

Le nombre de cas liés à des éclosions est pour sa part en forte augmentation sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal. La DRSP y rapportait plus d’une trentaine d’éclosions actives et quelque 239 cas en date du 20 août, soit trois fois plus qu’à la mi-août.

La cartographie des éclosions actives montre que plusieurs de ces éclosions ont cours dans Ahuntsic-Cartierville, dont une éclosion en milieu de soins et une éclosion en milieu scolaire dans Bordeaux-Cartierville .

Confinement au Manoir Gouin et fermeture temporaire de l’école Sainte-Odile

Une importante éclosion s’était en effet déclarée la semaine dernière au Manoir Gouin. Elle a continué à prendre de l’ampleur ces derniers jours, au point où 35 résidents sont désormais positif à la COVID-19. L’ensemble des résidents ont été confinés et six ont été transférés à l’hôpital, selon des informations rapportés par CBC mercredi soir.

[Mise à jour à 13h15 – Selon l’état de situation du ministère de la Santé et des Services sociaux en date du 22 septembre, deux décès seraient liés à l’éclosion au Manoir Gouin. Un décès serait également survenu en lien avec une éclosion au CHSLD Laurendeau. Une importante éclosion est également en cours au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci avec 13 cas actifs, dont au moins un nouveau cas déclarée dans les 24 heures précédentes. Le CHSLD Cartierville est lui aussi aux prises avec une éclosion qui compte quatre cas actifs chez les résidents.]

L’école Sainte-Odile pour sa part été fermée temporairement après que plusieurs élèves y aient été diagnostiqués positif à la COVID-19 depuis dix jours. La fermeture annoncée le 20 septembre devrait prendre fin en début de semaine prochaine, selon une lettre à l’attention des parents de cette école de Cartierville, rendue publique mardi par COVID Écoles Québec.

« L’école Sainte-Odile sera fermée vendredi. La DRSP poursuit son analyse. La direction de l’école communiquera avec les parents afin de les informer de la suite des mesures », indique le porte-parole du Centre de services scolaire de Montréal, Alain Perron.

Le CSSSDM n’a pas fourni de détails sur le nombre de cas liés à l’éclosion à l’école Sainte-Odile. Les données de la collecte nationale réalisée par le ministère de l’Éducation indiquent que l’école s’est ajoutée à la liste des écoles touchées par la COVID-19 le 13 septembre et qu’au moins un nouveau cas y avait été rapporté en date du 21 septembre.

En date du 21 septembre également, on rapporte un total de 20 élèves et un membre du personnel infectés dans les écoles du CSSDM dans l’arrondissement.

Un nombre croissant d’écoles d’Ahuntsic-Cartierville sont touchées par la COVID-19. Selon la collecte nationale, on rapporte désormais des cas dans pas moins de 20 écoles de l’arrondissement, dont huit se sont ajoutées à la liste ou ont déclaré de nouveaux cas en date du 21 septembre. Cela signifie qu’une école sur deux dans l’arrondissement compte au moins un cas actif.

De ce nombre, on compte plusieurs écoles qui ont déclaré de nouveaux cas à plusieurs reprises, parfois plusieurs jours d’affilée, depuis la rentrée scolaire. Si certaines écoles secondaires sont touchées, les écoles primaires comptent pour la grande majorité des milieux où des cas sont rapportés.

Enfin des tests rapides dans les écoles; bientôt la vaccination des jeunes du préscolaire-primaire

Si les jeunes de moins de 12 ans ne sont pas encore admissibles à la vaccination, les résultats préliminaires des études cliniques de Pfizer montrent que le vaccin serait efficace et sécuritaire pour les 5 à 11 ans, ce qui ouvrirait la porte à une éventuelle vaccination des enfants du préscolaire et du primaire.

D’ici là, un certain retard demeure à rattraper dans la vaccination des jeunes de 12 et plus à Ahuntsic-Cartierville.

Selon les dernières données publiées par la DRSP en date du 20 septembre, l’objectif de 75 % de couverture vaccinale à deux doses est maintenant atteint ou dépassé chez les 30 ans et plus. Les 18-29 ans approchent de l’objectif avec 72,3 % de personnes de ce groupe d’âge qui sont adéquatement vaccinés. Chez les 12-17 ans, moins de 75 % ont eu leur première dose et seulement 62,4 % sont adéquatement vaccinés.

En début de semaine, le CSSDM a par ailleurs annoncé les déploiement de tests rapides dans les écoles primaires.

« Nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée prochaine de tests de dépistage rapides à la COVID-19 dans l’ensemble de nos écoles primaires. Ces tests permettront de détecter rapidement les élèves qui présentent des symptômes de la COVID-19 au cours de la journée, ce qui limiterait fortement les éclosions dans nos écoles, et donc le nombre de classes fermées », faisait savoir la directrice générale intérimaire du CSSDM, Francyne Fleury, dans une infolettre spéciale envoyée le 20 septembre.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Annie Giguère
Annie Giguère
2 Mois

Est-ce qu’il y aura d’autres études que le fabricant du vaccin pour vérifier de la sécurité chez les moins de 12 ans? Une révision par les pairs sera-t-elle faite?
Merci de nous garder informéEs!

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Engagées pour les droits de TOUTES les femmes d’Ahuntsic-Cartierville, et d’ailleurs

Le 8 mars a lieu la Journée internationale des droits des femmes.…

COVID : progression des cas, des éclosions, et des hospitalisations durant les Fêtes

Le plus récent état de situation de la Direction régionale de la…

Un premier cas de variant détecté dans une école d’Ahuntsic-Cartierville

L’école Saint-Isaac-Jogues s’est ajoutée lundi à la liste des écoles avec un…
CLINIQUE_PALAISCONGRES_01022021

Photo-reportage: Ouverture de la clinique de vaccination contre la Covid-19 au Palais des Congrès

Pour le bénéfice de ses lecteurs et lectrices, Journaldesvoisins.com a pu, au…