Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Inaccessibles ? Oubliés, en tout cas...

Pas de déneigement près de certains édifices de l’arrondissement

Publié le 22/02/2018
par Christiane Dupont

Mercredi 21 février: stationnement de la bibliothèque Ahuntsic, côté Berri, avec voitures et piétons qui tentent de se frayer un chemin sur la glace, et sous la pluie battante. Périlleux. (Photo: jdv P. Rachiele)

Outre les écoles pour lesquelles le déneigement a dû nécessiter des ajustements ces dernière semaines  (la machinerie lourde passait pour déblayer et charger la neige à l’heure de sortie ou d’entrée des écoliers autour de certaines écoles, notamment de la Visitation et Fernand-Séguin), le déneigement suscite d’autres critiques de la part des citoyens. Certains édifices publics appartenant à l’arrondissement, notamment le nouveau chalet d’accueil du parcours Gouin, et la bibliothèque Ahuntsic, sont difficilement accessibles pour qui veut s’y rendre, à pied pour le premier, à pied et en voiture pour le deuxième.

On comprend que les services de déneigement (Travaux publics) ont été extrêmement sollicités depuis le début de l’hiver. Mais les contribuables-citoyens comprennent difficilement que certains endroits –dont des lieux publics de l’arrondissement– soient mal ou pas déneigés du tout, surtout quand ils doivent acquitter leur compte de taxes, 1er mars oblige.
En deux ou trois jours de déblaiement, qui se sont étirés sur une semaine ou même deux, certains édifices publics de l’arrondissement dans Ahuntsic n’avaient pas reçu la visite des déneigeurs pour dégager deux endroits, dont l’un très fréquenté par le public en tout temps.

Le trottoir de l’avenue du Park Stanley est inaccessible au coin de la rue Basile Routhier, bloqué par un monticule de neige d’environ cinq pieds de hauteur. Le chalet d’accueil du parcours Gouin est situé à gauche; on ne le voit pas sur la photo. (Photo: jdv P. Rachiele)

 Chalet d’accueil /rue piétonne: peu accueillants

«Sur Basile-Routhier, nous écrit un lecteur, une grande partie du trottoir Est était abandonné sous la neige. Il faut marcher dans la rue pour accéder à la porte d’entrée du pavillon.»
Concernant le parcours piétonnier,deux lecteurs ajoutent:
«Depuis quelques semaines le trottoir de l’avenue du Park Stanley est inaccessible au coin de la rue Basile-Routhier par un monticule de neige d’environ 5 pieds de hauteur. Dépenser des milliers de dollars pour faire un parcours piétonnier qui n’est pas accessible l’hiver. Bravo.»

Trottoir inaccessible sur Basile-Routhier (Est), avant le chalet d’accueil du parcours Gouin jusqu’à Park Stanley, mercredi 21 février. (Photo: jdv P. Rachiele)

«Vers 9h50 ce matin (lundi), écrit un autre citoyen, je suis allé faire ma boucle, rue St-Charles, rue Parc Stanley, rue Basile-Routhier, Gouin, St-Hubert…etc. Le trottoir Est de Basile-Routhier (NDLR: celui qui mène au chalet d’accueil du parcours Gouin) est toujours enseveli à partir du poste de charge pour voiture électrique, et jusqu’à la rivière. Et dégradation de la situation, d’imposantes congères bloquent complètement la géométrie de Park Stanley entre Durham et Basile-Routhier. Va toujours pour la voie carrossable qui demeure tout de même là en principe (accès services de secours) sous la neige, mais le trottoir Sud de Parc Stanley a été abandonné à son sort hivernal, depuis Durham jusqu’à Basile-Routhier. Allô, le préjugé favorable aux piétons !»

Rien pour favoriser la lecture…

Par ailleurs, la semaine dernière, vendredi 9 février, la signataire de ces lignes s’est rendue à la bibliothèque Ahuntsic, en voiture, le lendemain de la xième bordée de neige…

Quid du stationnement?  Le stationnement de l’édifice n’était pas du tout déneigé et chacun cherchait à garer son véhicule au mieux, un peu n’importe comment. Des places s’étaient formées par la force des choses, tandis que le milieu du stationnement (là où l’on circule) avait au moins cinq pouces de neige entre les espaces pour les roues. Le dessous de notre petit véhicule  a accroché le fond de neige en essayant de sortir du stationnement! La frousse…

Lundi, cette semaine, 19 février, au même endroit, le stationnement qui n’avait pas ou peu été déneigé la semaine dernière était glacé. On garait les voitures à travers les ornières formées de glace.

Le petit trottoir sur le côté nord de l’édifice Albert-Dumouchel, là où l’on trouve la bibliothèque, le Café de Da, et la Maison de la culture, n’était pas déneigé non plus, les piétons devant se rabattre sur la glace devant les voitures pour marcher. Et comme trottoir il n’y a pas, à cause de la neige, les automobilistes en profitent pour se garer quasiment dans la bibliothèque… (Photo: jdv P. Rachiele)

Le petit trottoir sur le côté nord de l’édifice n’était pas déneigé non plus, les piétons devant se rabattre sur la glace devant les voitures pour marcher et se rendre du stationnement à la bibliothèque.

Finalement, le grand trottoir devant la bibliothèque, côté ouest, était glacé et le gravier semblait avoir été mis au compte-gouttes.

Ce n’est pas la première fois que les alentours de la bibliothèque sont mal déneigés; l’année dernière aussi, nous avions constaté à deux reprises la même situation, en plus des marches de l’établissement lui-même qui à quelques reprises n’avaient pas été dégagées.

Journaldesvoisins.com a demandé à l’arrondissement si ces espaces avaient été oubliés, ou les raisons pour lesquelles ils avaient été négligés.

(Mise à jour, samedi 24-2, 13 h 05)

Dans un courriel reçu en fin de journée vendredi, la porte-parole de l’arrondissement mentionne :

«Je peux vous confirmer que pour les deux endroits (stationnement de la bibliothèque Ahuntsic et le pavillon d’accueil), des interventions de nos équipes ont eu lieu cette semaine afin de rétablir la situation.»

Outre le stationnement de la bibliothèque Ahuntsic qui est censé avoir été dégagé, l’amoncellement de neige au bout de la rue piétonne Park Stanley a été enlevé et cette dernière déneigée, tel qu’en fait foi cette photo que nous a fait parvenir un résidant.

Chemin déneigé rue piétonne Park Stanley, au bout de Basile-Routhier (Photo: courtoisie d’un citoyen)

«Il s’agit bêtement d’une erreur humaine. Jusqu’à tout récemment, tout était conforme à cet endroit en terme de déneigement (NDLR: Park Stanley). Le problème est survenu quand un opérateur affecté à cet endroit à décidé de procéder autrement. La situation ayant été portée à notre attention, des mesures ont été prises pour rectifier le tout», a souligné Michèle Blais, porte-parole de l’arrondissement.

Par ailleurs, concernant le trottoir côté Est de la rue Basile-Routhier qui se rend au chalet d’accueil du parcours Gouin, voici ce que Mme Blais nous a transmis comme informations:

«Ce problème est issu du fait qu’il (NDLR: le trottoir côté Est de Basile-Routhier) n’a pas été balisé correctement cet automne pour tenir compte du trottoir en forme de « S », situé près des bornes de recharges électriques (photo plus bas) S’ajoute à cette première spécificité, comme on peut le constater sur les photos ci-jointes, la présence des colonnes qui soutiennent la corniche du pavillon. Ces colonnes séparent le trottoir de 3 mètres en deux. Conséquemment, la machinerie utilisée ne dispose pas de l’espace suffisant pour déneiger. Le problème a été constaté et des solutions seront apportées pour l’hiver prochain. »

Rue Basile-Routhier et trottoir, côté Est. À l’arrière-plan, chalet d’accueil du parcours Gouin, (Photo: crédit arrondissement)