L’avenue Christophe-Colomb, entre Louvain et Crémazie, en travaux. (Photo: jdv Samuel Lapierre)

Alors que l’arrondissement compte de nombreux chantiers sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville, la circulation sur le territoire est beaucoup plus compliquée. Une résidante aimerait, quant à elle, un peu de repos puisque les travaux qui se déroulent derrière son logis ne prennent pas de pause, même la nuit. Surtout la nuit, en fait… 

Comme beaucoup de résidants d’Ahuntsic-Cartierville, dans ses déplacements notamment, Hélène Pouliot jongle depuis quelques jours avec de nombreux chantiers qui «poussent» un peu partout sur le territoire. Si les travaux de ces chantiers sont essentiels pour assurer la qualité des rues, leur organisation en étonne parfois plus d’un.

Ainsi, Hélène Pouliot a eu toute une surprise en constatant récemment que la réfection de l’avenue Christophe-Colomb, entre la rue Louvain et le boulevard Crémazie, qui se poursuit toujours derrière sa maison, n’arrêtait pas une fois la nuit tombée.

La riveraine décide alors de contacter le 311 [Info-travaux] pour faire part de ce problème. Le premier intervenant lui confirme alors que l’entrepreneur n’est pas autorisé à travailler de nuit.

Par ailleurs, Mme Pouliot sait bien qu’un règlement sur le bruit limite les heures de chantier à moins qu’il ne s’agisse d’une opération urgente.

Toutefois, Hélène Pouliot apprend, à la suite d’un appel au service de police de la Ville de Montréal (SPVM), que le propriétaire de Construction Bau-Val –une entreprise affiliée au Groupe Bau Val– a obtenu les permis nécessaires pour poursuivre ses travaux de nuit.

Pour la résidante, cette situation est plus que problématique, puisqu’elle se dit incapable de trouver le repos, un avis que plusieurs partageaient sous sa publication facebook dans la page «Bazar d’Ahuntsic».

Changement d’horaire

Ce qui étonne encore plus Hélène Pouliot, c’est le fait, assure-t-elle, qu’aucun résidant du secteur n’a été informé de cette particularité des travaux. Si un avis est disponible en ligne, aucun n’a été envoyé aux résidants du secteur.

La réfection de l’avenue Christophe-Colomb est planifiée depuis longtemps. Toutefois, sur le site d’Info-travaux, les premières informations indiquaient clairement que les horaires de travail seraient de 9 h 30 à 16 h, du lundi au vendredi. Ce sont d’ailleurs les informations reçues par les riverains de l’avenue Chistophe-Colomb avant le début des travaux.

Depuis l’appel de Mme Pouliot au SPVM, les horaires ont fait l’objet d’un changement en ligne sur le site. Ce que l’on peut lire maintenant, c’est que les travaux se dérouleront du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h, les samedis et dimanches de 8 h à 19 h, et du dimanche au vendredi de 21 h à 5 h.

Le chantier devait initialement commencer le 27 mai, mais le nouvel horaire a retardés les travaux jusqu’au début de juin. Cependant, la date de fin des travaux est restée inchangée. Ainsi, le nouvel horaire devrait permettre de terminer le tout en 20 jours, et non en 30 jours comme prévu initialement.

Pourquoi ne pas effectuer ses travaux en plein jour? En effet, étrangement, alors que les travaux sont autorisés de nuit, de fin de semaine, et de jour, le chantier est curieusement peu actif durant la journée en semaine. Certains craignent maintenant que cela devienne une pratique courante en milieu résidentiel alors même que cela doit initialement être une mesure d’exception.

Des avis partagés

Comme plusieurs, Hélène Pouliot aimerait que l’organisation du chantier soit revue. Elle a contacté son conseiller de ville, Hadrien Parizeau. Elle a appris que la décision de faire les travaux en partie de nuit relève de la Ville-Centre.

Journaldesvoisins.com a notamment appris qu’il y a quelques jours, une lettre a été transmise à plusieurs résidants du secteur afin de leur demander de contacter Hadrien Parizeau si la situation leur apparaissait problématique. Votre média n’a toutefois pas pu mettre la main sur cette lettre, ni sur la provenance de celle-ci.

Un représentant du jdv est allé rencontrer quatre résidants de l’avenue Chistophe-Colomb pour leur demander leur avis sur la situation. Force est de constater que tous ne voient pas le problème du même angle et que les avis sont partagés quant aux travaux et leur impact sur les riverains.

À l’instar de Mme Pouliot, une résidante a notamment indiqué que certains jours, le chantier commence dans la nuit dont au moins une fois à une heure du matin et s’est prolongé jusqu’à deux heures du matin. À plusieurs reprises, le chantier s’est terminé à 23 h 30 ou  minuit et demi. Elle soulignait aussi avoir souffert d’un manque de sommeil depuis que les travaux ont commencé.

Un jeune du quartier soutenait aussi cette affirmation alors qu’il était en ce moment même en période d’examens de fin d’année.

D’autres riverains ont toutefois indiqué ne pas avoir été embêtés outre mesure par le bruit. Reconnaissant qu’il y avait des travaux de nuit, une citoyenne a souligné ne les entendre que dans de rares occasions.

La dernière résidante interrogée par le jdv reconnait que le chantier de nuit pouvait être dérangeant. Toutefois, elle voyait d’un très bon œil l’organisation du chantier, notamment le peu d’impact pour la mobilité. En effet,  lors du chantier du boulevard Henri-Bourassa, la circulation était grandement perturbée, ce n’est pas le cas ici, dit-elle,  puisque la circulation restait fluide et que la ligne de bus est maintenue. Selon cette citoyenne, la situation actuelle est un moindre mal pour atteindre les objectifs de réfection de la chaussée.

Aucun des résidants rencontrés n’avait reçu de lettre indiquant les changements d’horaires.

Journaldesvoisns.com a contacté la Ville-centre, responsable de ce dossier, ainsi que Construction Bau-Val afin de clarifier la situation. Au moment de mettre en ligne cet article, aucune information supplémentaire n’avait été obtenue. À suivre.

 

Total
12
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une première rue partagée à venir dans Ahuntsic-Cartierville

Une première rue partagée sera créée dans Ahuntsic-Cartierville sur le boulevard Gouin,…

Les Brèves – Semaine du 20 septembre 2019

Un marché public d’automne à Ahuntsic-Cartierville!   Le 28 septembre prochain, de…

Le coin communautaire – Semaine du 20 septembre 2019

Soirée musicale pour la paix   Spectacle de différents groupes de musique…

Un permis de 50$ sera requis pour déposer sa neige sur le domaine public

Après les embûches suscitées par le déneigement privé sur le domaine public,…