Le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation est normalement réputé pour sa tranquillité. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Malgré les plaintes de plusieurs citoyens, les feux d’artifice se font toujours entendre dans plusieurs parcs d’Ahuntsic-Cartierville à des heures très tardives. 

Des bruits de pétards et de feux d’artifice ont dérangé beaucoup de citoyens habitant près du Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, le bruit se rendant jusque dans l’ouest du quartier Ahuntsic. Le tout a commencé vers la Fête nationale du Québec et cela s’est poursuivi quelques jours après la Fête du Canada. 

« Je pense qu’on peut dire qu’il y a eu des feux d’artifice pratiquement quotidiennement durant cette période. Ça représente donc beaucoup de soirées où les résidants ont été importunés », se désole le conseiller du district Sault-au-Récollet, Jérôme Normand. 

Le Poste de quartier 27 a rapidement été informé de la situation par la directrice d’arrondissement. La police a établi une surveillance accrue sur le site. Cependant, il s’est avéré très difficile d’attraper ceux qui déclenchent les feux d’artifice. 

« La problématique que nous avons, c’est que c’est un grand parc. Souvent, nous recevons un appel et nous nous rendons sur place, mais c’est déjà terminé », explique la commandante du Poste de quartier 27, Anouk St-Onge. 

Bruyants et malpropres

D’après Jérôme Normand, la nuisance n’est pas uniquement sonore. Beaucoup de déchets sont laissés derrière lors du passage des fêtards. Le manque de propreté au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation a d’ailleurs été soulignée par plusieurs citoyens dans les dernières semaines. 

Bien que la situation semble davantage contrôlée depuis la première semaine de juillet, des bruits de pétards pouvaient encore être entendus lors de certaines soirées plus récemment. Du côté du Poste de quartier 27, on ne ménage pas les efforts pour attraper les coupables. 

« Nous avons des policiers qui sont dans les différents parcs, dont le parc de la Visitation, quotidiennement, explique Mme St-Onge. Nous avons des patrouilleurs à vélo et des cadets. C’est vraiment une attention spéciale; on est au courant, on y travaille et on aimerait bien arriver sur le fait! »

Une réglementation?

Le lancement de feux d’artifice dans les parcs est illégal à Montréal. Plusieurs arrondissements sont toutefois aux prises avec ce problème, et la ville-centre est en train de réfléchir au sujet l’encadrement de la vente de feux d’artifice sur l’île de Montréal. Présentement, selon M. Normand, « des permis peuvent être obtenus pour certains événements, mais tout doit être fait dans un cadre professionnel. » 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

2 commentaires
  1. Votre photo n’a aucun rapport avec le sujet. Si vous avez besoin d’images pertinentes, faites en la demande, et votre reportage aura plus d’impact.

    1. Bonjour M. Robert, si vous disposez d’images montrant les personnes qui utilisent les feux d’artifice, c’est avec plaisir que nous les ajouterons à l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

«Il faut livrer bataille avant d’être abattu!»: collecte de fonds pour les Pollués

Le groupe de citoyens Les Pollués de Montréal-Trudeau qui milite depuis 2012…

Avis publics – Semaine du 19 juin 2020

Événements publics, marchés de cartier saisonniers, circuit de marché mobile, piétonnisation de…

Retour des aidants naturels : Plus de dépistage, mais la FIQ plaide pour des tests aux coins des rues, s’il le faut

Quelques milliers de tests supplémentaires de dépistage de la COVID-19 se feront…

Le 132 tentera de se relever cet automne

Au début du mois de juin, un incendie s’est déclenché au 132…