Élèves de Sophie-Barat passant dans le parc Frédéric-Back en revenant de St. Dorothy (Photo : JDV – Philippe Rachiele)

Le déménagement des élèves de secondaire 1 et 2 de l’école Sophie-Barat a fait grand bruit récemment et la situation est toujours en développement. Cette semaine, deux élèves ont testé positif à la COVID-19, un à St. Dorothy et un à l’Annexe. Du côté du transport pour une partie des élèves délocalisés à St. Dorothy , cependant, l’école a annoncé l’arrivée de deux autobus nolisés. 

La saga du déménagement d’élèves à l’école St. Dorothy se poursuit cette semaine. Selon certains parents de Sophie-Barat, des enfants se voient contraints de manger dans les escaliers ou sur le terrain de l’école, faute d’espace dans la cafétéria du bâtiment de Saint-Michel. Cependant, Alain Perron, du CSSDM, réfute ces allégations : 

« Des tables de cafétéria ont été ajoutées à St. Dorothy de même que des tables à pique-nique pour la cour de l’école, soutient-il. […] Les trois pavillons ont l’espace nécessaire pour dîner à l’intérieur. »

Maintenir la distanciation représente tout de même un défi de taille dans une école primaire, bien que des tables aient été ajoutées. 

Un premier cas de COVID-19 dans deux bâtiments différents

L’espace est primordial à St. Dorothy présentement, car un élève du foyer 202 a été déclaré positif à la COVID-19 en début de semaine. Par la suite, l’après-midi du jeudi 10 septembre, un autre cas a été déclaré, mais cette fois à l’Annexe, angle St-Hubert et Gouin. 

Un test préventif a été recommandé pour tous les élèves des classes concernées, mais tant que les jeunes n’ont pas de symptômes, les membres de leur famille peuvent continuer à aller au travail ou à l’école. 

« Pour limiter la transmission, la Direction régionale de santé publique a demandé à tous ceux qui ont été en contact étroit avec la personne touchée de demeurer en auto-isolement à la maison, explique Alain Perron. Nous invitons les parents à demeurer vigilants concernant leur état de santé et celui de l’enfant. » 

Les élèves qui doivent rater des jours d’école pour s’auto-isoler ne pourront pas bénéficier de cours en ligne pour rattraper le temps perdu. Cependant, selon le CSSDM, « les élèves retirés de leur milieu scolaire garderont contact avec leur classe d’appartenance et recevront des services pédagogiques ainsi que des travaux des mêmes enseignants et professionnels que s’ils étaient à l’école. »

Le trajet vers St. Dorothy sera plus court… pour certains

Le transport des élèves du secteur régulier de première et deuxième secondaire jusqu’à l’école St. Dorothy était l’une des revendications principales des parents de Sophie-Barat. La pression qu’ils ont mise sur la direction semble avoir porté fruit, puisque l’école a annoncé la mise en service de deux navettes en collaboration avec la STM. 

Plus d’une centaine d’élèves du premier cycle pourront bénéficier du transport en autobus, matin et soir, à partir de l’Annexe située au 750, boulevard Gouin Est. Or, seulement les élèves résidant dans le secteur ouest d’Ahuntsic (H3L, H4N et H4J) pourront prendre la navette. 

L’école a justifié la décision de sélectionner uniquement les élèves du secteur ouest ainsi :

« Pour le moment, le nombre d’autobus mis à notre disposition par la STM ne permet pas d’offrir plus de places de transport. »

Plusieurs parents ont fait valoir leur mécontement dans le groupe Facebook Sophie-Barat, dans mon quartier, mentionnant que certains codes postaux avaient été oubliés et que le problème n’est toujours pas réglé. 

Il s’agit tout de même d’une amélioration pour plusieurs familles, puisque lors de la rencontre de parents du 17 août dernier, Benoît Thomas du CSSDM avait indiqué que la STM n’offrait pas de service de navette nolisée. La société de transport continuera également d’offrir davantage d’autobus sur les lignes 41, 48 et 467.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Points de presse du 13 mai – 39 931 cas confirmés – Golf et tennis bientôt autorisés

Les points de presse des premiers ministres du Canada et du Québec…

Six CHSLD en situation critique au Québec, dont N.-Dame-de-la-Merci; mais Laurendeau aussi à surveiller

Situé dans le nord de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci se retrouve…

L’achat local mis en valeur durant la COVID-19

Alors que la pandémie frappe le monde, il est plus que jamais…

Pratiques funéraires adaptées à la crise

On l’entend à chaque point de presse du premier ministre Legault, le…