Extrait de la vidéo préparée par les parents qui s’opposent à la délocalisation de leur enfant de Sophie-Barat à St. Dorothy, avec la participation de plusieurs jeunes de l’établissement.

Les parents des jeunes de 1ère et 2e secondaire de l’école Sophie-Barat n’ont pas mis de temps à s’organiser de façon assez spectaculaire pour s’opposer à la délocalisation des 20 classes du régulier de l’école Sophie-Barat à l’école St. Dorothy, sur le boulevard St-Michel. Portrait d’une mobilisation avec vidéo et pétition à la clé. (Voir notre mise à jour à la fin)

Plusieurs jeunes d’Ahuntsic doivent commencer l’école dès jeudi 27 août, journée d’accueil. Sauf que dans les faits, plusieurs de ceux et celles qui allaient se présenter à l’école Sophie-Barat, sur le boulevard Gouin, ne pourront pas le faire, à moins de changements de dernière minute, à la suite d’importantes pressions de leurs parents.

En effet, les parents des jeunes qui seront en 1ère et 2e secondaire du secteur régulier ont été prévenus par un courriel de la direction, le 13 août, que l’école ne pourrait pas accueillir leurs enfants étant donné que la structure du pavillon principal de l’établissement avait été jugée dangereuse par des experts consultés au cours de l’été.

Pour cette raison, la direction de l’école a également informé les parents que leurs enfants du secteur régulier –qui étaient censés étudier cette année à l’annexe du pavillon principal– allaient être transférés à l’école primaire St. Dorothy, une école de la Commission scolaire English Montreal (CSEM), située dans le quartier Saint-Michel, alors que ceux du secteur DÉFI allaient, eux, être transférés du pavillon principal à l’annexe, angle St-Hubert et Gouin.

Un bail a été signé pour deux ans avec la CSEM.

Selon les informations obtenues, il semblerait même que le déménagement de pièces d’équipement aurait déjà eu lieu en prévision de la rentrée de jeudi.

La résistance s’organise

Après avoir entendu les arguments de la direction de l’école, à l’occasion d’une rencontre virtuelle chaotique –tous les parents n’ayant pas eu l’occasion de s’exprimer– qui a eu lieu lundi 17 août dernier, les parents des jeunes ne décolérent pas.

Un groupe d’une vingtaine d’entre eux n’a pas mis beaucoup de temps à s’organiser pour riposter à cette décision qui leur apparaît inéquitable, improvisée, et «inhumaine».

Dès le 15 août, Mathieu Bédard, un parent, a mis en ligne une pétition qui s’adresse à la fois au directeur de l’école, Jean-François Gagnon, au ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, et au Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM). La pétition a récolté près de 1000 signatures à ce jour.

En mise à jour du 24 août, M. Bédard a ajouté le commentaire suivant à sa pétition:

«Cette semaine de la rentrée sera cruciale. Nous entamons une campagne de mobilisation où les pressions seront multiples, concertées, et viseront à rapidement obtenir une solution de délocalisation de Sophie-Barat dans le quartier Ahuntsic, peu importe quels élèves sont touchés.»

En outre, les parents ont également mis sur pied une page Facebook qui s’intitule «Sophie-Barat, dans mon quartier!».

Finalement, une manifestation des parents et des jeunes est prévue pour la journée d’accueil de la rentrée, jeudi 27 août, sur les lieux même de l’école St. Dorothy, dès 8h45. À suivre.

{Mise à jour: 2020-08-30 – La direction de l’école Sophie-Barat a annoncé que les cours sont annulés les lundi 31 août et mardi 1er septembre pour TOUS les élèves dans les trois pavillons. Les cours reprendront mercredi 2 septembre, cela «afin de permettre à l’équipe de terminer l’organisation de l’école. Cette décision s’applique à tous les élèves dans les 3 pavillons».

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Lettres ouvertes – Semaine du 5 novembre 2021

Que vaut un arbre à Montréal? En 2017, j’ai fait une requête…
Marie Montpetit

Marie Montpetit ne sera pas candidate

Marie Montpetit, députée provinciale de Maurice-Richard, ne se représentera pas aux prochaines…

Un proche collaborateur du Nobel de physique est un fils d’Ahuntsic

Le Dr Patrick Charbonneau, professeur et chercheur en chimie et physique à…

Le Sault profite de la subvention du ministère de la Culture pour les immeubles patrimoniaux

Il y a quelques semaines, la ministre de la Culture et des…