Émilie Thuillier avec un parent lors de la rentrée à l’école St-Paul-de-la-Croix (Photo : jdv – Philippe Rachiele)
Élèves lors de la rentrée des classes à l’école St-Paul-de-la-Croix (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

À l’occasion d’une initiative de la Ville-centre, Émilie Thuillier et Nathalie Goulet se sont déplacées vers diverses écoles primaires, vendredi matin, afin de contempler les effets des mesures d’apaisement de la circulation. Elles ont pu se réjouir en voyant beaucoup d’élèves circuler à vélo. 

À l’école Saint-André-Apôtre, où la rue Prieur est maintenant un sens unique vers l’ouest pour les voitures, l’ambiance semblait presque trop calme pour un matin d’école. 

« Il n’y a presque plus d’autos! Avant, c’était la cohue ici », souligne la conseillère du district Ahuntsic, Nathalie Goulet, dont les enfants ont fréquenté l’école Saint-André-Apôtre. 

Nathalie Goulet en discussion avec une mère d’élève à l’école Saint-André-Apôtre. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Auparavant, en plus de la circulation achalandée, des voitures étaient stationnées des deux côtés de la rue Prieur, rendant la circulation difficile pour les familles privilégiant le transport actif.

Vendredi matin, toutefois, il y avait presque autant de vélos que d’autos à proximité de l’école Saint-André-Apôtre. Les jeunes cyclistes peuvent maintenant emprunter la piste cyclable protégée installée par l’arrondissement en juillet. 

Même son de cloche du côté de l’école Saint-Paul-de-la-Croix, plus à l’est sur la rue Prieur, où la mairesse d’arrondissement Émilie Thuillier voyait une différence nette sur le plan de la sécurité.

Selon Mme Thuillier, l’ancienne piste cyclable à contresens sur la rue Prieur fonctionnait mal puisqu’elle confondait les automobilistes. Maintenant, les familles à vélo ont davantage de facilité à se rendre à l’école Saint-Paul-de-la-Croix. 

Cependant, tout n’était pas parfait vendredi matin. Du côté de ces deux écoles primaires, aucun brigadier n’était sur place pour assurer la sécurité des passages à piétons sur Prieur. Certains parents ont d’ailleurs posé des questions à ce sujet, mais les élues ne savaient pas pourquoi les brigadiers étaient absents. 

Un programme détaillé pour la ville entière

La Ville-centre investira un total de 25 M$ pour améliorer la sécurité des déplacements aux abords des écoles. Cette année, 24 écoles de 10 arrondissements sont touchées par le Programme de sécurisation aux abords des écoles, mais une trentaine d’autres « ont été sécurisées par des initiatives locales menées par les arrondissements », selon Laurence Houde-Roy, attachée de presse du comité exécutif de la Ville de Montréal. 

La rue Prieur Ouest est plus paisible depuis qu’elle est à sens unique. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

D’après Nathalie Goulet, huit écoles d’Ahuntsic-Cartierville sont du nombre, soit six écoles primaires et deux écoles secondaires. En plus des écoles Saint-André-Apôtre et Saint-Paul-de-la-Croix, les écoles Louis-Colin, Louisbourg, François-de-Laval et Augustin-Roscelli sont du nombre. Les écoles secondaires sont les collèges Mont-Saint-Louis et Régina Assumpta. 

La conseillère souhaiterait cependant que le Collège Bois-de-Boulogne soit ajouté à cette liste, car elle constate que beaucoup de jeunes adultes utilisent la piste cyclable sur Prieur pour se rendre à leurs cours. 

Sur les 25 M$ dédiés au projet, 6 M$ ont été dépensés cette année. La prochaine phase de la sécurisation sera mise en branle en 2021 et inclura 10 M$ pour les types d’initiatives suivantes: 

  • La construction ou l’élargissement de trottoirs, incluant une zone tampon entre le corridor de marche et la chaussée;
  • L’implantation d’avancées de trottoirs tenant compte des besoins des piétons (dimensions en fonction du volume de piétons) et assurant un parcours convivial et accessible à toutes et à tous;
  • La révision de la largeur des voies de circulation en surlargeur pour assurer un meilleur partage de l’espace public;
  • L’implantation d’un débarcadère aux entrées de l’école;
  • La construction de dos d’âne;
  • L’installation de feux de circulation avec feux piétons à décompte numérique.

La Ville de Montréal continue donc dans la direction de la Vision Zéro, qui représente l’objectif d’atteindre zéro décès causés par des accidents de la route. La protection des enfants, qui sont des usagers vulnérables des rues montréalaises, est très importante pour que la Ville-centre atteigne la Vision Zéro.

Avec le plan de la Ville-centre, d’autres écoles de l’arrondissement auront sans doute droit à davantage de mesures de sécurité pour le transport actif au cours des prochaines années. 

S'abonner
me prévenir de
guest
6 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Charles Reny
Charles Reny
1 Année

Quelle joie de circuler en toute sécurité sur les nouvelles pistes de Prieur et de Christophe Colomb. Je salue cette initiatives pour moi et surtout pour nos enfants qui ont adoptés ces voies sécuritaires en grand nombre ainsi que pour les personnes à mobilité réduite qu’y l’utilisent également.

martin dufresne
martin dufresne
1 Année

“…Du côté de ces deux écoles primaires, aucun brigadier n’était sur place pour assurer la sécurité des passages à piétons sur Prieur. Certains parents ont d’ailleurs posé des questions à ce sujet, mais les élues ne savaient pas pourquoi les brigadiers étaient absents…”
Si les élus ne le savents pas, c’estque vos avez posé la question aux mauvaises personnes. Identifiez les fonctionnaires responsables et exigez des réponses, quitte à parler aux brigadiers eux-mêmes.

Philippe Rachiele
Admin
Philippe Rachiele(@philipperachiele)
1 Année
Répondre à  martin dufresne

Cher monsieur, avant même votre commentaire, nous avons déjà fait ces démarches: les élues se renseignent de leur côté, et la question est dirigée au SPVM, autorité responsable des brigadiers. Continuez de nous lire et vous aurez la réponse. Christiane Dupont, rédactrice en chef

Daniel Gaudry
Daniel Gaudry
1 Année

Bravo pour cette initiative à l’avantage des gens du quartier et surtout pour nos enfants.. Il est important, pour encourager le transport actif, de circuler vraiment en toute sécurité. Ce qui n’était pas le cas auparavant sur les rues Prieur et Sauriol, alors qu’elles sont des voies menant à plusieurs écoles primaires er secondaires.

Brigette
Brigette
1 Année

When I initially ⅼeft a comment I appear to have clickeԁ the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now on every time
a comment is added I get four emails with tһe same comment.
Іs there a way yoᥙ are аble to remove me from that servicе?
Many thanks!

Joran Collet
Admin
Joran Collet(@joran-collet)
1 Année
Répondre à  Brigette

Je vais regarder d’où vient le problème. Merci!

Vous pourriez aussi aimer ces articles

En direct de La Ferme de Rue : un départ canon!

Ça a été une semaine endiablée pour La Ferme de Rue! Le…
loblaws-dscf5926

Covid-19: La clinique de vaccination déménagera dans l’ancien Loblaws

À compter du mercredi 12 mai prochain, c’est à l’ancien édifice LOBLAWS,…

Concerts Ahuntsic en Fugue: succès confirmé, et à guichets fermés!

Même si la programmation des concerts Ahuntsic en Fugue n’est pas terminée…

Les Braves d’Ahuntsic gardent les jeunes en forme, même virtuellement

Il peut être ardu de pratiquer le soccer l’hiver, particulièrement en temps…