La saison avance doucement et pour ceux qui ont plantés tôt, vous goutez déjà à vos première récoltes ou vous voyez l’apparition des premiers légumes. Quelques brefs conseils et des photos.

 

Attention! Cette fin de semaine est importante. C’est le solstice. Pour bien contrôler les mauvaises herbes dans votre potager, assurez-vous d’avoir retiré toutes les pousses qui apparaissent à la racine et de sarcler avec une binette tout votre potager.

Rappelez-vous! Ce n’est pas parce que vous ne les voyez pas qu’elles ne sont pas là. Il ne faut pas attendre de voir apparaître les mauvaises herbes pour les contrôler. Le sarclage à l’aide d’une binette a plusieurs autres avantages. Il permet d’économiser l’eau d’arrosage et ameublit la terre. Plusieurs bénéfices pour une simple opération!

Cette semaine nous récoltons la fleur d’ail et les navets. Le kale, les rabioles sont pour la semaine prochaine!

Le fondateur de la Ferme de Rue, Réal Migneault, sur le site (Photo: courtoisie)

Navet

Quand ils sont récoltés au bon moment, les navets ne sont pas fendus et très amers. Avec un feuillage qui se dresse, ils sont croquants et se prêtent à une foule de découvertes culinaires.

En crudité, coupé en bâtonnets, le navet peut avantageusement ponctuer plusieurs autres saveurs. Essayez-le avec un bon vinaigre balsamique.

Gardez les feuilles et celles de plusieurs autres légumes pour vous faire des bases de bouillons de légumes. Partagez-nous vos recettes!

Fleur d’ail

Pour ceux qui ont planté leur ail l’automne dernier, vous êtes enfin rendus à la récolte de la fleur d’ail.

Un délice qui gagne en popularité pour sa saveur plus douce que le bulbe qui parfume merveilleusement vos pestos, vos salades et vos soupes fraiches d’été.

À découvrir si vous ne connaissez pas!

 

 

 

 

Teigne

Cette année, la teigne est particulièrement présente dans la culture de l’ail. Si vous constatez des dommages sur vos feuilles, observez s’il y a encore des larves ou des «chenilles» sur vos feuilles. À ce stade de croissance, il y a peu de solutions qui s’offrent.

Cependant, si vous observez ces signes plus tôt dans la saison, vous pouvez utiliser un « insecticide » bio.

Le BTK qui en fait est une bactérie naturellement présente dans le sol, l’eau et sur la végétation. Cette bactérie a été isolée du sol afin d’être utilisée comme insecticide biologique. Son pouvoir insecticide provient du fait que durant son cycle de croissance, la bactérie produit des spores et des cristaux qui sont, après ingestion, transformés en toxine

Les tomates , et les taches noires

Enfin, les tomates arrivent! (Photo: JDV P. Rachiele)

 

Une observation commune à plusieurs jardiniers est l’apparition de taches noires à la base des fruits. Aussi appelée pourriture apicale ou cul noir, cette maladie courante, est caractérisée par une tache qui se forme à la pointe d’un jeune fruit prêt à mûrir, soit à l’opposé de son point d’attache sur le plant.

Le problème est dû à l’incapacité de la plante à absorber le calcium présent dans le sol, et ce, malgré sa présence souvent abondante (le calcium manque rarement dans les sols de jardin). Et cela est relié à un arrosage inégal.

Dans la grande majorité des cas, la pourriture apicale survient quand la plante vit une irrigation en dents de scie, soit des périodes de sécheresse suivies de périodes de pluie abondante ou d’arrosage intense.

Poivron

La maladie peut aussi affecter vos poivrons. La solution? Assurez toujours une humidité constante aux racines des tomates et poivrons et le problème se résorbera. Bien pailler le sol au pied des plants est tout indiqué, car le paillis aidera à maintenir une humidité constante dans le sol

Aubergine

Si l’apparition des premiers fruits sur un plant d’aubergine est excitante, la production de chaque aubergine demande beaucoup d’énergie au plant.

Si vous souhaitez de plus gros fruits, retirez les « gourmands » surtout à la base du plant et retirer les feuilles qui jaunissent ou qui touchent au sol.

Bien tuteurer le plant pour supporter le poids des fruits et paillez votre sol avec un bon paillis. Paille bio et propre de mauvaises herbes ou paillis de bois (BRF).

Le paillis de cèdre est à proscrire dans toutes vos cultures.

L’étiquette…

Identifiez vos plants et gardez un registre. Surtout si vous voulez apprendre et avancer d’année en année vers de meilleurs résultats avec moins d’efforts

Biodiversité…et émerveillement!

(Photo: JDV P. Rachiele)

Par-dessus tout, favorisez la biodiversité et l’émerveillement. Faites-vous plaisir en intégrant des fleurs mellifères en comestible

Si vous passez sur le site de la ferme, vous ne serez pas en manque d’inspiration!

S’il y a une question qui vous préoccupe ou qui vous intéresse plus particulièrement, écrivez-nous à : lafermederue@journaldesvoisins.com

D’ici là, suivez la Ferme de Rue Montréal : @fermederuemontreal

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

2012-2022 : la semaine des 10 ans du JDV… Du recyclage

Au cours des prochains jours, Journaldesvoisins.com fêtera ses 10 ans! Histoire de…

Avis publics – Semaine du 19 novembre 2021

Cette rubrique est publiée gratuitement par Journaldesvoisins.com  pour le bénéfice de ses…

Plan vélo mollo dans Ahuntsic-Cartierville en 2022

La programmation cyclable 2022 a été dévoilée par la Ville de Montréal…

Ahuntsic-Cartierville, notre petite ville à nous…

La pandémie a amené plusieurs personnes à déménager en région. Or, elle…