Ils ont bien hâte d’aller courir à leur parc à chiens! (Photo: archives jdv)

Enfin, nos chiens pourront courir ! Depuis le 22 mai, tous les parcs canins sont officiellement ouverts sur l’île de Montréal, et cela au grand plaisir de nos amis à quatre pattes.

Cette annonce en comble déjà plusieurs. C’est le cas de Maryline Champagne, vice-présidente de l’Association canine du parc Ahuntsic et résidante de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Ces parcs sont un endroit idéal en temps de pandémie, notamment parce qu’« ils sont faciles à contrôler » et qu’on n’y accepte pas les « pique-niques », dit-elle.

Selon elle, le conseil d’administration de l’Association canine du parc Ahuntsic comprend et respecte la date annoncée par le gouvernement pour l’ouverture des parcs canins, bien qu’il aurait souhaité y avoir accès un peu plus rapidement.

L’enthousiasme de la réouverture se fait sentir dans le quartier, mais il est toutefois nécessaire, pour la sécurité de tous, de respecter plusieurs mesures d’hygiène (voir la liste de recommandations au bas de l’article).

Un animal social

De plus, Mme Champagne rappelle que les chiens sont des animaux sociaux qui ont besoin non seulement de courir, mais aussi de socialiser avec d’autres humains et d’autres chiens.

Un endroit de jeu permet aux chiens de canaliser leur énergie, tempérant ainsi les comportements énervés ou agressifs, souligne-t-elle.

De nombreux Montréalais vivent en appartement et ne peuvent pas offrir un espace de jeu suffisant pour leur chien. L’ouverture des parcs canins était donc très attendue.

Pumba, chien de Maryline Champagne (vice-présidente de l’Association canine du parc Ahuntsic), au parc canin Ahuntsic.

Sondage

Daniel St-Onge, président du comité du parc canin du Sault-au-Récollet, ainsi que Mme Champagne et d’autres membres de l’Association canine du parc Ahuntsic, sont à la tête d’un sondage en ligne distribué aux résidants de l’île de Montréal, principalement à ceux de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville (26,6 % des répondants).

La majorité des 583 répondants était d’accord pour imposer les mesures d’hygiène suivantes : l’obligation du port du masque, l’utilisation de gel antiseptique, la limitation du nombre de chiens et de citoyens dans le parc en même temps ainsi que la distanciation de deux mètres entre les individus.

Une future association de parcs canins ?

« Le gouvernement ne sait probablement pas quels parcs canins sont représentés par une association canine. En fait, il ne sait probablement même pas qu’il y a des associations canines », nous dit Mme Champagne.

Ainsi, Maryline Champagne témoigne du manque de coordination entre les différents parcs canins et le gouvernement. Elle souhaite donc fonder une association des parcs canins pour venir en aide à davantage de parcs et centraliser la communication.

D’ailleurs, elle espère qu’une telle association offrira une plus grande visibilité aux parcs canins en vue d’obtenir un éventuel soutien du gouvernement.

En effet, les parcs canins fonctionnement grâce aux cotisations, mais Mme Champagne souhaite avoir une contribution financière du gouvernement, notamment pour l’entretien du gazon et les équipements canins.

« Nous sommes très chanceux à Ahuntsic-Cartierville, car notre arrondissement est conscient de notre existence et participe même à certaines de nos activités. Mme Thuillier, la mairesse de l’arrondissement, est même déjà venue à l’un de nos événements d’Halloween », témoigne la vice-présidente de l’Association canine du parc Ahuntsic.

En revanche, ce ne sont pas tous les parcs qui ont cette chance. Les parcs Villeray et Jarry étaient encore cadenassés, selon Maryline Champagne, au moment de faire l’entrevue, ce qui signifie que les résidants n’ont pas accès à ces lieux malgré le déconfinement.

Liste de recommandations

L’Association canine du parc Ahuntsic a mis en place la liste de mesures d’hygiène suivante :

  • Obligation de respecter la distanciation sociale de deux mètres en tout temps ;
  • Recommandation à l’effet d’un seul propriétaire par visite ;
  • Forte recommandation du port du masque ;
  • Nettoyant à main à apporter avec soi (Ex. : Purell) ;
  • Bouteilles d’eau à apporter (pas d’eau au parc actuellement) ;
  • Pas de piscine cet été ;
  • Sans permission, ne pas flatter les chiens des autres propriétaires ;
  • Non-fréquentation du parc si symptômes de la Covid-19 OU si quelqu’un à la maison est porteur du Covid-19 (perte de goût, fièvre, toux, etc.). )

De plus, cette association vous recommande de faire une promenade avec votre chien avant votre visite au parc. Il est important que votre animal soit calme avant d’entrer dans les lieux.

Si vous êtes nerveux ou anxieux, il est préférable d’attendre avant de fréquenter les parcs canins avec votre animal, conseille l’Association. N’oubliez pas que les animaux sont sensibles à votre énergie.

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin des commerçants – Semaine du 22 novembre 2019

La Promenade Fleury Une initiation au « zéro déchet » Le jeudi 28 novembre…

À quand la réouverture des terrains de tennis?

Plusieurs citoyens d’Ahuntsic-Cartierville, joueurs de tennis, ont hâte de pouvoir sortir leurs…

Les Brèves

Plaintes citoyennes au sujet du bruit et de la lumière émanant de l’Institut Pacifique

Le projet d’agrandissement de l’immeuble de l’Institut Pacifique, un organisme sans but…