Métro Henri-Bourassa (Photo : Mélanie Meloche-Holubowski, JDV)
Métro Henri-Bourassa (Photo: Mélanie Meloche-Holubowski)
Métro Henri-Bourassa (Photo: Mélanie Meloche-Holubowski)

Après la mise en service en 2007 des stations de métro de Laval, la Société de transport de Montréal (STM) avait promis de réserver aux usagers de la Station Henri-Bourassa des trains qui prennent départ de cette même station. Qu’en est-il actuellement de cette mesure annoncée pour désengorger cette station très achalandée et qui était avant le prolongement de la ligne orange, une station terminus?

Interrogé par journaldesvoisins.com sur les modalités prises pour remédier à l’achalandage, la STM affirme que la promesse faite à la clientèle de la station Henri-Bourassa a été tenue. « Il y a effectivement 13 trains par période de pointe qui partent de la station Henri-Bourassa », affirme Amélie Régis, conseillère corporative aux Affaires publiques de la STM. Ces trains qui ne partent pas de Laval permettent ainsi aux usagers de la station Henri-Bourassa et aux prochaines stations de pouvoir monter à bord sans trop de problèmes.

Toutefois, plusieurs usagers affirment que les wagons sont encore souvent bondés.

« Il faut s’armer de beaucoup de patience et laisser passer, parfois, deux ou trois trains avant de pouvoir embarquer », indiquent des usagers de la station métro Henri-Bourassa, qui est également un terminus pour la Société de transport de Laval et la MRC Les Moulins. « Les trains en provenance des stations de Laval sont souvent pleins à craquer, notamment aux heures de pointe. Si tu es chanceux, tu tombes sur un train qui est vide ».

La responsable de la STM note que pour le moment, « il est difficile de se prononcer » sur les possibilités de bonifier cette mesure. « Nous évaluons constamment notre offre de service, selon l’achalandage », ajoute-t-elle.

Soulignons, par ailleurs, que la solution à long terme à ce problème d’engorgement serait, selon beaucoup d’observateurs, apportée par le prolongement du métro vers l’ouest de Laval, à partir de la station Côte-Vertu. Ceci permettrait de réduire l’achalandage à des taux normaux aux stations Cartier, De la Concorde et Montmorency et donc de soulager la station Henri-Bourassa.

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’Acadie, une circonscription face aux défis de la diversité

Dans ce secteur, un des plus diversifiés de Montréal, le député provincial…
Bocce l'Acadie

Aucune solution en vue pour le club de bocce l’Acadie

Partager la facture de la location du Club de bocce l’Acadie entre…

2 millions $ pour les journaux locaux

La Ville de Montréal vient d’octroyer une aide ponctuelle de 2 M$…

Opération Patrimoine : l’église Notre-Dame-de-Pompeï

Dans le cadre d’Opération Patrimoine, Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins…